1762 - L'été de l'année dernière, Édimbourg, Écosse. Les vagues frappaient contre la rive en un bruit constant et répétitif, comme une douce berceuse chantée par la mer du nord, une caresse légère sur votre front, un tendre baiser rassurant de la nature. Tout indiquait un matin normal sur les quais du port de Leith, si ce n’étaient les corps inertes qui flottaient comme des billots de bois mou abandonnés. Six corps. [...] Lire plus.
Lundi, 15 octobre 2018

Pause indéterminée du forum


Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Micajah Seòladair le Mar 14 Aoû - 21:02

Fiche de présentation
Tá fáilte romhat
Micajah
Seòladair
“ Is toigh leam boireannach na mhara”
About me
details & shit
Âge 45 ans
Nationalité Ecossais
Origine Ecossais
statut civil Marié
orientation Hétéro
métier armateur et propriétaire du chantier naval d’Edimbourg
finance très aisé
race Fir Darrig
Alignement Chaotique - Neutre
Abomination 90%
Pouvoirs
• Téléportation sur de courtes distances (5pts)
• Éveiller des peurs enfouies (1pt)
• Provoquer des cauchemars(1pt)
• Mensonges imparable (1pt)
• Charmer les jeunes(1pt)
TOTAL : 9pts
Inconvénients
• Farceurs
• Leurs blagues vont souvent un peu trop loin
• S'incruste chez les gens
• Incapables de laisser passer une défaite
• Fascination pour la couleur rouge
Caractère
Fir Darrig un jour, fir darrig toujours. Voilà ce que l’on a toujours dit de ma situation. Et j’en suis fier. Je suis un fier représentant de ma race, même si certains aimeraient dire que je la trahie un peu… bon, d’accord, beaucoup. Oui, tout ça parce que j’ai eu le coup de foudre pour une ceasg… mais bon, là ce n’est pas le sujet. Je suis fier de mon sang, et j’aime l’idée de me croire supérieur à beaucoup d’autres grâce à celui-ci, mais cela ne vient en aucun cas troubler l’idée que je me complaise en une compagnie que mes parents, ma famille, trouvent contre nature…

Rarement atteint par une forme ou une autre de pessimisme, j’ai tendance à avoir toujours une certaine forme de joie de vivre que certains peuvent trouver déplacée dans la mesure où même dans les pires situations, je garde le sourire, ou du moins, j’essaye. Même si cela a pu me valoir certains ennuis, ce sourire étant généralement la cause de quelques claques que je me suis pris plus jeune, pour me faire passer mes envies d’insolence. Mais soyons honnêtes, une ou deux paires de claques, ça ne m’a jamais fait de mal. Si on acceptait plus facilement de donner le bâton aux enfants trop turbulents, tout irait mieux ! Une bonne petite bastonnade fesses nues n’a jamais tué personne ! Mais bref, je m’égare.

Beaucoup disent que je suis un homme de bien. Parce que certes, monsieur fait des affaires, mais surtout, monsieur puise dans ses recettes pour entretenir deux orphelinats, un à Edimbourg, et un à Londres, en prélevant une dîme sure tout ce qu’il gagne grâce à ses bateaux. Donc monsieur est un gentilhomme. Moi je dirais plutôt que comme mes affaires et ma vie personnelle m’amènent souvent à faire des choses peu scrupuleuses, je me donne bonne conscience en agissant de la sorte. Oui, bon, d’accord, j’aime beaucoup les enfants. Mais uniquement quand je les vois à petite dose. Du coup, oui, je me paye des visites dans les orphelinats que j’entretiens, et je fais en sorte que, faute de luxe, les enfants aient chaud l’hiver, un toit sur la tête et au moins un repas par jour.
Oui, je disais que je faisais des choses peu scrupuleuses ? Oh, vous savez, c’est normal dans le business… retarder la paye d’un jour ou deux par « accident », ou alors mentir à un concurrent sur la provenance d’un chargement ou sa destination. Rien de bien transcendantal quoi. Mais bon, c’est comme ne pas déclarer certaines marchandises où le royaume vole l’honnête commerçant par des taxes trop hautes… vive le roi, non ? Il y a des limites au patriotisme !

Et puis, il faut que je vous parle de ma belle épouse. Bon, d’accord, c’est une épouse tardive, qui avait sans doute déjà bien commencé à être vieille fille – ce qui expliquerait certaines manies – mais bon, tant qu’elle ne prend pas de chats, ça devrait aller. Oui, c’est une Ceasg. Oui, c’est contre-nature. Oui, c’est quelque chose de peu normal qui nous a valu des ennuis – que je n’aborderai pas ici. Mais rappelez-vous d’une chose : je suis un esprit libre, un Fir Darrig libre et fier de ce qu’il est, et j’aime me donner du mal pour ne pas suivre les carcans que l’on m’impose, alors bon, j’ai respecté les délires familiaux en engrossant par deux fois une autre fir darrig dans les liens du mariage, et qui la délicate attention de m’éviter le divorce en décédant en couche du deuxième, pour finalement les confier à mes parents pour l’éducation.  Et donc sous ces conditions, j’ai pu rencontrer la femme de ma vie et convoler et en secondes mais juste noces !
Et depuis je suis heureux. Je crois. Je l’aime. C’est pareil, non ?
Anecdotes
Bien que je sois né en écosse et que j’y ai passé mon enfance, mes amours vont à la mer et ses mreveilles en premier, puis aux vertes terres anglaises. Non que je n’aie pas d’affection pour les terres du Nord, mais soyons honnêtes, en Ecosse, ça reste un pays de bouseux où on trouve plus de moutons que de personnes intéressantes… alors bon… Londres, Londres c’est autre chose ! D’autant plus que maintenant, avec le commerce qui commence à florir grâce à la fin de la guerre… ça promet ! Et sincèrement, le commerce ne s’étendra pas par la mer du nord… le vrai trésor, ce sont les indes, les épices, la soie, toutes ces merveilles…

Mes orphelinats me font un grand bien en termes de réputation, mais ce n’est pas sans tache, on raconte aussi que si j’en ai ouvert et que j’y vais souvent, ce serait à cause de penchants peu enviables et loin d’être honorables… j’avoue que cela ne m’étonne pas, et que je n’en fais pas d’histoire, pour la simple et bonne raison que je ne compte pas essayer d’apprendre à compter à des cochons, ou, en l’occurrence, à ouvrir l’esprit de bouseux.

J’ai toujours eu le pied marin et une passion pour la mer. Elle m’a toujours plus attiré que les terres. En fait c’est sans doute le frisson de l’inconnu, du plaisir de l’aventure. Mais même si je suis mieux en mer, il y a quelqu’un qui me retient sur terre sans que je ne trouve à m’y plaindre vraiment. Et de toute façon, la mer m’appellera toujours. Et je sais que je ne pourrais pas m’empêcher d’y retourner, forcément. Mais bon, j’aime la terre, ou du moins, la personne qui s’y trouve et qui me donne envie d’y rester, ou alors d’y retourner rapidement.

Quand j’ai fait mon Service dans la Royal Navy, j’ai participé à la prise de l’Invincible puis à la prise du Terrible, respectivement à bord du Centurion puis du HMS Kent, deux navires français renommés pour leur puissance de feu. Ce sont entre autres ces deux prises qui ont fait ma fortune personnelle, au-delà, de la fortune familiale liée aux constructions navales, et au commerce maritime.

Un de mes ancêtres paternel est célébré dans une légende concernant des disparitions d’enfants, dans une ville allemande. Grand voyageur, il a exploré une bonne partie de l’Europe jusqu’à rendre service à la ville de Hamelin qui le chassa en guise de remerciement. Usant de ses dons pour charmer les enfants, il les emmena loin de la ville et le noya en guise de vengeance.


Hors Jeu
pseudo Bouson junior, troisième du nom
ton âge 1000 années (vous avez deviné comment ?)
comment as-tu connu le forum ? une foutue emmerdeuse
depuis combien de temps fais tu du rp ? trop longtemps pour une cure de désintox
quelles sont tes premières impressions du forum ? magie (magie, et vos idées ont du génie)
ta fréquence de rp ? oh pour la fréquence, je dirais entre 3MH et 30MH, ça me semble être pas mal…
désires-tu être parrainé par un membre ? indirectement, l’autre emmerdeuse m’y force déjà, donc c’est bon ! :P
et un dernier mot ? Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch

_________________
Micajah Seòladair
Faileas

Messages : 24
Points : 63
Ta tête Par défaut
Avatar : Ryan Robbins
Crédit : @Carmilla
Multicompte : -
Pseudo : Cage

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 45 ans
Métier : Armateur / Propriétaire d'un chantier naval
Pouvoirs : Téléportation • Eveiller les peurs enfouies • Provoquer des cauchemars • Mensonge imparable • Charmer les jeunes
Inconvénients : Farceur • Leurs blagues qui vont trop loin • S'incruste chez les gens • Incapable de laisser passer une défaite • Fascination pour le rouge
J’ai encore souvenance de ces navires,
Voilures chahutées par de fiers aquilons,
Éthers qui enjôlaient l’ivresse de ces sbires ;
Ces marins râblés, l’épiderme macaron.
– J’ai encore souvenance de ces navires…

Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Tant de véhémence – Tephillim tympanon
Qu’en finalité létale elles se fendirent
Et délivrèrent aux océans leurs cargaisons.
– Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent…

Les terribles aventures des longs gréements,
Aujourd’hui résonnent fort et comme un airain ;
Fabuleux voyages aux propos captivants
En mon esprit agité – un sang de mutin.
– Les terribles aventures des longs gréements…

Vois ! A l’horizon se profilent les chalands,
Vierges sacrifiées à de pénibles destins.
Aussi on devine dans les nuages blancs
Quelques équipages le mouchoir à la main.
– Lors, à l’horizon se profilent les chalands…

J’ai encore souvenance de ces navires :
Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Les terribles aventures des longs gréements ;
Vois ! A l’horizon se profilent les chalands.

Didier Sicchia - A l'horizon©️


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Micajah Seòladair le Mar 14 Aoû - 21:03

histoire
Come forth into the light of things, let the nature be your guide. You are the monsters I claim.
Je suis né en écosse, bien sûr, vous vous en doutez. Oh, nous n’étions pas d’un de ces patelins formant les trois quarts des habitations locales écossaises. Parce que bon, les cabane en merde séchée… ouais, voilà ! Je suis né à Edimbourg, dans la demeure familiale. Une magnifique petite villa qui laissait entendre la richesse familiale sans la rendre pour autant ostensible. Père estimait que ce n’était pas parce que nous étions aisés que nous devions perdre le rapport à la terre de nos ancêtres en nous affichant avec des diamants et de l’or où que l’on aille. Et cela je le comprenais.

A aucun moment ma nature ne fut un mystère. C’était notre sang, notre passé comme notre avenir, et nous devions en être fiers. Oh, cela ne voulait pas dire que nous devions le crier sur tous les toits, mais cela signifiait au moins que nous devions ne pas cracher dessus et rappeler avant tout que le sang était important. Plus que tout le reste, en fait ! Ayant une famille assez aisée, j’eus même le droit à un précepteur qui vint m’instruire et je recevais de sa part toutes les notions que je devais, en histoire, en mathématiques, en géographie, en langue aussi, puisque j’apprenais le gaélique, l’allemand, et le français en plus de la langue anglaise. Rien de bien extraordinaire, mais de cette manière je pouvais me débrouiller où que j’aille, puisque la moitié des cours d’Europe parlaient allemand, et l’autre, français. Oui, cela pouvait paraitre étrange mais c’était ainsi. Notre propre souverain n’était-il pas issu de la maison de Hanovre, maison germanique ? Enfin bref…
Et le soir venu, quand ses affaires le permettaient, Père me racontait l’autre histoire, celle de notre famille, celle de nos origines, celle de notre différence. Les légendes entourant notre monde, aussi. Le plus compliqué, ce fut de devoir me canaliser. Père essayait de m’inculquer à me retenir ; il savait que les bêtises, les farces, c’était dans notre sang, mais qu’il fallait savoir rester discret et du coup, savoir éviter les pires… ce n’était pas simple…

En fait avec le recul, seule l’école militaire me canalisa suffisamment pour m’empêcher de faire des farces trop souvent. Car après tout, comme disait le scorpion en piquant celui qui le portait, c’était dans notre nature. Mais au moins, avec la discipline militaire, là, c’était différent. J’avais onze ans quand père estima qu’il était temps que j’apprenne la vie et il me fit envoyer à un de ces amis, un homme bougon du nom de Rooke. Un capitaine dans la royal navy, pour le prendre à son bord comme aspirant. Cela m’apprendrait sans doute ce qui me manquait. Rooke – l’amiral Rooke – était un homme dur et qui estimait que parfois, le fouet était une bonne manière de rappeler la discipline, et, devant une partie de ses économies à l’entreprise familiale, il accepta de me prendre à son bord comme cadet. C’était ainsi que cela fonctionnait. Nous étions alors sur un vaisseau énorme :  le HMS vanguard. Ce fut à son bord que j’appris à me contrôler. Je ne dis pas que je ne me suis pas lâché, hein, mais le fouet m’a un peu forcé la main pour savoir me retenir de faire et dire trop de farces… dans le même concept je fus content de me rendre compte des efforts à faire pour la vie en communauté et j’appris énormément, j’appris même suffisamment pour tenter l’examen de lieutenant (après une promotion au rang de second maitre pour mes vingt ans), en atteignant les vingt-trois ans. Là je me retrouvais à terre pour un certain temps et mon père profita de l’occasion pour me trouver une fiancée. J’étais un jeune lieutenant sans affectation, et je devais donc travailler un peu dans l’entreprise familiale. J’en profitais donc et je suivais les volontés de mon père, épousant une fir darrig qu’il avait choisi pour moi. Une jeune femme de bonne famille, une jeune femme assez gentille mais… mais elle était quelconque. Tellement quelconque et insipide que je compris bien vite qu’elle ne serait là que pour les enfants. Je lui en fis deux. Le premier, Aeden, naquit avant que je ne reparte en mer. Le second, Declan, vint au monde alors que j’étais en poste dans la manche sur le HMS Kent.

Je m’en souvenais parfaitement. Nous étions le trois novembre 1747… nous fêtions encore notre prise colossale. J’étais second lieutenant, à un poste prêt – ou à une balle perdue – je me retrouvais aux commandes du Terrible … mais je n’en voulais à personne d’avoir survécu… la bataille navale avait été terrible. Un bon tiers de l’équipage du Kent était hors d’état et nous escortions lentement – à cause des dégâts matériels et notamment des vaisseaux démâtés – pendant que l’amiral Hawke poursuivait les navires en train de s’échapper. Je me souvins de la distribution de courrier… et je me souvins plus encore de l’écriture presque tremblante. C’était l’écriture de Mère qui m’expliquais que j’avais un fils. Un deuxième. Mais que j’y avais perdu mon épouse, décédée en couche… et je crois que le pire, ce fut de ne pas ressentir la moindre peine. En fait qu’elle vive ou pas, je m’en rendais compte, cela me passait au-dessus.
Etrange n’est-ce pas ?

Etant constamment en mer, Père et Mère acceptèrent de se charger de l’éducation de mes enfants, faute de mère. Ce qui fit que je ne les connus que peu, il fallait le reconnaitre. Mais bon. C’était un mal pour un bien. Ils seraient mieux éduqués ainsi de toute façon. Et aux vues de l’homme – du fir darrigs – que j’étais devenu, je n’avais pas à rougir de ma situation, et donc, de mon éducation ! Et c’était, quoiqu’on en dise, à eux que je le devais !

Ce fut après avoir eu fraichement mes galons de capitaine que je me démobilisais. Père était de santé un peu fragile et un homme – son fils – devait bien reprendre les affaires familiales. J’avais trente cinq ans tous juste atteints. Et je devais mettre en parenthèse une belle carrière en devenir pour des questions familiales. J’enrageais ! Mais bon, en tant que bon fils je faisais en sorte de me préoccuper de ce que je devais et je rentrais à Edimbourg que je n’avais pas visité depuis des années, parce que Londres avait pris sa place dans mon cœur, et je ne parlais même pas de la mer qui m’avait tenu éloigné de ces terres sans le moindre regret !

Mais bon, cloué à terre je commençais à travailler à la place de père qui semblait avoir attrapé une maladie qui l’avait bien affaibli. Oh, il restait un homme fort et fier… mais il ne pouvait plus travailler comme avant… la tête qui lâchait un peu par moment… enfin bref. Je restais donc à terre pour travailler et ce fut là que je commençais certaines manœuvres peu scrupuleuses. Ce fuit là où je commençais à me sentir un peu coupable. Du coup, je faisais ce que me conseillait mère :  je trouvais une bonne œuvre à financer pour me soulager la conscience. Je choisis devant le nombre de gamins issus de bouseux morts qui trainaient d’ouvrir un orphelinat à Edimbourg, je lui reversais dix pourcents de ce que nous gagnons, ce qui n’était pas grand-chose mais permettait de fournir un toit, des repas chauds, un peu de chaleur en hiver, aux gamins des rues. Et même une éducation sommaire ! Une belle générosité de façade. Sincèrement, ce n’étaient pas ces dix pourcents qui allaient me manquer.
Je continue encore aujourd’hui à travailler ainsi, et j’ai même ouvert un second orphelinat, loin, à Londres, où je suis « forcé » de me rendre de manière régulière !

Mais il faut que je revienne sur ce qu’il s’est passé il y a quelques années. Je rencontrais une maitre-écrivain – au début, le fait qu’une femme soit maitre écrivain, ça me fit beaucoup rire ! Et puis je l’ai rencontrée et je l’ai trouvée… intéressante. Je ne savais pas pourquoi elle jouait les comptables, elle était surqualifiée. Je m’intéressais un peu à elle. Puis, peu à peu, de plus en plus, alors qu’elle semblait de plus en plus agacée par ma présence, mais elle ne m’écartait pas… peu à peu, nous nous rapprochâmes jusqu’à finalement unir nos vies, il y a deux ans. Certes, elle était un peu vieille pour ça, mais soit ! Comme disaient les mahométans, Maktub ! C’était écrit !

Oh le scandale, vous n’imaginez pas ! Je me souvins encore de la discussion houleuse avec père, dans son étude. Où il m’expliqua que la seule raison pour laquelle il ne me déshéritait pas, c’était pour éviter le scandale. Je pouvais faire ce que je voulais, mais qu’il ne fallait pas que je ne compte ni sur son approbation, ni sur ses soutiens. En somme, je devais supporter sa désapprobation et sa déception dans chaque regard. La seule raison pour laquelle il me tolérait, c’était parce que j’avais eu la décence de lui donner des héritiers purs avant de commettre ma folie. Nous nous brouillâmes sévèrement. Je ne l’ai pas revu depuis, sauf pour la nativité, bien sûr. Mais pas plus de dix mots n’ont été échangé depuis avec moi.
Mère était plus compréhensive, mais c’était juste…

Et un évènement dramatique est arrivé. Oh, non, mon épouse n’est pas morte, mais c’était une ceasg… elle avait les pieds palmés – ce qui ne me déplaisait pas, soyons honnêtes… et un jour quand je suis rentré, je l’ai trouvé prostrée, en sang…. Selon ce que j’appris plus tard, sa famille, très radicale, en ayant appris cette union contre nature, s’était permise de la marquer comme une traitresse à son propre sang en lui coupant chaque partie palmée pour séparer chaque orteil… horreur.

J’avoue que depuis, j’ai un peu de mal avec les ceasg… disons qu’il ne serait pas bon que j’aie l’opportunité de leur faire une « farce » …

Depuis, je ne suis jamais reparti en mer...

_________________
Micajah Seòladair
Faileas

Messages : 24
Points : 63
Ta tête Par défaut
Avatar : Ryan Robbins
Crédit : @Carmilla
Multicompte : -
Pseudo : Cage

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 45 ans
Métier : Armateur / Propriétaire d'un chantier naval
Pouvoirs : Téléportation • Eveiller les peurs enfouies • Provoquer des cauchemars • Mensonge imparable • Charmer les jeunes
Inconvénients : Farceur • Leurs blagues qui vont trop loin • S'incruste chez les gens • Incapable de laisser passer une défaite • Fascination pour le rouge
J’ai encore souvenance de ces navires,
Voilures chahutées par de fiers aquilons,
Éthers qui enjôlaient l’ivresse de ces sbires ;
Ces marins râblés, l’épiderme macaron.
– J’ai encore souvenance de ces navires…

Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Tant de véhémence – Tephillim tympanon
Qu’en finalité létale elles se fendirent
Et délivrèrent aux océans leurs cargaisons.
– Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent…

Les terribles aventures des longs gréements,
Aujourd’hui résonnent fort et comme un airain ;
Fabuleux voyages aux propos captivants
En mon esprit agité – un sang de mutin.
– Les terribles aventures des longs gréements…

Vois ! A l’horizon se profilent les chalands,
Vierges sacrifiées à de pénibles destins.
Aussi on devine dans les nuages blancs
Quelques équipages le mouchoir à la main.
– Lors, à l’horizon se profilent les chalands…

J’ai encore souvenance de ces navires :
Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Les terribles aventures des longs gréements ;
Vois ! A l’horizon se profilent les chalands.

Didier Sicchia - A l'horizon©️


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Micajah Seòladair le Mar 14 Aoû - 21:07



Recensement


Mon profil est complété parce que j'ai ajouté les informations suivantes:

Mon icone en format carré : [X]
Mon taux d'abomination : [X]
L'âge de mon personnage : [X]
Mon métier / ma profession : [X]
Mes pouvoirs  : [X]
Mon alignement: [X]
Le lien vers ma fiche dans mon profil : [X]
Agrémenté mon Champ Libre : [X]



Avatar
Code:
<li>Ryab Robbins<span class="mnh_bottin_sep_list"> | </span>[url=http://marbhadh.forumactif.com/t928-micajah-seoladair-l-homme-de-la-mer#8749]Micajah Seòladair [/url]</li>


Métier / Profession
Code:
<li><div class="mbh_bottin_icon prit"></div>Armateur / propriétaire d’un chantier naval<span class="mnh_bottin_sep_list"> | </span>[url= http://marbhadh.forumactif.com/t928-micajah-seoladair-l-homme-de-la-mer#8749] Micajah Seòladair [/url]</li>

_________________
Micajah Seòladair
Faileas

Messages : 24
Points : 63
Ta tête Par défaut
Avatar : Ryan Robbins
Crédit : @Carmilla
Multicompte : -
Pseudo : Cage

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 45 ans
Métier : Armateur / Propriétaire d'un chantier naval
Pouvoirs : Téléportation • Eveiller les peurs enfouies • Provoquer des cauchemars • Mensonge imparable • Charmer les jeunes
Inconvénients : Farceur • Leurs blagues qui vont trop loin • S'incruste chez les gens • Incapable de laisser passer une défaite • Fascination pour le rouge
J’ai encore souvenance de ces navires,
Voilures chahutées par de fiers aquilons,
Éthers qui enjôlaient l’ivresse de ces sbires ;
Ces marins râblés, l’épiderme macaron.
– J’ai encore souvenance de ces navires…

Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Tant de véhémence – Tephillim tympanon
Qu’en finalité létale elles se fendirent
Et délivrèrent aux océans leurs cargaisons.
– Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent…

Les terribles aventures des longs gréements,
Aujourd’hui résonnent fort et comme un airain ;
Fabuleux voyages aux propos captivants
En mon esprit agité – un sang de mutin.
– Les terribles aventures des longs gréements…

Vois ! A l’horizon se profilent les chalands,
Vierges sacrifiées à de pénibles destins.
Aussi on devine dans les nuages blancs
Quelques équipages le mouchoir à la main.
– Lors, à l’horizon se profilent les chalands…

J’ai encore souvenance de ces navires :
Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Les terribles aventures des longs gréements ;
Vois ! A l’horizon se profilent les chalands.

Didier Sicchia - A l'horizon©️


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Gemma MacNiven le Mar 14 Aoû - 22:09

Bienvenue dans le coin

_________________


Spoiler:


Gemma MacNiven
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Micajah Seòladair le Mar 14 Aoû - 22:09

Merci !

_________________
Micajah Seòladair
Faileas

Messages : 24
Points : 63
Ta tête Par défaut
Avatar : Ryan Robbins
Crédit : @Carmilla
Multicompte : -
Pseudo : Cage

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 45 ans
Métier : Armateur / Propriétaire d'un chantier naval
Pouvoirs : Téléportation • Eveiller les peurs enfouies • Provoquer des cauchemars • Mensonge imparable • Charmer les jeunes
Inconvénients : Farceur • Leurs blagues qui vont trop loin • S'incruste chez les gens • Incapable de laisser passer une défaite • Fascination pour le rouge
J’ai encore souvenance de ces navires,
Voilures chahutées par de fiers aquilons,
Éthers qui enjôlaient l’ivresse de ces sbires ;
Ces marins râblés, l’épiderme macaron.
– J’ai encore souvenance de ces navires…

Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Tant de véhémence – Tephillim tympanon
Qu’en finalité létale elles se fendirent
Et délivrèrent aux océans leurs cargaisons.
– Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent…

Les terribles aventures des longs gréements,
Aujourd’hui résonnent fort et comme un airain ;
Fabuleux voyages aux propos captivants
En mon esprit agité – un sang de mutin.
– Les terribles aventures des longs gréements…

Vois ! A l’horizon se profilent les chalands,
Vierges sacrifiées à de pénibles destins.
Aussi on devine dans les nuages blancs
Quelques équipages le mouchoir à la main.
– Lors, à l’horizon se profilent les chalands…

J’ai encore souvenance de ces navires :
Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Les terribles aventures des longs gréements ;
Vois ! A l’horizon se profilent les chalands.

Didier Sicchia - A l'horizon©️


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Colin Smith le Mar 14 Aoû - 22:18

Les Fir sont toujours bienvenus (les autres aussi naturellement mais là n'est pas la question) Hâte de voir ton perso en jeu ^^

_________________
Colin Smith
Faileas

Messages : 124
Points : 308

Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Crédit : Un lutin particulier <3
Multicompte : Sheena Matheson/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg / Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 18 ans
Pouvoirs : Téléportation, invisibilité de courte durée, éveiller des peurs enfouies
Inconvénients : S'incruste chez les gens, ochlophobie, fascination pour la couleur rouge, Entêtement
"Oh puissions nous sauver de la [mort,
Ces cœurs qu'ils ont jadis liés
Pour qu'à la face du ciel ils mènent [encore
Ce combat pour la liberté"
(Walt Whiteman, Feuilles d'Herbe)




Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Micajah Seòladair le Mar 14 Aoû - 23:24

Merci !! :D

_________________
Micajah Seòladair
Faileas

Messages : 24
Points : 63
Ta tête Par défaut
Avatar : Ryan Robbins
Crédit : @Carmilla
Multicompte : -
Pseudo : Cage

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 45 ans
Métier : Armateur / Propriétaire d'un chantier naval
Pouvoirs : Téléportation • Eveiller les peurs enfouies • Provoquer des cauchemars • Mensonge imparable • Charmer les jeunes
Inconvénients : Farceur • Leurs blagues qui vont trop loin • S'incruste chez les gens • Incapable de laisser passer une défaite • Fascination pour le rouge
J’ai encore souvenance de ces navires,
Voilures chahutées par de fiers aquilons,
Éthers qui enjôlaient l’ivresse de ces sbires ;
Ces marins râblés, l’épiderme macaron.
– J’ai encore souvenance de ces navires…

Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Tant de véhémence – Tephillim tympanon
Qu’en finalité létale elles se fendirent
Et délivrèrent aux océans leurs cargaisons.
– Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent…

Les terribles aventures des longs gréements,
Aujourd’hui résonnent fort et comme un airain ;
Fabuleux voyages aux propos captivants
En mon esprit agité – un sang de mutin.
– Les terribles aventures des longs gréements…

Vois ! A l’horizon se profilent les chalands,
Vierges sacrifiées à de pénibles destins.
Aussi on devine dans les nuages blancs
Quelques équipages le mouchoir à la main.
– Lors, à l’horizon se profilent les chalands…

J’ai encore souvenance de ces navires :
Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Les terribles aventures des longs gréements ;
Vois ! A l’horizon se profilent les chalands.

Didier Sicchia - A l'horizon©️


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Morrigan Seòladair le Mar 14 Aoû - 23:28

Ah t'es là toi ... :p

_________________
Morrigan Seòladair
Faileas

Messages : 18
Points : 41

Avatar : Camilla Hansen
Crédit : Carmina
Multicompte : Keith - Délé - Alec - Lawrence - Kenno'cha - Blair
Pseudo : Carmilla

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 35 ans
Métier : Maitre-écrivain, propriétaire du Calédonian Mercury
Pouvoirs : Beauté - Charisme - Apnée - Hydrokinésie - Empoisonnement
Inconvénients : Syndactilie massacrée -Appel de la mer - Gout du sang - Fort besoin affectif - Provoque des désastres nautiques


Ils ont massacré ce qui était mon appartenance, ils ont renié ce que j'étais. En ai-je eu de la peine? Je n'en suis pas certaine. A dire vrai, je les ai rejeté, je les ai même renié. Et Il a été là. Il l'est toujours. Ce nabot puant, agaçant et énervant. Le mien. Aux flots nous confions ce que nous sommes, nous devenons un tout. Et peu importe nos races étrangères, car nous ne formons qu'un.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Àdhamh MacKenzie le Mer 15 Aoû - 11:29

TA FRÉQUENCE DE RP ? | oh pour la fréquence, je dirais entre 3MH et 30MH, ça me semble être pas mal…

Ok, toi, je t'aime déjà

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche

_________________
Joyful
Àdhamh MacKenzie
Look around at how lucky we are to be alive right now !

Messages : 128
Points : 153
Ta tête Par défaut
Avatar : Brendon Urie
Crédit : DΛNDELION (ava) + XynPapple (signa)
Multicompte : Eimhir Caoidheach
Pseudo : Koschtiel

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 24 ans
Métier : Orfèvre et Gérant d'une bijouterie au bord de la faillite
Pouvoirs : Charisme, Empoisonnement
Inconvénients : Appel de la mer, Matérialisme exacerbé


Welcome to the end of eras. Ice has melted back to life. Done my time and served my sentence. Dynasty decapitated. You just might see a ghost tonight. And if you don't know, now you know.



If it feels good, tastes good. It must be mine. Heroes always get remembered. But you know legends never die. And if you don't know, now you know



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Micajah Seòladair le Mer 15 Aoû - 20:14

Merci Àdhamh ! Comme ça tu constate que je suis un petite marrant ! :P

@Morrigan : oui, je suis là, et toi tu n'es jamais loin non plus ! :D

_________________
Micajah Seòladair
Faileas

Messages : 24
Points : 63
Ta tête Par défaut
Avatar : Ryan Robbins
Crédit : @Carmilla
Multicompte : -
Pseudo : Cage

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 45 ans
Métier : Armateur / Propriétaire d'un chantier naval
Pouvoirs : Téléportation • Eveiller les peurs enfouies • Provoquer des cauchemars • Mensonge imparable • Charmer les jeunes
Inconvénients : Farceur • Leurs blagues qui vont trop loin • S'incruste chez les gens • Incapable de laisser passer une défaite • Fascination pour le rouge
J’ai encore souvenance de ces navires,
Voilures chahutées par de fiers aquilons,
Éthers qui enjôlaient l’ivresse de ces sbires ;
Ces marins râblés, l’épiderme macaron.
– J’ai encore souvenance de ces navires…

Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Tant de véhémence – Tephillim tympanon
Qu’en finalité létale elles se fendirent
Et délivrèrent aux océans leurs cargaisons.
– Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent…

Les terribles aventures des longs gréements,
Aujourd’hui résonnent fort et comme un airain ;
Fabuleux voyages aux propos captivants
En mon esprit agité – un sang de mutin.
– Les terribles aventures des longs gréements…

Vois ! A l’horizon se profilent les chalands,
Vierges sacrifiées à de pénibles destins.
Aussi on devine dans les nuages blancs
Quelques équipages le mouchoir à la main.
– Lors, à l’horizon se profilent les chalands…

J’ai encore souvenance de ces navires :
Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Les terribles aventures des longs gréements ;
Vois ! A l’horizon se profilent les chalands.

Didier Sicchia - A l'horizon©️


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Seaghdh Leamhnach le Mer 15 Aoû - 22:32

Bienvenue sur Marbhadh !

_________________

TOUT CE QUI BRILLE PEUT ÊTRE D'OR
Seaghdh Leamhnach
Do not go gentle into that good night.

Messages : 347
Points : 208

Avatar : Simon Pegg
Crédit : verveine. (ava) & moi (signa)
Multicompte : Earnan MacLeod of Lewis + Alistair Domhnall
Pseudo : XynPapple

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 41 ans
Métier : Comptable
Pouvoirs : Charisme, Fin limier & Fétiche
Inconvénients : Fort besoin affectif, désastre nautiques, appel de la mer & matérialisme exacerbé


Do not go gentle into that good night, old age should burn and rave at close of day; rage, rage against the dying of the light.

Though wise men at their end know dark is right, because their words had forked no lightning they do not go gentle into that good night.





Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Teàrlach Ó Ceallaigh le Jeu 16 Aoû - 8:29

Bienvenue à toi. Si tu as la moindre question n'hésite pas à la poser au staff, c'est toujours avec plaisir qu'on répond le plus vite possible. <3

Je suis l'admin en charge des fir donc n'hésite pas à me contacter si tu as des questions propres a la race.

Si ce n est pas déjà fait je t'invite aussi à rejoindre notre discord.

_________________
Single Malt Scotch Whisky
We fight every night for something. When the sun sets we're both the same. Half in the shadows, half burned in flames. We can't look back for nothin'. Take what you need say your goodbyes.I gave you everything and it's a beautiful crime.
Teàrlach Ó Ceallaigh
A'bhiast as mutha ag ithe na beiste as lugha.

Messages : 519
Points : 16

Avatar : Eddie Redmayne
Crédit : NyxBanana
Multicompte : Ùisdean MacKenzie
Pseudo : NyxBanana

Taux d'abomination :
80 / 10080 / 100
Age : 27 ans
Métier : Co-gérant d'une distillerie de whiksy
Pouvoirs : Provoquer des cauchemars (1) - éveiller des peurs enfouies (1) - mensonge imparable (1)- agir sur les probabilités à niveau moyen (5)
Inconvénients : Ses blagues vont souvent trop loin - S'incruste chez les gens - Fascination pour la couleur rouge - Ochlophobie

Droch bhrògan air bean greusaiche, droch cruidhean air each gobha, droch bhriogais air gille tàilleir, droch chart aig saor.


llewyn - archibald - alec - family - alec & rob - katherine & llewyn


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Micajah Seòladair le Jeu 16 Aoû - 8:59

Merci à tous les deux !

@Teàrlach : je ne manquerai pas de poser des questions si certaines me viennent ! Merci ^^

_________________
Micajah Seòladair
Faileas

Messages : 24
Points : 63
Ta tête Par défaut
Avatar : Ryan Robbins
Crédit : @Carmilla
Multicompte : -
Pseudo : Cage

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 45 ans
Métier : Armateur / Propriétaire d'un chantier naval
Pouvoirs : Téléportation • Eveiller les peurs enfouies • Provoquer des cauchemars • Mensonge imparable • Charmer les jeunes
Inconvénients : Farceur • Leurs blagues qui vont trop loin • S'incruste chez les gens • Incapable de laisser passer une défaite • Fascination pour le rouge
J’ai encore souvenance de ces navires,
Voilures chahutées par de fiers aquilons,
Éthers qui enjôlaient l’ivresse de ces sbires ;
Ces marins râblés, l’épiderme macaron.
– J’ai encore souvenance de ces navires…

Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Tant de véhémence – Tephillim tympanon
Qu’en finalité létale elles se fendirent
Et délivrèrent aux océans leurs cargaisons.
– Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent…

Les terribles aventures des longs gréements,
Aujourd’hui résonnent fort et comme un airain ;
Fabuleux voyages aux propos captivants
En mon esprit agité – un sang de mutin.
– Les terribles aventures des longs gréements…

Vois ! A l’horizon se profilent les chalands,
Vierges sacrifiées à de pénibles destins.
Aussi on devine dans les nuages blancs
Quelques équipages le mouchoir à la main.
– Lors, à l’horizon se profilent les chalands…

J’ai encore souvenance de ces navires :
Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Les terribles aventures des longs gréements ;
Vois ! A l’horizon se profilent les chalands.

Didier Sicchia - A l'horizon©️


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Robyn Hay le Ven 17 Aoû - 14:58

Fàilte gu Dùn Èideann
Bienvenue

Micajah Seòladair

Tu vas bientôt pouvoir te jeter à corps perdu dans la ville d’Édimbourg. Cependant, nous avons encore besoin que tu t’affranchisses de deux trois formalités avant d’aller RP. Si tu es encore un peu perdu sur le forum, je t’invite à jeter un œil au guide du débutant. Tu y trouveras tout ce qu’il y a à savoir sur le forum pour un début réussi.

Pour ne pas tarder à te lier aux autres joueurs, ne tarde pas trop à aller poster ta fiche de liens ou encore ta fiche de RP pour garder une trace de tous tes écrits. N'hésite pas à venir faire ta demande de rang ou de lieu si tu en as besoin. Si un cycle s'apprête à commencer, n'hésite pas à jeter un œil aux rôles disponibles, voir à postuler par MP chez ton admin référent.

Ce qu'on a pensé de ta fiche

Ah, ces vilains lutins ! De viles farceurs ! Contente de voir que tu as trouvée paix dans une oeuvre caritative !   Sans dire de cet excellent choix de deuxième femme ( Go Ceasg ), bien que ça semble être un peu salissant ! Dans tous les cas, j'ai vraiment hâte de lire plus sur votre dynamique et les conséquences d'une union aussi étrange ! ( look who's talking   ) Bref, allez ! Je t'ouvre les portes ! Bienvenue et bon RP !    


_________________
Robyn Hay
The rose perishes beautifully

Messages : 197
Points : 189
Robyn Hay
Avatar : Evan Rachel Wood
Crédit : Moi-même
Multicompte : Ina MacNiven
Pseudo : TroisQuartsLicorne

Taux d'abomination :
60 / 10060 / 100
Age : 26 ans
Métier : Escrimeur de talent / Marquise
Pouvoirs : Beauté - Chance
Inconvénients : Fort besoin affection - Désastres nautiques – Goût du sang


I wonder beneath which star
I am destined to perish
I have not been granted
An ordinary life



But I have been entrusted with the destiny of the rose
To always live my life aflame with passion
The rose, the rose blooms nobly
The rose, the rose perishes beautifully





Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Micajah Seòladair le Ven 17 Aoû - 14:59

Merci ! :D

_________________
Micajah Seòladair
Faileas

Messages : 24
Points : 63
Ta tête Par défaut
Avatar : Ryan Robbins
Crédit : @Carmilla
Multicompte : -
Pseudo : Cage

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 45 ans
Métier : Armateur / Propriétaire d'un chantier naval
Pouvoirs : Téléportation • Eveiller les peurs enfouies • Provoquer des cauchemars • Mensonge imparable • Charmer les jeunes
Inconvénients : Farceur • Leurs blagues qui vont trop loin • S'incruste chez les gens • Incapable de laisser passer une défaite • Fascination pour le rouge
J’ai encore souvenance de ces navires,
Voilures chahutées par de fiers aquilons,
Éthers qui enjôlaient l’ivresse de ces sbires ;
Ces marins râblés, l’épiderme macaron.
– J’ai encore souvenance de ces navires…

Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Tant de véhémence – Tephillim tympanon
Qu’en finalité létale elles se fendirent
Et délivrèrent aux océans leurs cargaisons.
– Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent…

Les terribles aventures des longs gréements,
Aujourd’hui résonnent fort et comme un airain ;
Fabuleux voyages aux propos captivants
En mon esprit agité – un sang de mutin.
– Les terribles aventures des longs gréements…

Vois ! A l’horizon se profilent les chalands,
Vierges sacrifiées à de pénibles destins.
Aussi on devine dans les nuages blancs
Quelques équipages le mouchoir à la main.
– Lors, à l’horizon se profilent les chalands…

J’ai encore souvenance de ces navires :
Aux tempêtes injurieuses, les nefs subirent
Les terribles aventures des longs gréements ;
Vois ! A l’horizon se profilent les chalands.

Didier Sicchia - A l'horizon©️


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Micajah Seòladair ~ L'homme de la mer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum