1762 - L'été de l'année dernière, Édimbourg, Écosse. Les vagues frappaient contre la rive en un bruit constant et répétitif, comme une douce berceuse chantée par la mer du nord, une caresse légère sur votre front, un tendre baiser rassurant de la nature. Tout indiquait un matin normal sur les quais du port de Leith, si ce n’étaient les corps inertes qui flottaient comme des billots de bois mou abandonnés. Six corps. [...] Lire plus.
Lundi, 15 octobre 2018

Pause indéterminée du forum


Breac Jamieson - Eat me Embra !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Breac Jamieson - Eat me Embra !

Message par Breac Jamieson le Lun 18 Juin - 22:15

Breac Jamieson
Militaire en retraite et tuteur à plein temps
50 ans 
Fir Darrig (80%)
Aventureux
Têtu
Fantaisiste
Jacobite (800%)
V.V. Gallo
(f/m) Gouvernante et précepteurs. Une présence féminine pour la gouvernante, de préférence, alors débrouille-toi si tu es volontaire. C'est pour les gamins, hein, pas pour moi. (f/m) Vieilles connaissances. Trois choses : comment on se reconnaît ? Qui reconnaît l'autre le premier ? Et retrouvailles hostiles ou amicales ? (f/m) Voisinage quotidien. Les braves gens des environs, les commerçants chez qui je fais mes courses, le restaurant où je dîne... Vous verrez vite : je suis à la fois votre meilleur et votre pire client. (f/m) Je n'y ai pas pensé mais... mais toi, si. Alors propose, vas-y, je ne te mangerai pas !


En cours


Terminés


Abandonnés











PNJ : la maisonnée
Respectivement âgés de 8 et 6 ans, les deux charmants bambins, une fillette avisée aux longues boucles noires et un petit blondinet qui a des yeux dignes de son tuteur, sont les pupilles de Breac, sous sa garde, et censés recevoir de sa part une éducation sérieuse, dans le respect de leurs défunts parents. Il fait ce qu'il peut certains jours, ce qu'il veut le reste du temps. La cohabitation a lieu dans une demeure heureusement spacieuse de Canongate, où il est possible de s'éviter lorsque les choses deviennent trop houleuses. Une gouvernante complète la maisonnée et a le bon sens de se faire oublier dans la mesure du possible.
Barbara & Alan de Shaws


Alasdair
Vieille connaissance
Vieille, dans la mesure où Alasdair est de cinq ans l'aîné de l'insupportable gamin qui faisait les quatre cents coups dans leur village perdu d'autrefois. Ils se sont miraculeusement survécu, et lorsqu'ils se sont recroisés en 52, à Edimbourg, Alasdair a presque cru pouvoir mettre à profit cette douteuse relation. Il lui a légèrement forcé la main pour lui réclamer un petit service ; ce n'était pas difficile, à l'époque, Breac jouait volontiers aux cartes et perdait fréquemment. Il s'agissait d'écrire un faux courrier, prétendant avoir convoyé avec lui une certaine dame en France. Breac n'a pas pu s'empêcher d'ajouter une conclusion de son cru au texte prévu, relatant par le menu toutes la bagatelle qu'il aurait partagée avec la dame en question, avec le lyrisme qui est le sien dans ce genre d'exercices. Ce vieux revanchard a probablement gardé la lettre sous la main à toutes fins utiles, puisqu'il n'aura pas pu l'utiliser comme il en avait l'intention...



1756. Going home... without me
Cette charmante jeune femme qui avait le bonheur de faire route, lentement mais sûrement, en direction de l'Edimbourg de ses racines, a eu la bonté de prendre quelques messages de la part du proscrit ; mais elle ne pouvait guère l'emmener dans ses poches. Autour d'un verre, ils se sont ri des coutumes naïves telles que celle de promettre ses biens en héritage à une personne de passage, que l'on connaît finalement très peu, mais qui a su capter notre sympathie. Il pensait ne pas la recroiser ; suite à cet épisode, ayant pris conscience de la profondeur de son ressentiment envers l'exil qui était le sien, l'aventurier se jeta à corps perdu dans la guerre, volontaire pour les missions les plus exotiques et les plus distrayantes. Mais en revenant à Edimbourg, il commence à se dire qu'il pourrait la recroiser et qu'il serait fort embarrassé de lui dire d'où il sort sa propre fortune...
Delëphaine


Eimhir
1757 : Agents du chaos
Nous parlions donc de missions exotiques ? Un beau jour, alors que le régiment de dragons écossais stationnait en garnison dans un trou perdu des plus déplaisants, le mot passa que l'on cherchait un volontaire polyglotte pour se mêler aux réunions d'un groupe politique agité, et pour évaluer leur degré de ferveur révolutionnaire ; on pourrait peut-être les utiliser pour prendre une ville ou deux, mais il convenait de savoir s'ils risquaient de se montrer dangereux par la suite, une fois qu'on les aurait armés. Devinez qui sauta sur l'occasion... Pour finir en fuite dans la neige, en compagnie d'un mystérieux petit gars aussi acharné que lui dans ses refrains de révolte, après que la réunion ait tourné au pugilat. Il n'avait pas pu s'empêcher de jouer les raisonneurs ; après tout, il avait pris le maquis plus d'une fois dans ses landes natales, et il estimait avoir de l'expérience. Mais que voulez-vous, il y a des gens déraisonnables qui ne savent simplement pas écouter...




1760 : ça flotte, la chance ?
L'avantage, c'est que Breac n'a jamais su nager. Il se débrouille pour flotter si il contrôle ses nerfs, mais ça ne dure pas, surtout si les vagues sont hautes et le fond lointain. Donc le fait d'avoir une main mutilée et un gros bandage ne le gênait pas tant que ça ; il se serait débrouillé à peu près aussi bien que d'habitude. L'inconvénient, c'est que le navire était au beau milieu de l'océan Atlantique. Bon, sans rancune, finalement il n'a pas été coulé ; mais la silhouette dans la longue-vue était assez proche pour qu'il puisse l'identifier à nouveau, elle s'est gravée dans sa mémoire à cette lugubre occasion. Et, à vrai dire, dans ses cauchemars. L'orage et le pluie battante contre les volets ont tôt fait d'évoquer l'image d'une tempête sous ses fenêtres. Breac ne connaît pas cet officier mais il le hait déjà cordialement !
Aelpein


Prénom Nom
Titre du lien
Zombie ipsum reversus ab viral inferno, nam rick grimes malum cerebro. De carne lumbering animata corpora quaeritis. Summus brains sit​​, morbo vel maleficia? De apocalypsi gorger omero undead survivor dictum mauris. Hi mindless mortuis soulless creaturas, imo evil stalking monstra adventus resi dentevil vultus comedat cerebella viventium. Qui animated corpse, cricket bat max brucks terribilem incessu zomby. The voodoo sacerdos flesh eater, suscitat mortuos comedere carnem virus. Zonbi tattered for solum oculi eorum defunctis go lum cerebro. Nescio brains an Undead zombies. Sicut malus putrid voodoo horror. Nigh tofth eliv ingdead.




Titre du lien
Zombie ipsum reversus ab viral inferno, nam rick grimes malum cerebro. De carne lumbering animata corpora quaeritis. Summus brains sit​​, morbo vel maleficia? De apocalypsi gorger omero undead survivor dictum mauris. Hi mindless mortuis soulless creaturas, imo evil stalking monstra adventus resi dentevil vultus comedat cerebella viventium. Qui animated corpse, cricket bat max brucks terribilem incessu zomby. The voodoo sacerdos flesh eater, suscitat mortuos comedere carnem virus. Zonbi tattered for solum oculi eorum defunctis go lum cerebro. Nescio brains an Undead zombies. Sicut malus putrid voodoo horror. Nigh tofth eliv ingdead.
Prénom Nom


Prénom Nom
Titre du lien
Zombie ipsum reversus ab viral inferno, nam rick grimes malum cerebro. De carne lumbering animata corpora quaeritis. Summus brains sit​​, morbo vel maleficia? De apocalypsi gorger omero undead survivor dictum mauris. Hi mindless mortuis soulless creaturas, imo evil stalking monstra adventus resi dentevil vultus comedat cerebella viventium. Qui animated corpse, cricket bat max brucks terribilem incessu zomby. The voodoo sacerdos flesh eater, suscitat mortuos comedere carnem virus. Zonbi tattered for solum oculi eorum defunctis go lum cerebro. Nescio brains an Undead zombies. Sicut malus putrid voodoo horror. Nigh tofth eliv ingdead.


avatar
Ged a tha mi fada bhuat, cha dhealaich sinn a' chaoidh

Messages : 105
Points : 476

Avatar : V. V. Gallo
Crédit : Guilty
Multicompte : Nay
Pseudo : Breac is fine.

Taux d'abomination :
80 / 10080 / 100
Age : 50 y.o.
Métier : Rentier
Pouvoirs : Invisibilité, téléportation
Inconvénients : Incapable de laisser passer une défaite ; farceur ; ses plaisanteries vont trop loin ; et il est fasciné par la couleur rouge.
I got my wastefulness from the same man I got my silver buttons from; and that was my poor father, Donnchad Stiubhart, grace be to him! He was the prettiest man of his kindred; and the best swordsman in the Hielands, and that is the same as to say, in all the world, I should ken, for it was him that taught me.

He was in the Black Watch, when first it was mustered; and, like other gentlemen privates, had a gillie at his back to carry his firelock for him on the march. Well, the King, it appears, was wishful to see Hieland swordsmanship; and my father and three more were chosen out and sent to London town, to let him see it at the best...


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum