Marbhadh
Marbhadh

Un bon dîner? [Llewyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cycle 2
Un bon dîner? [Llewyn]

Message par Lawrence Harlow le Ven 15 Déc - 22:37

«ça fait quoi ? 5 ans ? » Annonce Lawrence en observant les babioles disséminé ça et là sur les étagères ou les tables, agrémentant la pièce d’un certain cachet noble et bourgeois, prouvant la félicité de la bourse de son propriétaire. Il était entré là, comme si ce fut chez lui, proposé aux domestiques de l’annoncer tout simplement et de faire en sorte que Monsieur ne prenne pas la peine de le congédier sans visu.

Nullement à la mode, le corsaire se tient droit, exposant sa carrure dans le joli bureau bien agencé, décidé à venir voir un comparse de gueuleton sans se soucier de son…petit souci moral quant à la digestion d’un patient ! Cela remonte à quelques années maintenant, alors quoi ? Pourquoi se gêner ? Ils sont ce qu’ils sont ! Certes, oui, le médecin n’éprouve pas la même joie que Lawrence d’être un monstre, mais quand la nature l’a décidé ainsi, alors…

« Tu n’as pas énormément vieillit mon vieux, peut-être…un peu dégarnis. Non ? Où bien est-ce ta coiffure ? » Lâche Lawrence en décidant de siéger dans un fauteuil plein de confort, amusé et charismatique, s’imposant sans en donner l’impression, dans sa barbe touffue se cache un excellent sourire, aussi beau que radieux !

Glissant sa main à l’intérieur de son manteau, l’ayant gardé au risque d’un froid déplaisant, il sort une petite fiole d’argent, à laquelle il s’abreuve. Un gin dégueulasse vient repaître le palais de l’alcoolique, satisfaisant le corps gourmand des vapeurs outrancières du liquide. Le cul vissé dans le fauteuil, décidé à converser avec son ami, ou bien celui qu’il considère comme un comparse, Lawrence le regarde. « Quoi ? Tu n’es pas content de me voir ? »

Mais la vérité c’est qu’il ne l’a jamais été, pas depuis ces dix dernières années, pas depuis…depuis une nuit d’hiver…une nuit où il est venu demander à Lawrence de lui ramener une proie, trop difficile pour son petit fir darrig, plus facile à attraper pour le descendant du dragon. Une proie qui s’est vu ramené…et bien avec des morceaux manquant. Lawrence se rappelle encore du goût si particulier de ce caoineag, une fragrance de chair proche d’un bon sanglier, il aurait été cuisiné correctement, il aurait été parfait. Que Lawrence ait partagé ce repas, n’a rien de honteux ! Que diable ! Ils sont ce qu’ils sont.

Peut-être qu’il n’est pas content effectivement, Lawrence n’est pas venu seul…il trône sur le sofa, un visage crasseux de petite souillon des rues, belle comme le jour et endormie…endormie d’un sommeil lourd fait de gin et de quelques opiacés justement choisis, une belle demoiselle pour un festin de roi ! Ou d’Olliphéist…tout simplement.

Il y a une petite odeur de sang, assez pour faire titiller les papilles gustatives des monstres qu’ils sont, pas assez pour déclencher le cannibalisme de Lawrence. Il se nourrit assez souvent pour que les crises ne soient pas possessives comme une folie ! En tous les cas, bien installé, il sourit à son comparse.

« Moi qui nous ait préparé un bon dîner ! »

_________________
avatar
Faileas

Messages : 33
Points : 150
Ta tête Par défaut
Avatar : Henry Cavill
Crédit : Carmina
Multicompte : Keith MacBain - Alec Craft - Delèphaïne O'Hayre
Pseudo : Carmina

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 39 ans
Métier : Corsaire de sa majesté
Pouvoirs : Insensibilité à la chaleur (1) - Agilité naturelle (1) - Dentition acérée (1) - Armure naturelle (3) - Ossature incassable (3)
Inconvénients : Cornemuse sa mère - Alcoolique - Cannibale - Sang Froid - Emetophobe

Je n'ai pour la terre que mépris entier, préférant les vagues des océans et le tumulte des mers, méprisant le calme granuleux d'un socle stable. Sur la terre, il n'y a rien, que des dangers prévisibles, alors qu'au grès des ressacs, je trouve la fougue, la passion et l'absolu!

Je ne suis loyal qu'à mon Nom et encore je suis en vérité un MacLeód of Raasay, loyal aux océans et à ma compagne et j'ai le mauvais dans le sang. Les lois des hommes m'indiffèrent au plus haut point, comme vos avis plein de petitesse sur mon existence.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum