AccueilAccueil  
  • PublicationsPublications  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  

  • All you have is your fire | Aileen & Àdhamh

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    All you have is your fire | Aileen & Àdhamh

    Message par Àdhamh MacKenzie le Mar 25 Juil - 21:44




    Aileen & Àdhamh
    All you have is your fire




    Le bruit d’une plume grattant le papier flotte doucement dans la bijouterie. Je prends quelques notes sur le bijou que j’ai entre les mains. Il ne vaut pas très cher, mais les affaires ne se portent pas suffisamment bien pour que je puisse m’en plaindre. D’après les dires de la propriétaire : c’est un collier qui date d’une cinquantaine d’années. Quand je le tiens dans les mains, que je l’examine de plus près, je ne ressens rien. L’idée même d’acheter ce bijou me semble futile, inutile. Dans un claquement de langue déçu, je repose le collier sur la table. Le bruit du métal choquant contre le bois du bureau trouble la tranquillité de la boutique. Je sens le regard impatient de la vieille femme se poser sur ma nuque. Elle attend une réponse. Malheureusement, je ne peux pas lui donner la réponse qu’elle souhaite. Reprendre ce collier ne ferait que nous ruiner et je n’ai pas d’argent à dilapider en achat de babioles.

    « Alors, qu’en pensez-vous ?
    - J’aimerais pouvoir vous donner la réponse que vous attendez, mais malheureusement, je ne peux pas vous le reprendre. »

    Ce collier n’a plus aucune valeur, si ce n’est sentimentale. Ce n’est pas la première personne à qui je refuse de reprendre un bijou. Je peux facilement deviner l’expression de déception qui se dépeint sur son visage. En général, les gens n’aiment pas se débarrasser de ce genre d’objets, surtout lorsque ce sont des bijoux de famille, mais parfois, la nécessité prend le pas sur les sentiments. Comme je compte le faire en trouvant un autre travail à côté. Je n’ai pas assez d’argent pour entretenir la bijouterie et payer convenablement mes employés. Le clan avait peut-être raison, je suis peut-être incapable de tenir un commerce et de le faire prospérer. D’un autre côté, je préférerais me couper les mains plutôt que de retourner au Castel. De retour dans le Clan MacKenzie, je n’aurais aucune utilité, en plus de devoir supporter chaque jour le poids de leur regard inquisiteur. Non, je ne sais pas me battre comme le devrait un fier guerrier jacobite et non, la forge n’est clairement pas faite pour moi. La pêche aurait pu me convenir si je n’avais pas eu mon accident. J’appréciais rester au bord de l’eau pendant des heures, à regarder les flots mouvoir sous les assauts répétés des vents marins. Un spectacle apaisant qu’il ne m’est plus possible de voir maintenant, plus comme je le voudrais. Une fois par semaine, la nécessité se présente à moi, mais en dehors, j’ai trop de choses à faire pour prendre le temps de me poser et de ressentir la mer battre et se soulever.

    « Essayez peut-être un autre bijoutier ? Ce que je peux également vous proposer, si vous tenez vraiment à en tirer un peu d’argent, c’est de le faire fondre, on vous rachètera sûrement à bon prix le matériau utilisé, mais en l’état actuel, vous n’en tirerez pas grand-chose. »

    Et moi non plus. Je n’aime pas être égoïste, mais quand ça concerne la viabilité de mon commerce, je suis obligé de faire taire cette culpabilité naissante. La propriétaire laisse échapper un juron, puis se résigne à partir. Je pousse un long soupir. Si les affaires continuent d’aller aussi mal, je vais avoir des problèmes. Un grand sourire étire mes traits lorsque je reconnais la démarche légère d’Aileen. Doucement, elle s’avance vers moi. À chaque fois qu’elle entre ici, elle déborde d’énergie positive. J’aime beaucoup discuter avec elle, même si elle est un peu trop curieuse pour son propre bien.

    « Aileen ! Ce que ça me fait plaisir de te voir ! J’ai hâte de découvrir ce que tu m’as apporté aujourd’hui. Tu te souviens du dernier bijou que tu m’as rapporté ? Celui qui valait cher, pas l’ersatz de bracelet qui tombait en morceaux. Eh bien, j’ai réussi à le vendre. Un jeune homme qui cherchait de quoi offrir à sa promise. Grâce à toi, ce commerce peut vivre encore un peu. Bien sûr, cet état de grâce est que temporaire, les caisses se vident à toute allure, mais eh, ça a fait du bien aux affaires ! Alors, montre-moi, je suis impatient de voir ce que tu as dégoté. »
    Fiche codée par Koschtiel

    _________________
    KEEP GOING
    © FRIMELDA
    avatar
    It's only teenage wasteland

    Messages : 48
    Points : 35
    Ta tête Par défaut
    Avatar : Brendon Urie
    Crédit : Mad Hattress (ava) + Frimelda (signa)
    Multicompte : Llewyn MacGobhainn
    Taux d'abomination :
    40 / 10040 / 100
    Age : 24 ans
    Métier : Orfèvre et Gérant d'une bijouterie au bord de la faillite
    Pouvoirs : Charisme - Empoisonnement
    Inconvénients : Appel de la mer - Matérialisme exacerbé


    Welcome to the end of eras. Ice has melted back to life. Done my time and served my sentence. Dynasty decapitated. You just might see a ghost tonight. And if you don't know, now you know.



    If it feels good, tastes good. It must be mine. Heroes always get remembered. But you know legends never die. And if you don't know, now you know



    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum