1762 - L'été de l'année dernière, Édimbourg, Écosse. Les vagues frappaient contre la rive en un bruit constant et répétitif, comme une douce berceuse chantée par la mer du nord, une caresse légère sur votre front, un tendre baiser rassurant de la nature. Tout indiquait un matin normal sur les quais du port de Leith, si ce n’étaient les corps inertes qui flottaient comme des billots de bois mou abandonnés. Six corps. [...] Lire plus.

Tentative de recrutement [IDE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cycle 4 Tentative de recrutement [IDE]

Message par Delëphaïne O’Hayre le Sam 23 Juin - 22:07

Faut s’refaire d’la demoiselle dans un monde comme l’sien, parfois on garde des putains des années, jusqu’à leurs morts, parfois, on les vire quand elles font plus d’client et elles auront beau être vieilles, tant qu’elles chiffrent, elles peuvent rester à la taule. Mais l’sang neuf, ça fait pas d’mal, Délè ne l’oublie jamais. Elle aime les petites gueuses qui payent pas d’mine, celles qui cachent un beau p’tit joyaux auquel faut juste un peu polir la dorure pour qu’ils deviennent parfait pour sa piaule !

Elle scrute d’son porche la maraude qui passe, dévisage les p’tites gueuses, c’bien rare qu’elle aille elle-même à la chasse, envoyant ses bonhommes faire c’genre d’chose, mais elle a l’humeur de diablesse qui lui titille les sens, la réussite d’la petiote Moncha lui donne sûrement envie d’renouveler son stock. Oui, pour elle, les femmes qui sont dans sa piaule sont des marchandises qu’elle détient, rares sont les exceptions qu’elle envisage autrement. Après tout l’fond du commerce, c’sont leur corps et leur cuisse !

Elle dévisage l’monde qui passe et fume sa pipe lentement, compagnie d’un d’ses videurs bien prêt à obéir aux doigts et à l’œil de la déesse d’courbe, tout en rondeur, géante de chair qui jette sourire à des habitués qui passent sur l’port. Parfois, elle échange quelques mots, balances des p’tites tendresses et éclate d’rire. Les femmes la toisent comme la femme sans vertu qu’elle est et elle…sans s’soucier, elle éclate, scandale lumineux sur l’port qui s’fout tant des petites choses qui lui atteignent pas même la cheville.

Faut pas croire, son orgueil, sa fierté, son charisme et sa beauté vous éclatent sur la gueule quand elle fait sa comédie et ce jour, ça y loupe pas, elle s’laisse aller dans ses fourberies féminines, jusqu’à quitter la devanture, accompagnée d’autres filles, qui passent entre les passant. Elles choquent donc la bonne dame et font sourires les bons messieurs, v’la qu’il faut un peu d’bonheur dans c’te ville d’fou, alors qu’on enferme les vieillards et qu’la fièvre s’guérit enfin.

« Bah dis donc ma jolie, t’as l’air perdu… » La grande dame s’fige, elle a manqué d’percuter un p’tit minois blond. La donzelle est fort jolie, avec la fraicheur d’sa jeunesse sur le râble, un rien de parfait et d’neuf qui pourrait bien convenir à la taule. « t’as besoin d’un peu d’aide ? Viens, rentre… » Elle sourit, faudrait être fou pour lui faire confiance, mais bon, pourquoi pas lui donner sans confession, presque…

_________________



"Quelque soit le brigand il y a la corruptrice
Conscience du pouvoir qui dort entre ses cuisses.
Qui susurre les ordres et les avis funestes ?
Vous, mes soeurs les salopes, les putains et les pestes !"



avatar
La Délè

Messages : 112
Points : 110
Ta tête Par défaut
Avatar : Beth Ditto
Crédit : Siid
Multicompte : Keith MacBain - Alec Craft
Pseudo : Carmilla

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 38 ans
Métier : Maquerelle "A la taule des sonnettes"
Pouvoirs : Beauté (1) - Charisme (1) - Fin limier (1) - Apnée longue durée (1) - Fétiche (5)
Inconvénients : Fort besoin affectif - Matérialisme excacerbé - Appel de la mer - Désastre nautique - Syndactylie (pieds)
"Sur mon lit calciné
Lascive et si cruelle
Comment pour m'invoquer
Faut-il que l'on m'appelle ?
Mes diables et mes hommes
Et Dieu même en personne
Tout simplement me nomment :
« Patronne »"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: Tentative de recrutement [IDE]

Message par Ide Thornbird le Mar 26 Juin - 20:09

Cela faisait plusieurs semaines qu’Ide n’était pas retournée sur le port. Peu, si ce n’est personne, ne savait qu’elle était une selkie. Mais elle savait qu’on avait fermé le port à cause de la fièvre, elle savait que c’était une fièvre de selkie et qu’il ne valait mieux pas mettre les pieds là-bas pendant un moment, histoire de ne pas attraper la maladie. Pour soigner les fièvres, elle ne connaissait que les saignées et son corps frêle ne les supportait pas.
Mais la fièvre disparaissait peu à peu, et les allées le long des docks commençaient à grouiller de nouveau. Ce n’était un endroit qu’Aide affectionnait particulièrement, plutôt fréquenté par les marins de passages et les gens peu fréquentables.

Ide déambulait en comptant les pièces dans sa main. Son mari venait perdre son argent et son temps ici, avant sa mort. Aussi était-elle souvent venu ici lui réclamait quelques pièces pour acheter de quoi se nourrir avant qu’il les dépense. C’était une meilleure époque. Une époque où l’argent manquait moins, où elle n’était pas seule aussi.
Elle haussa les épaules. Ce n’était pas le passé qui ferait grossir sa bourse. Il ne valait mieux pas perdre de temps avec ça.
Sa petite silhouette glissait entre les gens. Elle désirait se rendre dans une petite boutique, dans une rue arrière. L’homme dedans lui avait promis de lui faire crédit, et là c’était exactement ce dont elle avait besoin. Mais il demande toujours une petite partie du paiement.
Une pièce pour du pain, deux autres pour un petit panier de légumes. Il lui restait donc quatre pièces. Moins deux qu’elle utiliserait pour…
« Bah dis donc ma jolie, t’as l’air perdu… »
Ide releva la tête, confuse. Une femme la surplombait de toute sa hauteur, avec un sourire grimaçant. Elle fit un pas en arrière sous la surprise. Cette femme ne la surplombait pas seulement par la taille, elle ne semblait pas s’excuser d’exister et prenait pleinement l’espace. Diamétralement opposé à Ide.
« t’as besoin d’un peu d’aide ? Viens, rentre… »

Ide hésita. On lui pointait un grand établissement. Des jeunes femmes de tout acabit, les yeux fatigués et la peau découverte, se tenait dans ses environs. Des filles de joies. D’un naturel pourtant peu méfiant, elle avait appris à craindre les faubourgs de la ville. Aussi referma-t-elle ses doigts sur ses quelques pièces et les rangea dans une petite bourse.
« Je cherche la boutique de Barde. Désolée, je n’ai pas beaucoup de temps, mais si vous pouvez me donner la direction.»
avatar
Faileas

Messages : 39
Points : 113
Song of the sea
Avatar : Dakota Fanning
Crédit : lux aeterna
Multicompte : .
Pseudo : silybum

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 23 ans
Métier : Couturière
Pouvoirs : se transformer en phoque (3), beauté naturelle (1), chant (1), thermorégulation (1), empathie animale(1)
Inconvénients : loup de mer, empathie exacerbée pour les phoques, tendances artistiques, obéissance à celui qui possède sa peau
Amhrán na farraige
a song of the sea

Suaimhneach nó ciúin
nor quiet no calm

Ag cuardú go damanta
searching fiercely for

Mo ghrá
my love


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: Tentative de recrutement [IDE]

Message par Delëphaïne O’Hayre le Sam 14 Juil - 9:58

Elle semble perdue la gosse quand la géante l’aborde, l’opposition des corps parait flagrante, l’une démesurée, l’autre tout en discrétion. La Délè s’impose, elle a d’quoi prendre la place et n’cherche pas à s’dissimuler, aguicheuse et roulante, elle oublie pas d’lancer des clin d’oeils aux potentiels clients, aux connaissances et vl’a qu’ça fout d’l’agitation dans l’monde d’Edimbourg. Après tout, l’ciel est pas dégueu, l’monde est délicieux, faut savoir s’agiter comme y faut. La jouvencelle parait méfiante, elle a c’t’allure des petites gens qui s’tiennent sur l’arrière, d’peur d’la personne qui leur fait face !

« Comme c’est drôle, Barde est d’l’autre côté. Viens, t’peux traverser par la Taule, ça s’ra plus rapide ! »

Bah quoi ? La Délè cherche à l’attirer, oui, non, quelque chose d’la sorte, elle pourrait au moins pénétrer dans la bâtisse, de là, la traversée est grande. Mais ce cher Barde serait t’être fâchée d’voir la Délè tenter d’profiter d’une douceur pareil. Oh, c’est le business, il pourrait pas le lui reprocher, pis, s’il le faisait, elle lui rappellerait entre quat’yeux, qu’elle a aucun compte à lui rendre !

« J’vais pas t’bouffer, t’inquiète. J’suis d’humeur bonne samaritaine… » Rajoute-t-elle en ouvrant la marche d’sa main, comme pour l’inviter à l’intérieur. L’charisme flamboyant explosant autours d’elle, causant le détour d’regard de passant délicieusement captivé. Oh la Ceasg aime utiliser ses fourberies naturelles, après tout, pourquoi s’en priver hein ? Ce serait d’la connerie pure et dure ! Ainsi donc, la v’la à pas se priver…

« Mais t’es craintive, t’fais l’grand tour ma belle, je t’en voudrais pas. » N’omet-t-elle pas de souffler, histoire d’se dire qu’elle n’aura pas l’air d’la grande méchante louve qui veut manger l’jolie p’tit chap’ron rouge.

_________________



"Quelque soit le brigand il y a la corruptrice
Conscience du pouvoir qui dort entre ses cuisses.
Qui susurre les ordres et les avis funestes ?
Vous, mes soeurs les salopes, les putains et les pestes !"



avatar
La Délè

Messages : 112
Points : 110
Ta tête Par défaut
Avatar : Beth Ditto
Crédit : Siid
Multicompte : Keith MacBain - Alec Craft
Pseudo : Carmilla

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 38 ans
Métier : Maquerelle "A la taule des sonnettes"
Pouvoirs : Beauté (1) - Charisme (1) - Fin limier (1) - Apnée longue durée (1) - Fétiche (5)
Inconvénients : Fort besoin affectif - Matérialisme excacerbé - Appel de la mer - Désastre nautique - Syndactylie (pieds)
"Sur mon lit calciné
Lascive et si cruelle
Comment pour m'invoquer
Faut-il que l'on m'appelle ?
Mes diables et mes hommes
Et Dieu même en personne
Tout simplement me nomment :
« Patronne »"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: Tentative de recrutement [IDE]

Message par Ide Thornbird le Mar 24 Juil - 0:21

Elle prend de la place fièrement, cette femme en face d’elle, ça donne à Ide l’impression de rapetisser. Elle se sent exister un peu moins d’un seul coup. Elle se demande si un jour sa petite voix avait porté aussi loin et aussi fort. Probablement pas. Le petit soupire qui sortie de ces lèvres ne fit que confirmer son impression. Elle n’était pas capable d’exister de la sorte. Doucement, elle redressa les épaules, histoire de se donner un peu de confiance. Quand on n’est pas en position de force, il faut faire semblant jusqu’à ce que ça devienne vrai. C’était sa mère qui disait ça.

Ide jeta un coup d’oeil dans la direction qu’on lui montrait. Elle avait ouïe dire de ces établissements, oui, mais elle n’était jamais rentré. Et oui, cette expansion, cette exubérance joyeuse piqua sa curiosité. Mais ce n’était pas une bonne idée. Hm. Non, pas une bonne idée.
La vraie solution, la bonne solution qui ne lui apporterait pas de problèmes, ça serait de continuer son chemin en ignorant cet appel.
Mais Barde n’attendrait qu’elle retrouve son chemin. Le faire attendre encore longtemps, ça serait abuser de sa gentillesse et surtout prendre le risque de se voir refuser l’offre qu’il lui avait fait. Ide fit la moue.
« J’vais pas t’bouffer, t’inquiète. J’suis d’humeur bonne samaritaine… »

« Je veux bien que vous m’aidiez à retrouver la boutique. Ça serait très aimable » dit la jeune selkie en essayant d’avoir l’air sur d’elle, l’air de ceux à qui ont ne la fait pas. « Si ça m’évite de tourner toute la journée dans le port… »
Après tout, oui, elle pouvait prendre le risque. Que risquait-elle vraiment ?
Et elle fit ces premiers pas vers la porte, sous les yeux de la maitresse de maison.
avatar
Faileas

Messages : 39
Points : 113
Song of the sea
Avatar : Dakota Fanning
Crédit : lux aeterna
Multicompte : .
Pseudo : silybum

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 23 ans
Métier : Couturière
Pouvoirs : se transformer en phoque (3), beauté naturelle (1), chant (1), thermorégulation (1), empathie animale(1)
Inconvénients : loup de mer, empathie exacerbée pour les phoques, tendances artistiques, obéissance à celui qui possède sa peau
Amhrán na farraige
a song of the sea

Suaimhneach nó ciúin
nor quiet no calm

Ag cuardú go damanta
searching fiercely for

Mo ghrá
my love


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: Tentative de recrutement [IDE]

Message par Delëphaïne O’Hayre le Jeu 16 Aoû - 12:03

C’est qu’elle est mignonne, cette donzelle. Elle semble minuscule à côté d’la Géante débordante, presque l’agnelle face à la louve. Mais elle s’laisse pas tout à fait bouffer, les épaule droites, l’corps qui essaye, elle s’rait presque attendrissante. Encore que…faudrait que la macasse du bordel ait un cœur, un assez grand pour lui faire d’la place, mais l’v’là bien encombré d’tas d’bijoux clinquant et d’aut’ choses qui ravissent son humeur d’sirène entasseuse.
Voila. Enfin. La douce s’avance, la Délè s’décale, elle ouv’e grand l’bras pour l’accueillir dans la baraque et la laisser rentrer. C’bien vide, sans les clients, y viennent pas l’jour, ou si peu, l’soir, après l’travail et les obligations, c’bien mieux pour venir vider leurs bourses d’leur argent et autre.

« Allez viens fait pas gaffe aux filles. » Lâche la matrone en l’entraînant à sa suite, dans la maisonnée. La v’la directement plongée dans une pièce principal, avec des airs de tavernes, avec pourtant des banquettes plus explicite. Au Bar, des filles boivent une petite liqueur, simplement vêtue d’peignoir léger, pour affronter l’temps clair qui pourrait les faire suer. Elles observent, presque immédiatement la d’moiselle et balancent, demandent en fait, si c’est une nouvelle. « Occupez-vous d’vos miches les curieuses… » Lâche la géante d’un claqu’ment de langue, avant d’ouvrir la porte qui sépare les salons. La f’sant passer dans celui plus riche de l’autre côté, celui des bourges, mais d’là, elle pourrait tout à fait, s’diriger vers la boutique d’celui qu’elle cherche.

« T’es bien maigrichonne ma p’tite, s’tu veux, j’peux t’faire grailler un p’tit bout d’rien… » Ca sent bon d’ailleurs, dans la taule. La cuisinière est en train d’préparer un bon ragout, un truc qui donne force et fait saliver la bouche. Elles passeraient toutes à tables, ensemble, d’ailleurs, dans l’salon des bourges, la grande table est dressé. « C’l’anniversaire d’une des filles, on aura assez pour une petite minaude en plus ! » Mais ça lui s’ra pas gratuit, c’est l’entourloupe classique. A voir si la p’tite se ferait prendre.

Elles passent près d’la grande tablée ourlée d’bouffe débordante, d’paté et d’pain même, tout un tas d’saloperie qui vous tiennent bien l’corps !



_________________



"Quelque soit le brigand il y a la corruptrice
Conscience du pouvoir qui dort entre ses cuisses.
Qui susurre les ordres et les avis funestes ?
Vous, mes soeurs les salopes, les putains et les pestes !"



avatar
La Délè

Messages : 112
Points : 110
Ta tête Par défaut
Avatar : Beth Ditto
Crédit : Siid
Multicompte : Keith MacBain - Alec Craft
Pseudo : Carmilla

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 38 ans
Métier : Maquerelle "A la taule des sonnettes"
Pouvoirs : Beauté (1) - Charisme (1) - Fin limier (1) - Apnée longue durée (1) - Fétiche (5)
Inconvénients : Fort besoin affectif - Matérialisme excacerbé - Appel de la mer - Désastre nautique - Syndactylie (pieds)
"Sur mon lit calciné
Lascive et si cruelle
Comment pour m'invoquer
Faut-il que l'on m'appelle ?
Mes diables et mes hommes
Et Dieu même en personne
Tout simplement me nomment :
« Patronne »"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: Tentative de recrutement [IDE]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum