1762 - L'été de l'année dernière, Édimbourg, Écosse. Les vagues frappaient contre la rive en un bruit constant et répétitif, comme une douce berceuse chantée par la mer du nord, une caresse légère sur votre front, un tendre baiser rassurant de la nature. Tout indiquait un matin normal sur les quais du port de Leith, si ce n’étaient les corps inertes qui flottaient comme des billots de bois mou abandonnés. Six corps. [...] Lire plus.
Lundi, 15 octobre 2018

Pause indéterminée du forum


{Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cycle 4 {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Jeu 7 Juin - 18:56




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


La prise de conscience avait été terrible, terrifiante, sournoise. Comment avais-je pu faire ça ? Comment étais-ce possible ? Je ne le comprenais pas, je ne peux pas agir de la sorte, ce n'est pas moi, n'est ce pas ? Ce n'est pas moi. Je ne cessais de me le dire, de me le répéter et pourtant, les souvenirs m'étaient revenus en pleine face, après la nuit où le tueur m'avait quitté voilà maintenant quelques jours. Tout cela était de la pure folie pour moi, pourtant, j'avais été la victime sur ce coup là, comme Sheena avant moi, sauf qu'elle s'était fait prendre, que cela avait été de notoriété publique. Là, personne ne le savait, personne sauf moi, moi est ma conscience qui me travaillait à présent en permanence, comme si finalement, tout était encore pire. Si tout le monde le savait, je n'aurais pas à me cacher, mais là, il n'y avait que moi qui était la gardienne de ce secret inavouable. Même à Sheena ? Je ne savais pas trop, car elle serait en position de me comprendre et sans doute de me dire quoi faire, ou quoi penser pour que je ne me ronge pas de l'intérieur. Car oui, quelques choses venait de se briser en moi. Fondamentalement, je n'allais pas changer, je resterais la même, douce et avenante avec les autres, mais mon coeur s'était noirci. Noirci parce qu'il était en peine, noirci parce qu'il avait en partie brûlé pour ces crimes et qu'il n'avait pas encore cicatrisé, noirci car finalement ma part d'ombre avait pris le dessus durant quelques soirées au cours de ces derniers mois. Mais peut être que mon coeur était encore noirci par d'autres choses que je ne saurais décrire, comme si l'impossible était tout d'un coup devenu possible, comme si l'improbable était devenu réalité. Cela voulait-il dire que la malédiction des MacNiven était levée ? Cela ne voulait-il pas dire, au contraire, qu'elle venait de s'accentuer ? Je ne saurais le dire, car au fond de moi, je suis heureuse de n'avoir tuée personne, car les remords seraient encore plus grand pour moi. En pensant à cela, mon coeur loupait un battement. Mon âme me tourmentait, comme si je venais d'entamer une lente descente aux enfers, comme si je venais d'être damnée pour ce que je venais de faire. Étais-ce seulement le cas ? Je n'en saurais rien dire, mais mon esprit débordait d'imagination pour des choses malsaines, d'horribles meurtres que j'avais tenté de commettre. Je ne savais pas s'il fallait que j'en parle ou pas dans mes histoires. Est ce qu'elle devait prendre un tournant morbide pour apaiser mon âme ? C'était une possibilité que j'envisageais, surtout que mon mari devait arriver d'un jour à l'autre, me laissant ainsi de nouvelles histoires, plus ou moins véridique, authentique sur ce qu'il avait pu vivre durant ces longs mois loin de moi. Ainsi, armée d'un panier en osier que j'avais moi-même fait, panier rempli de quelques épices achetés à la douceur noircie, je me rendais non loin de la boutique pour rendre visite à Sheena, dans son atelier. Je ne lui avais pas dit que mon mari allait revenir mais je lui en parlerais. Je voulais voir aussi, si elle était toujours aussi déterminée à ne plus revoir le sien, comme si ce chapitre là était bien terminé, et que donc, elle en ouvrait un nouveau, avec Keith. Je parcourais donc une partie de la ville et j'arrivais à son atelier, frappant à la porte, avant de m’engouffrer à l'intérieur.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Ven 8 Juin - 12:20

Sheena était en train de plier des tissus pour les ranger dans la réserve quand quelqu'un frappa à la porte. Elle posa la pile sur le comptoir et n'eut pas le temps d'esquiver un autre geste que Gemma entra dans l'atelier, avec au bras un panier pleins d'épices.

Sheena avait passé la journée à ruminer le plan qui s'était improvisé chez Keith, cette lettre dissimulée au fond du tiroir du secrétaire, dont elle ne savait toujours pas quoi faire, de moins en moins certaine que ce soit une bonne idée. Et pourtant, de plus en plus sûre que c'était nécessaire. Faire table rase. Balayer l'attente, la douleur, la rancoeur, et Calum avec. Si le monde n'était pas capable de comprendre son choix en se raccrochant à une bonne morale chrétienne, c'était son problème, pas celui de Sheena. Elle n'avait plus le temps d'être conforme, plus d'énergie à faire semblant d'être normale. Elle voulait être libre.

"Ravie de te voir Gemma, je peux faire quelque chose pour toi ?"


Sourire qui illuminait son visage de porcelaine et elle retourna plier ses étoffes.

"Tu m'excuses deux minutes ?"

Elle disparut dans la réserve, rangea ce qu'elle avait dans les bras, et revint voir Gemma.

Depuis qu'elle avait pris sa décision, ou du moins qu'elle avait écrit la lettre, Sheena se sentait investie d'une nouvelle force. Pas le temps de se plaindre, ou de se lamenter. Elle devait agir. Elle était focalisée sur son objectif, si bien qu'elle avait suivi distraitement l'arrestation du vieux Nilsen, le relieur qu'elle avait elle-même agressée lors de sa possession. Sheena soupira. Si l'esprit s'était emparé de lui après l'avoir quittée elle, alors le tueur avait un drôle de sens de l'humour. Ça aussi, elle devrait s'en charger. Essayer de comprendre la logique à l’œuvre derrière toutes ses possessions.

"Tu as envie d'un nouveau corset peut-être ? demanda-t-elle à Gemma avec un sourire.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Ven 29 Juin - 13:58




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


J'aurais peut être pu attendre qu'elle vienne m'ouvrir, mais la rue m'oppressait presque, comme si finalement, le tueur pouvait m'atteindre si je restais sur le pas de la porte. Car s'il ne me possédait plus, il avait pris possession du corps d'un autre, d'une autre peut être puisqu'il avait agit ainsi en Sheena, puis en moi. Je ne savais pas précisément ce que cela signifierais pour le futur, mais si d'apparence je restais la même, intérieurement, les choses étaient devenues bien différentes. Ma conscience me rongeait, petit à petit, elle me rongeait le corps, comme si je ne méritais pas de vivre après avoir attaquer ces pauvres gens. Encore, il y aurait eu une logique, ces personnes auraient été mauvaises, mais je ne le crois pas. Je revois ces scènes, chaque nuit, mon esprit ne manque pas de me rappeler le désastre que cela a été durant les précédents mois. Alors, j'avais besoin de revoir Sheena, J'avais fait des plans sur la comète concernant son mari que nous aurions pu partir à l'aventure pour le retrouver mais elle ne le désirait pas, elle désirait tourner la page, alors que mon mari à moi allait arriver d'un jour à l'autre, je le savais, il m'avait écrit et la date se précisait. Alors je souriais à mon amie, mais il manquait quelques choses à ce sourire, un petit rayon qui le rendait sans doute plus terne qu'à l'accoutumée. Mais ce rayon de soleil s'était envolé, mon visage était en berne et revoir mon mari que j'aimais tant ne me réjouissait pas plus que cela alors que pourtant, je ne l'avais plus vu depuis l'été dernier, une éternité. Elle me demanda si elle pouvait faire quelques choses pour moi, mais sa simple présence était déjà suffisante pour m'apaiser un peu. Mais elle retourna finir ce qu'elle était en train de faire, me laissant en quelques sortes un peu de répit même si elle ne se doutait de rien. Personne ne m'avait vu, personne n'avait compris que c'était moi qui avait semé la terreur sur la ville, pas même moi. Je ne me serais même pas soupçonnée, car le poids sur mes épaules paraissait indolore. Puis il était partie, et les règles du jeu s'en étaient trouvées changées, rebattues à nouveau avec de nouveaux éléments, avec de nouveaux joueurs, sans que personne ne décide de son propre rôle à jouer. Mais je subissais, complètement cela. Et si le tueur me choisissait à nouveau prochainement ? Et si cette fois-ci, je réussissais à tuer quelqu'un ? Je n'osais pas me l'imaginer, je fermais les yeux un instant, pour me vider l'esprit, et penser à autres choses. Alors que j'ouvrais à nouveau les yeux, elle me demandait si je voulais un nouveau corset. Ce n'était pas une mauvaise idée, peut être que ce corset pourrait signer un renouveau pour moi, me dire qu'il appartient à ma nouvelle vie, celle d'une coupable qui n'a pas été punie pour ses crimes, qui ne va donc pas subir les affres d'une mauvaise réputation comme celle qui me fait fasse. Je n'arrêtais pas de penser à Colin et Alasdair. Ils étaient dans de salles draps par ma faute. Alors, osant affronter son regard qui ne m'accusait de rien puisqu'elle n'était pas dans la confidence, pas encore, je lui répondais.

" Ce serait avec plaisir, mais je ne sais pas ce que tu as de disponible, au niveau du tissu je veux dire. Je ne veux pas te mettre à défaut. "

Le choix des mots était inconscient, pourtant ils n'étaient pas choisi totalement par hasard, mais comme elle ne savait rien, ils ne pourraient pas lui mettre la puce à l'oreille. J'observais l'atelier, je n'avais jamais pris le temps de m'arrêter ici jusqu'à aujourd'hui. Je ne savais pas comment je me l'imaginais cependant, peut être différemment, même si à présent, il ne pourrait plus avoir un aspect différent pour ma mémoire.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Lun 2 Juil - 17:45

" Ce serait avec plaisir, mais je ne sais pas ce que tu as de disponible, au niveau du tissu je veux dire. Je ne veux pas te mettre à défaut. "

Sheena sourit, et invita Gemma à s'installer dans un fauteuil. Elle alla chercher quelques échantillons et lui posa sur les genoux.

"Dis-moi ce que tu préfères."

Elle avait l'air ailleurs, Gemma. Ses yeux pétillaient moins et même ses gestes avaient l'air absents. Mais sa pudeur l'empêchait de demander quoi que ce soit avant que son amie ne décide d'en parler d'elle-même. Ne pas brusquer les choses. Laisser le temps. Surtout, ce qui troublait la caoineag, c'était l'effort que Gemma mettait à donner le change. Le même sourire, les mêmes mots, le même regard et quelque chose en moins.

"Tu as vu qu'ils ont encore enfermé quelqu'un au chateau ? demanda Sheena sur le ton de la conversation. Je me demande si ça sera comme moi et qu'il est déjà... libéré.

Elle ne dit rien de plus. Garda pour elle le fait que le vieil homme enfermé là-bas était celui qu'elle avait attaqué lors de sa propre possession. Sans s'en rendre compte elle avait laissé échapper quelques notes de mélancolie. Un air à peine audible qui s'évanouit bientôt dans son silence.  Elle laissa Gemma choisir, fouillant dans sa sacoche de couture pour en sortir le mètre-ruban.

"Ton mari est revenu au fait ? Tu dois être ravie de l'avoir retrouvé."


Oui Gemma, tu devrais
, songea Sheena. Pourquoi donnes-tu l'air de porter le poids du monde sur tes épaules, ça ne te ressemble pas.

Ça la perturbait d'être pour une fois la partie lumineuse de leur duo. Comme si elle perdait ses repères.

"Je suis contente de te voir."

Manière de dire qu'elle était là si Gemma avait besoin, si Sheena pouvait être utile en quoi que ce soit. Déroutant d'être dans le rôle de l'aidante.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Mer 4 Juil - 18:48




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Je ne voulais pas l'embêter à vrai dire, pas du tout même, je ne suis pas comme ça, mais c'est vrai qu'en venant à son atelier de cette façon, elle a pu penser que je venais avant tout pour un nouveau corset, c'était digne d'une logique presque implacable, pourtant, je ne venais pas pour ça, pas vraiment, mais peut être que ce vêtement me donnerait un peu plus de courage, signifierait un nouveau départ pour moi, et me ferait oublier ce que j'avais pu faire, il y a encore peu de temps. Je sais, je m'accroche à peu, à rien, mais je me dis que je n'ai rien à perdre à essayer cela, n'est ce pas ? Sheena, contrairement à moi, semblait plus apaisée, tout ce que je n'étais pas donc, comme si les rôles venaient de s'inverser, mais c'était un peu le cas à quelques parts, je crois. Un peu oui mais il y avait une différence notable, si le tueur avait pris possession de nos corps, personne ne savait pour moi, tout le monde savait pour elle. Je ne pouvais pas me permettre de le dire, sous peine qu'on me jette honteusement en prison. Je ne voulais pas voir la réputation de mon mari salie par des actes que j'aurais fait, même involontairement. Elle m'invita alors à prendre place dans un fauteuil chose que je faisais et elle revint avec quelques échantillons. Je lui faisais un petit sourire, loin de ce que je peux faire habituellement, peut être qu'elle verrait la différence même si Sheena n'est pas du genre à s'attarder trop sur ce genre de détails, mais là, c'était assez flagrant. Elle me demande ce que je préfère alors que pourtant, je n'ai pas l'esprit à choisir quoique ce soit, parce que tout pourrait me convenir. Je me décidais en montrant du doigt une étoffe bleue marine alors qu'elle faisait la conversation et qu'elle me parla d'Alasdair qui avait été enfermé à ma place en prison. Un sourire mécanique s'installa sur mon visage, pour ne pas montrer d'autres choses, car je sentais que si je lui répondais à ce sujet, ou que si je ne me forçais pas à hausser mes pommettes, des larmes pourraient apparaître sur mes joues. Il fallait pour le moment tenir les apparences, il le fallait clairement. Mais Sheena semblait elle aussi prise d'une certaine nostalgie, sans doute l'avait-elle attaqué durant sa possession, cela me semblait être possible, probable au vue du regard qu'elle me tira, et sans s'en rendre compte, cela me réconfortait, car même si elle semblait à présent apaisé, elle était encore tiraillée par ce qu'elle avait pu faire bien involontairement à ce moment là. Puis, elle vint à parler d'un sujet sensible à nouveau mais qui ne jouait pas sur la même corde. Elle me demandait si j'étais ravie de l'avoir à nouveau avec moi, et c'était le cas, mais il y avait eu la possession du tueur, et comme à chaque fois, la crainte de le revoir partir trop rapidement en mer. Et cette crainte était d'autant plus exacerbée par ma condition mentale en piteuse état. Qui aurait pu penser qu'une jeune femme aussi douce et paisible que moi puisse s'en prendre à des inconnus ? Pire, qu'elle puisse s'en prendre à des personnes qu'elle connait, au moins de vue, si ce n'est plus intimement ? Personne, même pas moi, mais lorsqu'il avait quitté mon corps, lorsqu'il m'avait libéré de son emprise, tous les souvenirs étaient revenus de façon bien trop distincte malheureusement.

" Il est revenu oui. C'est à chaque fois un plaisir de le revoir après tant de temps, mais il est parti de si nombreuses fois, que déjà je pense au fait qu'il va prochainement repartir. Ce serait plus simple si c'était son dernier voyage, mais je sais que ce n'est pas encore l'âge d'arrêter pour lui, car il est plein de force et de vigueur. Mais je vais pouvoir en profiter un peu, quelques semaines au moins. "

Il ne m'avait pas dit combien de temps, il allait rester pour le moment, je ne voulais pas le presser cela dit, je voulais qu'il se sente chez lui même si moi-même je ne me sentais plus tout à fait chez moi. Et je ne parle pas de l'incursion de Colin dernièrement, ni même de celle de Caiden, non, mais bien de ce tueur de malheur. Sheena me dit qu'elle était heureuse de me revoir, et la réciproque était totalement vraie, mais quelques choses en moi avait été brisé. Pour combien de temps ? Je ne saurais vraiment le dire, peut être pour toujours, peut être pas, pour le moment, c'était brisé en plusieurs milliers de morceaux, j'avais cette impression là, celle qu'il faudrait du temps pour que tout redevienne presque comme avant, car ce ne serait jamais le cas. Même si tous les morceaux finissent par se recoller, l'objet a été brisé, son intégrité n'est plus la même, il y a cette colle qui est là, et qui fait ressortir des défauts auparavant inexistants, ou alors invisible à la vue de tous, mais à présent bien trop visible. C'était comme cela que je me représentais maintenant. Et si cette once de violence, de méchanceté avait été toujours présente en moi ? Et si le tueur n'avait fait que mettre à jour ce penchant invisible pour tous, même pour moi ? Plus le temps passait, et moins cette hypothèse prenait de l'épaisseur, car je n'ai plus du tout envie de faire de mal, mais inconsciemment, j'y pensais, chaque jour pour le moment, peut être un peu moins dans les prochains mois, peut être plus d'ici quelques années, peut être plus du tout mais seulement quand je ne serais plus de ce monde. Mais avouez, que Gemma ne rime pas avec méchanceté, mais peut être que cela rime avec mort, car elle est là, au bout de la rue, car je suis une MacNiven, je suis une poissarde, et peut être qu'un jour je finirais dans cette rue, celle où j'avais été attaquée voilà quelques mois. Et cette fois-ci, personne ne sera là pour me sauver, je me viderais tout simplement de mon sang, et donnerait mon dernier souffle dans l'indifférence générale. Mon regard se perdit dans le vide, loin, très loin de l'atelier de Sheena, comme si finalement, je n'avais jamais été ici. Mais finalement, je secouais la tête, comme si j'étais en train de m'assoupir, puis je reprenais contenance en pensant à autres choses. Un sourire vint alors se ficher sur mon visage.

" Désolé, les nuits sont devenues plus courtes ces derniers temps. "

Est ce qu'elle comprendrait le sous-entendu de cette phrase ? Je n'en savais rien, mais puisque mon mari était revenu et que je savais pas quand il repartirait, j'en profitais, nous en profitions tous les deux, car en dehors de cette période là, je ne pouvais pas en profiter de la même manière.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Lun 9 Juil - 20:16

" Il est revenu oui. C'est à chaque fois un plaisir de le revoir après tant de temps, mais il est parti de si nombreuses fois, que déjà je pense au fait qu'il va prochainement repartir. Ce serait plus simple si c'était son dernier voyage, mais je sais que ce n'est pas encore l'âge d'arrêter pour lui, car il est plein de force et de vigueur. Mais je vais pouvoir en profiter un peu, quelques semaines au moins. "

Le voilà bien installé, le maudit effet miroir. La peur du départ, Sheena connaissait, trop bien même. Et le dernier avait été le pire, imprévisible. Peu importait désormais. Et puis, ce n'était pas d'elle dont il était question ce soir.

Elle posa la main sur celle de Gemma, incapable de dire autre chose. Tira un fauteuil et s'assit près d'elle. Oublié le tissu, oublié le corset, au moins pour le début, il y avait une telle tristesse dans sa voix, ce genre de douleur qu'elle n'aurait jamais cru entendre chez son amie. Difficile de faire face aux gens forts qui flanchent quand on est soi même aussi stable qu'une flamme de bougie. Alors oui, Sheena se sentait un peu inutile face à la détresse qu'elle sentait chez Gemma.


" Désolé, les nuits sont devenues plus courtes ces derniers temps. "
- Ne t'excuse pas."

Voix douce mais ferme.

"Toi plus qu'une autre, ne t'excuse pas, Gemma, s'il te plait. Tu es une des personnes les plus douces et rassurantes ici, si ce n'est la première. Tu as le droit de fléchir, d'être fatiguée, absente, tout ce que tu veux. Ça arrive. Ne t'en sens pas coupable pour autant. Et certainement pas avec moi."


Un sourire se dessina sur le visage de la caoineag. Elle ne savait rien des tourments qui agitaient Gemma, mais peu lui importait. Elle serait là pour elle. Toujours. Une amie ça se protège, on en prend soin et on l'aide même quand on est dépassé par les événements. Et c'était bien ce que comptait faire Sheena.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Mar 17 Juil - 17:46




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Elle ne savait pas, elle ne pouvait pas le savoir même si elle pouvait le comprendre puisque nous avions été toutes les deux victimes de ce tueur de malheur. Mais je n'arrivais pas à le lui dire, je n'arrivais pas, alors je me cachais derrière des faux semblants, je me cachais derrière la présence d'un mari que j'aime, mais d'un mari trop souvent absent de la maison. Il était là aujourd'hui, demain il pouvait être reparti. Alors, elle pensait, à tord que mon désappointement, celui qu'elle pouvait lire dans mon regard venait de là, c'était plus simple pour moi même si au fond, il n'était qu'une infime partie de la tristesse de mon regard. Elle posa alors sa main sur la mienne dans un geste compatissant. Un sourire s'installa bien malgré moi sur mon visage même si mon regard se perdait dans le vide, fixant un point imaginaire que personne ne pouvait voir, pas même moi. Mais dans cet instant, c'était elle qui était la plus forte de notre duo alors que jusqu'à présent, c'était moi qui portait celui-ci, mais les circonstances sont tellement différentes. Alors, je m'excuse, parce que c'est vrai, je viens finalement la déranger dans son travail alors que je n'en possède pas, enfin, pas vraiment, ce serait différent si jamais j'avais un enfant. Mais je n'en ai pas, je n'ai pas d'enfant, je ne suis pas mère, simplement une femme au foyer qui fait son train train attendant les allers et venus de son mari marin. Alors elle me dit que je n'ai pas à m'excuser, pas moi, si seulement elle savait, peut être qu'elle me renierait, qu'elle ne voudrait de moi. Pourtant, j'étais confiante, elle comprendrait ma situation vu qu'elle l'avait vécu, même si à mon contraire, elle avait été, pour ainsi dire, prise la main dans le sac. Alors, je l'écoutais me réconforter pour les raisons que j'avais donnée, et à quelques parts, mon coeur se réchauffait un peu. Elle n'avait pas tord, mais seulement elle ne connaissait pas toute la réalité des choses, et mon courage venait de se faire la malle. Je pourrais lui dire de but en blanc la vérité, mais elle me faisait encore bien trop mal, elle me rongerait de l'intérieur pour encore des semaines, des mois, des années sans doute avant que je n'arrive à me pardonner à moi-même. Est ce que j'y arriverais un jour ? Je n'en savais rien, peut être que non, peut être que désormais, je me verrais comme le monstre que je suis, celui qui a tenté de tuer des personnes sans état d'âme. Je m'enfonçais chaque jour un peu plus, et mes pieds ne sentaient pas le fond pour que je puisse remonter à la surface. Mais il me faudrait toucher le fond pour cela, ce qui n'était pas encore le cas, car dans cette chute, une main venait tenté de m'aider, de me secourir et je remontais légèrement, pour mieux replonger une fois repartie d'ici. Un maigre sourire se dessinait donc sur mon visage.

" Oui, tu as raison. Merci. "

J'aurais aimé pouvoir lui en dire plus, dire des mots pour guérir mes maux, mais non, mon courage avait disparu pour l'instant, peut être qu'il reviendrait plus tard, mais mon coeur ne voulait pas s'épancher d'avantage pour le moment. Où est ce que nous en étions ? Elle voulait me faire un corset, n'est ce pas ? Oui, je crois que c'est ça, mais ma bouche s'ouvrait sans lui offrir le moindre son comme si mes cordes vocales s'étaient coupées sur ce "merci" presque trop hypocrite.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Jeu 19 Juil - 12:04

" Oui, tu as raison. Merci. "

Le mot s’était étranglé dans la gorge de Gemma. Pas moins sincère pourtant mais… Sheena hésitait, avait envie de se réfugier derrière ses coutures pour ne pas avoir à faire face à une détresse qui la dépassait. Oui, ça serait tellement plus simple de lui demander de se lever, de prendre ses mesures, la faire rassoir, lui servir un thé pendant qu’elle dessinerait le patron. Tellement facile. Sauf que la caoineag n’était pas stupide.  Son amie était en train de s’étouffer avec un secret, quelque chose lui emprisonnait l’âme. L’avantage d’être baignée dans sa propre mélancolie c’était qu’on était sensible à celle des autres. Et Sheena pouvait presque voir l’aura de ténèbres qui enveloppait Gemma. Pas besoin de la voir, d’ailleurs, suffisait d’être attentive à sa propre voix qui demandait à sortir.
Elle ne voulait pas la forcer à raconter quoi que ce soit si Gemma n’en avait pas envie, mais elle était déroutée par ce désespoir qu’elle ressentait autour de la jeune femme et cela la désolait de ne pas pouvoir y remédier. Peut-être, au final, qu’il valait mieux lui faire un corset, pour occuper leurs gestes et apaiser l’esprit. Peut-être que les paroles finiraient par venir d’elles-mêmes.

« Si ça ne te dérange pas, lève toi et mets-toi au milieu de la pièce, dit Sheena en sortant un mètre-ruban de sa trousse à couture. Je vais prendre tes mesures. »

Une main douce pour l’aider à se mettre debout, une autre, plus ample, pour l’inviter à faire quelques pas au milieu de l’atelier. Et soudain, l’envie de mettre les pieds dans le plat, de poser les mots sur ses propres inquiétudes en espérant que son amie finisse par arriver à nommer les siennes.

« Je sens que quelque chose ne va pas, tu sais ? Tu es différente de d’habitude. »

Un long silence pendant lequel Sheena dépliait son mètre ruban sans regarder Gemma dans les yeux, pas parce qu’elle n’arrivait pas à supporte son regard, non, juste parce qu’elle ne voulait pas attendre pesamment sa réponse.

« N’aies pas peur de moi, je ne te jugerai pas. Quoique tu aies fait. Ou pas fait, d’ailleurs. J’ai peur pour toi, là. Je crains que tes mauvaises pensées ne finissent par t’étouffer totalement, et je ne le voudrais pas. »

Encore un silence, et cette fois Sheena a relevé la tête. Ses yeux clairs sourissent pour elle, ce genre de regard empli d’inquiétude aimante.

« Pardon, finit-elle par murmurer. Je ne voulais pas te brusquer ni te mettre mal à l’aise. »

Et la voilà, pataude au milieu de son propre atelier, à se tordre les mains en attendant les mots de Gemma. Tu aurais dû te taire, pensa-t-elle en soupirant.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Lun 23 Juil - 19:42




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Elle ne savait pas, pourtant, elle discernait que le mal était bien plus profond que celui que je voulais bien lui révéler, il l'avait compris, mais elle ne savait pas quel mal me rongeait de l'intérieur la belle rouquine. Je ne suis pas comme d'habitude, mais le redeviendrais-je un jour ? Je ne le saurais pas, peut être jamais, peut être pas avant un long moment, car j'ai l'impression que seulement le temps fera son oeuvre, et qu'il en faudra beaucoup pour que je ne me sente plus coupable. Il faut dire que mon merci était timide, bien plus qu'il n'a pu l'être durant toutes les autres circonstances. Alors je la vois, elle hésite, elle veut jouer son rôle, celui d'une amie proche, d'une amie sincère mais elle ne veut pas me forcer à me livrer alors que pourtant, cela me ferait du bien, car elle était la mieux placée pour me comprendre, mais ma crainte de me faire rejeter était bien plus importante encore. Car je n'avais pas tellement d'amies, je ne suis pas seule mais voilà, je n'ai pas non plus des tonnes d'amies, surtout que l'amitié avec Sheena n'est réelle que depuis peu de temps, mais elle est déjà forte. Alors j'hésite aussi, je me dis que peut être, elle pourrait se désagréger en aussi peu de temps qu'elle est venue, ou alors qu'elle s'est tissée si rapidement, qu'elle est devenue si forte que rien ne pourrait la briser. Mais la rouquine choisit l'option de ne rien demander, et de continuer donc son oeuvre, celle de me faire un corset à ma mesure donc. Elle me demandait donc de me lever simplement pour prendre mes mesures, et d'un simple sourire je lui répondais, me levant pour qu'elle puisse agir à sa guise me concernant, pour qu'elle puisse me faire ce que je n'étais pas forcément venu chercher mais qui à présent me convenait. Il serait une renaissance, il serait une seconde peau, il serait mon renouveau, tout simplement, enfin, c'était ce que je voulais ardemment, mais je ne sais pas si mon coeur s'y résoudra, aussi facilement. Alors elle m'invite gracieusement au centre de toute son attention, pour prendre des mesures, celles de mon corps, mais aussi celle de mon âme sans doute. Comme un ballet bien réglé, la mire se règle, s'affole juste ce qu'il faut pour qu'elle finisse par sauter le pas, par mettre les pieds dans le plat et constater que rien ne va plus, que les jeux sont fait. Telle une danseuse étoile, je me mets sur la pointe des pieds et je tourne sur moi-même dans un mouvement de bras voluptueux, comme pour lui prouver qu'effectivement quelques choses ne va pas. Mais les mots restent bloqués dans mon esprit, dans ma gorge, dans mon coeur. Ils ne veulent pas sortir, tout du moins pas de façon explicite. Il va falloir lire entre les lignes, et ça, Sheena ne sait pas faire, elle n'est pas comme moi, elle n'est pas aussi habile que moi avec les mots, ou les paroles, car tout chez elle se fait au premier degré, quelques soit la déclinaison. Mais en pareil circonstance, peut être réussirait-elle a démêler le vrai du faux, la volupté dans les ténèbres. Alors elle qu'elle ne craint que les ténèbres qui me rongent finissent par me submerger, elle se rend compte, qu'elle est allé trop loin, qu'elle n'aurait pas du. Alors mon sourire se fait plus franc, plus sincère encore, et ma main droite se pose sur son épaule gauche alors que si elle pouvait se transformer en petite sourire pour disposer de ma préférence, elle le ferait.

" Tu ne me mets pas mal à l'aise, sache le Sheena. Mais mes mauvaises pensées sont là, elles ne finiront pas par me submerger, n'ai crainte, je suis plus forte que cela. Mais elles sont là, elles me possèdent complètement comme elles ont peut être pu te posséder à un moment, le temps fera simplement son oeuvre crois-moi. Je sais que tu veux bien faire, mais cela ne fera que des hauts et des bas, rien de plus, avant que le tout ne se stabilise sans doute enfin. Faisons ce corset, signe de renouveau veux-tu. "

Ma main n'est plus seulement sur son épaule, elle la caresse gentiment, comme pour l'inciter à continuer son travail. Mon visage n'est pas complètement resplendissant, non, mais le sourire est plus présent, ma voix ne s'est pas étouffée contrairement à tout à l'heure, et à cela, il n'y a pas de secrets. Même si je n'ai pas réussi à lui dire la chose de façon explicite, le fait qu'elle se préoccupe de moi de cette façon à passer un peu de baume sur mon coeur qui respire mieux, qui respire un peu plus librement, car malgré mes craintes, j'ai cette certitude qui m'envahit, qu'elle ne m'abandonnera pas. Mais c'est encore trop frais, trop récent, la plaie n'est pas cicatrisé, alors si je lui parlais ouvertement, je risquerais de m'effondrer cette fois-ci véritablement. Je n'ose pas affronter complètement son regard, de peur qu'elle ne comprenne de quoi je parlais exactement, car même si elle n'est pas la plus douée pour cela, elle le discerna peut être, ou pas, jamais ...

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Mer 25 Juil - 17:57

" Tu ne me mets pas mal à l'aise, sache le Sheena. Mais mes mauvaises pensées sont là, elles ne finiront pas par me submerger, n'ai crainte, je suis plus forte que cela. Mais elles sont là, elles me possèdent complètement comme elles ont peut être pu te posséder à un moment, le temps fera simplement son oeuvre crois-moi. Je sais que tu veux bien faire, mais cela ne fera que des hauts et des bas, rien de plus, avant que le tout ne se stabilise sans doute enfin. Faisons ce corset, signe de renouveau veux-tu. "

Certains mots agissaient chez Sheena comme des déclencheurs. Dans ces moments là, elle s'immobilisait, arrêtait ce qu'elle était en train de faire et se repassait la phrase dans sa tête pour être certaine d'avoir bien entendu.

"Mais elles sont là, elles me possèdent complètement comme elles ont peut être pu te posséder à un moment."

A Edimbourg, par les temps qui courraient, les mots avaient un sens précis. Et la possession tout particulièrement. Elle le savait, Gemma était une femme de lettres. Elle n'avait pas choisi ce terme au hasard, ni répété pour une simple paresse de forme. Peut-être se trompait-elle. Peut-être avait-elle mal compris. Mais entre cette phrase terrible et la figure sans teint de Gemma depuis qu'elle avait passé la porte de l'atelier, il n'y avait plus trop de doute possible. Ça, et son chant furieux qui commençait à lui griffer la gorge de rage.

"Gemma... murmura Sheena en lui prenant les mains. Je ne t'aiderai que si tu le désires. Je crois que quelque chose de terrible t'es arrivé et..."

Les larmes venaient, larmes de colère envers cet être abject qu'elle se jurait un peu plus chaque jour d'empêcher de nuire. Il n'avait pas le droit de l'abîmer, pas Gemma, pas son amie. Celui qui corrompt et blesse une âme pure ne mérite aucun repos.  Elle chassa les larmes, raccrocha un sourire désolé sur ses lèves fines et poursuivit.

"Je suis là pour toi, dis moi ce que tu veux vraiment, et je le ferai. N'importe quoi."

En son fort intérieur, elle souhaitait de toutes ses forces se tromper. Oui, que Gemma se mette soudain à rire en la traitant d'idiote qui avait tout compris de travers lui aurait sans doute fait moins de mal.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Jeu 2 Aoû - 21:50




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Je ne lui avais pas dit clairement ce qui me tracassait mais le choix des mots avait été important pour décrire mes maux intérieurs. Est ce qu'elle le comprendrait véritablement ? Je ne saurais dire, Sheena ne savait pas forcément aussi bien lire entre les lignes que moi en vérité, il fallait parfois lui faire un dessin pour qu'elle comprenne potentiellement ce qui se passe. Car je suis comme ça, à ne pas forcément dire les choses comme elles pourraient être dite, simplement, comme si cela était finalement une sorte de petit jeu implicite entre mon monde et moi-même. Mes proches amis savent que ce n'est pas mon mari qui écrit ses histoires mais bien moi. Ils savent que je suis une femme de lettre, une écrivaine de qualité, même si mon mari en porte les lauriers. Mais il n'y avait plus d’ambiguïtés possibles, Sheena avait compris, elle avait compris ce qui m'était arrivé, la même chose qu'à elle, sauf que j'avais été peut être plus maligne qu'elle, réussissant sans véritablement le vouloir à ne pas me faire prendre comme étant une potentielle tueuse. Avais-je eu de la chance ? Est ce que je devais le considérer ainsi ? Je ne saurais dire, car j'avais attaquer de pauvres gens sans défense, j'aurais pu leur faire mal, véritablement, j'aurais pu les tuer, et je remerciais le ciel chaque jour de ne pas avoir réussi à aller jusque là, je vous le dis tout net. Je ne sais pas dans quel état je serais si cela avait été le cas. Je serais probablement encore plus dévastée que maintenant, cela serait encore plus difficile pour moi de me regarder dans un miroir. En me regardant, je voyais cette cicatrice invisible sur mon crâne, mon visage se déformait, comme si le tueur en me possédant avait réussi à laisser cette marque, à fendre mon visage en deux, laissant une balafre énorme. Mais j'étais la seule à la voir, car mon âme était brisée. Petit à petit seulement elle se souderait à nouveau à moi, le temps ferait son oeuvre, passant un baume sur mon coeur pour que celui-ci ne soit plus irrité. Pourtant, il allait encore saigner un moment, alors je m'efforçais de ne rien laisser paraître aux autres, notamment à mon mari. Je ne voulais pas qu'il me voit porter toute la peine du monde, personne ne savait ce que j'avais pu faire durant les mois passés, personne, sauf Sheena à présent, car je savais lui faire suffisamment confiance pour qu'elle ne le répète à personne d'autres, pas même Keith. Alors je passais une main sur son visage pour sécher la dernière perle qui ruisselait dessus.

" Ne pleure pas Sheena. Nous pouvons porter notre fardeau chacune, et nous comprendre mieux que personne. Mais pour le moment, c'est difficile pour moi, le temps fera seulement son oeuvre quand il le décidera pleinement. Je ne peux pas broyer du noir éternellement, ce n'est pas dans ma nature. "

Bien sûr, je ne mettais pas précisément les mots sur ce fardeau, mais elle avait très bien compris de quoi je voulais parler, sans le citer complètement, comme si les murs avaient des oreilles, comme si le sujet en lui-même était presque tabou. Alors elle me dit qu'elle serait là pour moi, qu'elle ferait tout pour moi et cela me réchauffait le coeur, plus qu'elle ne pouvait l'imaginer. Avec Sheena à mes côtés, le temps agirait plus vite, comme polissant les âpretés de mon coeur.

" Faisons ce corset alors, ce serait quelques choses de gratifiant, comme pour me couvrir d'une nouvelle peau, comme pour renaître de mes cendres. "

Alors même s'il n'était pas aussi rayonnant qu'à mon habitude, un sourire vint apparaître sur mon visage, mon regard n'était pas aussi étincelant, mais au fond de celui-ci brillait déjà la vigueur d'un renouveau. Savoir Sheena avec moi me donnait de la force, la force de résister pour ne pas tomber plus bas, pour me relever plus vite, et faire en sorte que tout cela soit de l'histoire ancienne même si elle me ferait saigner encore et encore.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Ven 3 Aoû - 12:22

"Ne pleure pas Sheena. Nous pouvons porter notre fardeau chacune, et nous comprendre mieux que personne. Mais pour le moment, c'est difficile pour moi, le temps fera seulement son œuvre quand il le décidera pleinement. Je ne peux pas broyer du noir éternellement, ce n'est pas dans ma nature."

Gemma ne confirmait rien par ses dires, mais n'infirmait rien non plus. Elle ne mettait pas de mot sur ce qui c'était passé, comme si lui refuser le verbe était un moyen de le conjurer. Les larmes de colère de la caoineag finirent leur course le long de ses joues pâles, elle lâcha une des mains de Gemma pour s'essuyer le visage d'un geste presque enfantin, et revint garder la main de son amie au creux de la sienne. Elle se rendit compte que Gemma était peut-être la seule personne avec laquelle elle osait être aussi proche, sa sœur mise à part. Même avec Keith, elle n'était pas si tactile, trop impressionnée par la stature sèche et imposante de son amant. La peur de le déranger.

"Faisons ce corset alors, ce serait quelques choses de gratifiant, comme pour me couvrir d'une nouvelle peau, comme pour renaître de mes cendres."

Sheena sourit, chassa sa colère et pressa doucement les mains de Gemma, avant de finalement les lâcher. Et de demander à la jeune femme de se tenir droite, de tendre les bras, et la voilà qui s'activait,  mesurait, réfléchissait, notait sur un calepin qu'elle tira de sa besace les mensurations de Gemma. Plus petit, plus fin, ou plus lâche ?

"Tu préfères quelle forme, dis-moi ? Juste pour entourer la taille ou que ça te prenne tout le buste ?"

Elle accompagna sa question d'un geste vers les différents modèles, en expliquait les défauts et les qualités. Active comme une petite abeille, aussi consciencieuse qu'une araignée tissant sa toile, Sheena essayait de réparer Gemma à sa manière. En lui cousant une nouvelle peau, une nouvelle armure, quelque chose qui les lierait encore un peu plus toutes les deux, une confection dans laquelle elle broderait un peu de sa propre force pour aider son amie à continuer.

Dans un ballet de tissus, d'épingles, de rubans et de dentelles, Sheena s'activait avec douceur, sans penser au reste. Personne, pas même le tueur finalement, n'aurait pu l'interrompre pendant qu'elle préparait le nouveau corset de Gemma.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Ven 3 Aoû - 16:49




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


L'art de parler en donnant l'impression de ne rien dire me connaissait bien, l'art d'écrire aussi de cette façon me connaissait bien, et avec Sheena, j'agissais comme avec les autres. Non, en vérité, avec elle, j'en disais bien plus même si ce n'était pas toujours explicite, et aujourd'hui, il était encore trop dur pour moi de mettre les mots exacts sur les maux qui m'avaient traversés voilà quelques semaines et qui me traversaient encore, d'une autre façon bien entendu. Mais la présence et le soutien de Sheena m'aidaient déjà dans cette lutte contre moi-même, contre cette épée de Damoclès qui se trouvait au dessus de ma tête, prête à me décapiter si jamais quelques choses n'allait pas bien. Et pour ceux qui me connaissait, c'était un changement, moi qui suis douce et rayonnante, avait perdu ce rayonnement d'ordinaire naturel. Il reviendrait, petit à petit, mais plus jamais il ne serait aussi flamboyant qu'auparavant c'était une certitude que j'avais et contre laquelle, je ne pouvais rien faire malheureusement. Nous étions proches, main dans la main pour affronter cette épreuve non réellement dites ensemble. Mais le mieux était de passer à l'étape suivant de ce plan de reconstruction, ce corset était une affaire en or pour que je puisse peut être à nouveau me regarder en face, me dire que celui-ci était celui de la Gemma nouvelle, meurtrie mais qui allait de nouveau de l'avant, qui arrêtait de se dire qu'elle avait failli tuer quatre personnes durant la possession. Sheena se mit alors à sourire et toutes les deux, nous retrouvions un semblant d'allant, une positivité presque retrouvée, pour rendre la fabrication de ce corset pour ainsi dire presque magique. Elle me lâcha les mains me demandant de me tenir droite pour prendre toutes les mesures qu'il fallait.

" Je préfère qu'il prenne tout le buste, pour mettre ma poitrine bien en avant. "

Oh non, je ne voulais pas ressembler à la femme fatale, mais avec un buste entier, remontant comme il faut, ma poitrine déjà généreuse n'en paraîtrait que d'avantage volumineuse, et cela me plaisait, car ce serait un corset spécial, pour faire plaisir à mon mari, qu'il puisse avoir du mal à me l'enlever tout en profitant de la belle vue qu'il allait offrir à ses yeux. Car oui, il appréciait mes formes, mon regard, il me l'avait dit de nombreuses fois, et ne cessait de le répéter lors de escapades aventureuses dans chaque coin de la maison. Je ne savais pas si lors de ses voyages il me restait véritablement fidèle, mais lorsqu'il revenait, je prenais ma dose pour les semaines à venir, car je savais que j'allais être sevrée, et il ne s'en privait d'aucun façon, mon corps lui appartenait dans ces moments là, à sa façon à lui, il me possédait aussi, et cette image me fit sourire. Et Sheena préparait le nouvel habit, avec la dextérité qui était sienne.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Sam 4 Aoû - 12:42

" Je préfère qu'il prenne tout le buste, pour mettre ma poitrine bien en avant. "

Sheena sourit, ne fit aucun commentaire et posa ses affaires sur le comptoir. Elle revint rapidement, les bras chargés de quelques bustiers.

"Essaye les, proposa-t-elle à Gemma en l'invitant à passer derrière un paravent. Je t'en ferai un sur-mesure, mais au moins j'aurai une idée du modèle exact que tu préfères. N'aies pas peur de me dire si quelque chose te gène, te déplait... tâchons de réaliser un bustier qui t'ira comme un gant, si tu me permets l'expression."

Rire doux, yeux encore voilés d'amertume. Ne pas penser au tueur, ne pas songer qu'il pourrait surgir ici, et auquel cas, malgré toute sa bonne volonté, Sheena n'était pas certaine de pouvoir correctement protéger Gemma. Car avec une cruelle ironie, elle réalisa que son amie avait eu la vie sauve les derniers mois grâce à sa possession. La caoineag se demanda d'ailleurs qui avait été réellement sous l'emprise de l'esprit ces derniers temps. Pas ce vieil homme, l'imprimeur un peu fantasque qui habitait sur la place. Ou alors, s'il l'était, la tueur avait un étrange sens de l'humour.

Et puis, laissant le tueur de côté un instant, Sheena réalisa que la jeune femme était encore... enfin, avec un mari, potentiellement portée sur la chose -ce genre de pensées la mettait particulièrement mal à l'aise- et surtout encore en âge où... enfin, elle en était encore capable quoi.

"Pardonne ma question Gemma, mais est-ce qu'avec ton mari vous prévoyez d'avoir un enfant ?"

Silence d'église et rouquine rouge pivoine.

"Il faut que je prenne ça en compte en te faisant corset, à moins que tu n'aies la patience pour un second à ce moment-là. Si je te le fais sans penser à ... ça, je risque de te faire mal et l'enfant... pardon."

Nouveau silence assourdissant pendant que la teinte du visage empourpré faisait ombrage à la chevelure de feu.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Sam 11 Aoû - 22:17




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Le moment était venu de me concentrer sur ce nouvel apparat qui me siérait à merveille, sur ce bustier, qui représenterait la nouvelle Gemma, même si au fond personne ne pourrait vraiment s'en rendre compte. Il faut dire que mon mari était revenu, et que je m'offrais un nouveau bustier, quoi de plus normal après tout puisqu'il avait apporté avec lui une coquette somme d'argent. Je n'allais pas la dépenser en une seule fois, je suis quelqu'un de raisonnable qui est suffisamment économe pour avoir de l'argent durant suffisamment de temps. Sheena m'avait donc apporté différents bustiers pour que le corset soit tout simplement parfait pour moi. Elle m'invita à passer derrière un paravent même si cela ne m'aurait pas dérangée de me dénuder devant elle, mais sait-on jamais qui pourrait venir dans son atelier. Alors, je passais derrière et j'essayais les différents modèles. Elle m'en ferait un sur-mesure mais pour le moment, elle voulait voir ce qui me plaisait globalement ce qui était parfaitement compréhensible.

" Ne t'en fais pas, je n'hésiterais pas à te dire si ça ne convient pas. "


Bien entendu, je n'avais pas retrouvé tout mon allant, mais ça allait déjà mieux, puisque je m'étais confiée et qu'elle savait à propos de moi. Même si elle était la seule, cela me convenait, ma conscience me tourmentait toujours mais elle s'était délesté d'un certain poids, pour les prochaines minutes et heures, avant sans doute que la chape de plombs ne me retombe dessus. Alors que je faisais mon choix, la question de Sheena arriva comme un cheveu sur la soupe. Mais la question avait le mérite d'être posée, et je n'allais pas me cacher qu'avoir un enfant n'était pas un objectif proprement dit mais qu'avec mon mari, nous avions consommer l'acte et que donc, potentiellement la chose était possible, à défaut d'être vraiment là. La rousse était cependant terriblement gênée en demandant cela, car cela faisait écho à sa situation, une situation où sans doute, elle avait fait une croix sur ce genre d'heureux événements.

" Ce n'est pas au programme, non, mais rassure-toi, tu ne fais que ton travail, c'est normal de demander cela. Et si jamais cela arrive, j'aurais la patience pour un autre corset. "

Mon visage ne rayonnait pas comme habituellement mais la situation était devenue plus "normale", car en la circonstance, c'est moi qui rassurait Sheena, comme si c'était l'ordre naturel des choses à vrai dire. Mais le calme n'était pas pleinement présent en moi, il y avait ces remous de tueur qui jaillissaient parfois, même si là, ça allait, la chose semblait être derrière nous, dans notre conversation, et l'avenir semblait s'offrir à nous, comme les deux amis que nous étions.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Lun 13 Aoû - 18:01

L'effet de gène avait fini par passer, et Sheena s'était perdue dans les pensées tandis que Gemma avait disparu derrière le paravent.

Tant faire d'effort pour son mari, pour ne pas l'inquiéter, pour rester égale à ce qu'elle était... Et elle, Sheena, qu'avait-elle fait ? Avait-elle démontré la même droiture d'âme ? Elle se mordit la lèvre. Non. Non elle s'était engouffrée dans son propre malheur comme on saute à pieds joints dans une flaque d'eau.

Et dans son esprit tournait la lettre, que Keith avait lue, qu'il avait accepté, cette lettre imbécile qui avait achevé de la précipiter de l'autre côté de la brêche. Aucun retour en arrière possible. En assumait-elle les conséquences ? Pas vraiment. Oserait-elle dire la vérité à Gemma ? On peut tout se dire entre amies, n'est-ce pas ?

"J'ai reçu une lettre de Calum..."

La voix sonnait faux, toujours aussi incapable de mentir.

"Je... il est mort en mer."

Toujours la même voix sans timbre. Et puis, soudain, l'aveu.

"Cette lettre me rend ma liberté."

Et dans le sillence qui suivit Sheena attendit, comme on se condamne à son propre jugement, la réaction de Gemma.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Mer 15 Aoû - 13:25




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Sheena avait été gênée en demandant cette question pourtant tout à fait légitime. Je n'avais pas prévu de tomber enceinte, avec un mari absent, ce n'était clairement pas dans nos projets, mais parfois, la surprise est bien là. C'est le but d'une surprise en même temps, n'est ce pas ? Mais après tout ce qui m'était arrivée récemment, celle-ci serait d'un bien mauvais goût. Je ne saurais jurer de rien quoiqu'il arrive. Si jamais cette mésaventure se préparait, je saurais faire face à celle-ci. Je suis capable de tout, même de choses que je ne pensais, à savoir vouloir tuer des personnes qui pour la plupart n'ont rien demandée. Mais c'est comme ça, je ne vais pas pouvoir refaire l'histoire même si j'en ai profondément envie. Alors que j'étais derrière le paravent, la voix de la rousse parvint à mes oreilles dans une drôle de mélodie. Décidément cette journée n'était pas comme les autres, non, elle avait ce petit quelques choses de spécial, à la fois dans l'horreur mais aussi dans la liberté individuelle. Elle avait reçu une lettre de Calum, elle avait enfin de ces nouvelles, et pas celle que j'aimerais recevoir de la part de mon mari parti en mer, mais de ces nouvelles qu'elle voulait entendre, ou plutôt lire en l'occurrence puisqu'il était mort, en mer. Et sans que je ne puisse dire quoique ce soit, elle m'avoua être enfin libre. Alors, à moitié habillée d'un corset qui me convenait, je quittais le derrière du paravent alors que Sheena était là, m'attendant, attendant sans doute ma réaction, mais je ne savais pas laquelle adoptée de façon réelle. Je savais que contrairement à moi, elle avait tournée la page et qu'elle était allé de l'avant avec Keith même si cela avait clairement fait jaser.

" C'est sans doute la réponse à tes prières Sheena. Je suis désolé pour la perte de Calum, je sais que tu avais tournée la page mais quand même, cela doit faire un petit choc. J'espère simplement qu'on ne t'a pas fait une blague de mauvais goût. Mais pourquoi cela serais-ce le cas ? "


Parce que je le savais, cela pourrait être le cas, c'est déjà arriver par le passé. Alors je n'espérais pas qu'il en soit ainsi pour Sheena, elle ne le méritait pas, personne ne le méritait mais au moins, elle pourrait vivre sa relation avec Keith de façon bien plus libre que précédemment. N'étais-ce pas ce qu'elle désirait ? En tout cas, je souriais, ce n'était pas encore le sourire franc et massif que je pouvais arborer en règle général, mais il était là, pour la rassurer, la réconforter aussi, sans doute.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Mer 15 Aoû - 23:42

" C'est sans doute la réponse à tes prières Sheena. Je suis désolé pour la perte de Calum, je sais que tu avais tournée la page mais quand même, cela doit faire un petit choc. J'espère simplement qu'on ne t'a pas fait une blague de mauvais goût. Mais pourquoi cela serais-ce le cas ?
-Une mauvaise blague ?"

Elle avait répété la phrase avec une voix blanche. Elle n'avait pas pensé à ça. Qu'on ne la soupçonne pas mais qu'on imagine que la lettre était quand même une fausse. Plonngée dans la perplexité, Sheena ne faisait pas attention à la tenue de Gemma, du moins jusqu'à ce qu'elle se rappelle les vitrines tout autour de l'atelier. Elle se leva, paniquée, et attrapa un grand pan de tissu pour l'entourer d'un voile de pudeur.

"On est au milieu de Grassmarket, Gemma..."

Pas de reproche dans sa voix, une peur que des commères passent dans le coin, et interprèntent mal la scène et... elle était une épouse infidèle, elle le savait et finissait par s'en moquer. Mais Gemma devait rester... intacte ?  Oui. Le tueur avait fait assez de dégâts comme ça, autant la protéger des rumeurs de vipères qui courraient à Edimbourg.

"Retourne derrière le paravent tu veux."

Grondement doux dans la voix, un ton qu'elle n'avait jamais eu avec Gemma aupparavant, le genre de ton qu'elle prenait pour disputer Heather les dernières années tout en sachant que sa soeur pouvait trouver à redire. D'une main sur l'épaule, elle guida son amie à l'abri des regards et retourna s'assoir, la laissant essayer les corsets.

"Le modèle te plait ?"

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Jeu 16 Aoû - 17:55




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Sheena ne semblait avoir pensée à une mauvaise blague à propos de cette lettre. Même si le choc était là, elle semblait être convaincue de la véracité de celle-ci, aussi fou cela puisse être. Pourtant c'était ce qu'elle voulait depuis déjà un moment, elle m'en avait parlé. Et là, ses prières étaient exaucées, tant mieux, n'est ce pas ? Oui, c'était ce que je pensais, même si personnellement, je n'aimerais pas recevoir cette lettre, elle faisait partie des risques du métier quand on est marin ou qu'on travaille dans un port. Sheena était perplexe, puis elle se souvient que je n'étais pas entièrement habillée même si ça ne me gênait pas le moins du monde, je n'étais pas en train de fanfaronner les fesses à l'air. Mais cela semblait d'autant plus gêner la rousse qui me fit la remarque. Et elle m'intima l'ordre de retourner derrière le paravent, sans plus parler de cette lettre, comme si finalement, elle était anodine, qu'elle était normale, légitime. Et cela me faisait bizarre de me dire que son mari n'était plus. Pourtant, je retournais sagement derrière le paravent, m'arrêtant donc sur un type de corset qui m'allait à ravir, il me serrait un peu, mais pas trop, faisant remonter ma poitrine juste ce qu'il faut pour être belle, séduisante, mais pas vulgaire. Si elle pouvait m'en faire un dans ce style là, ce serait parfait. La rousse me posa alors la question, de savoir si le modèle me plaisait.

" Bien sur qu'il me plait, je trouve que je suis parfaite comme ça. Peut être qu'il faudrait changer les couleurs cela dit, c'est possible de faire ça j'imagine, celui-ci n'est qu'un patron pour celui que tu me feras. "

Je le quittais, et poussais légèrement les autres modèles pour qu'elle comprenne bien que je veuille celui-ci et pas un autre bien entendu. Avec un peu de bleu, il serait encore mieux, un peu de bleu, et de vert, ce serait l'idéal, je le savais clairement. Pourtant, je me demandais ce que Sheena allait faire concernant son mari.

" Et du coup, tu as prévu de faire des funérailles officielles pour Calum ou bien cela restera en l'état ? Je me pose la question, désolé si ça peut te gêner. "

Je savais que la question ne lui plairait pas, mais s'il était mort, il fallait faire ça bien, un dernier au revoir même si elle le lui avait dit voilà un moment maintenant. Cette histoire serait ainsi définitivement derrière elle, et il n'y aurait plus rien à redire.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Mer 22 Aoû - 16:37

" Et du coup, tu as prévu de faire des funérailles officielles pour Calum ou bien cela restera en l'état ? Je me pose la question, désolé si ça peut te gêner. "

Sheena se figea et se mordit la lèvre. Elle n'y avait pas pensé. N'avait pas voulu y songer, plutôt ? Silence de réflexion. La logique voudrait de faire des funérailles, mais sans corps, était-ce vraiment faisable ? Et puis, arriverait-elle à faire la veuve éplorée ? voulait-elle donner un tel spectacle ? Elle ne pourrait pas verser la moindre larme, elle le savait. D'une part à cause d'une émotion absente, d'autre part à cause de ses pouvoirs.

"Je ne sais pas, finit-elle par avouer. vPas plus que je ne sais quoi faire de cette nouvelle. C'est comme si j'avais déjà fait mon deuil depuis longtemps."[/color]

Comme si elle l'avait déjà tué. Comme si, entre son départ et le tueur, elle avait fini par y renoncer, se protéger et étouffer les sentiments qui restaient. Elle se sentait cruelle, un peu inhumaine. Plus que d'habitude. Mais ça, elle le garda pour elle. Elle ne pouvait pas encore l'avouer à Gemma. Reconnaitre sa propre cruauté, c'était au-dessus de ses forces.

Elle observait Gemma à la dérobée, songeant avec amertume que cette dernière possédait ce qui lui faisait défaut : la droiture. Où était passé la Sheena des premiers temps, sage, à l'écoute des autres et incapable de faire le moindre mal ? Avait-elle seulement existé ou avait-elle été une façade pour cacher une créature plus sauvage et plus libre ?

Haussant les épaules, Sheena récupéra le corset que Gemma avait mis de côté et l'installa sur un modèle, rangeant les autres. Sourire doux et triste accroché aux lèvres.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Ven 24 Aoû - 18:51




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Cette nouvelle était presque aussi folle que celle que je lui avais annoncée à demi-mot quelques instants plus tôt. C'était presque dingue de savoir que Calum était "enfin" mort pour de bons. C'était ce qu'elle voulait et ce voeux était enfin réalisé, pourtant, il y avait quelques choses qui n'allait pas. Oui, ma question était gênante, je m'en excusais d'avance, mais elle me semblait être importante pour qu'elle puisse aller suffisamment de l'avant en tournant ce pan de son passé de façon définitive. Mais, non, elle ne savait pas comment elle allait agir, alors que pourtant, tout cela semble simple. En vérité, elle avait passé ce moment depuis quelques temps déjà, son deuil était déjà là, consumé, alors elle ne pensait pas qu'elle aurait cette nouvelle, un jour. Pourtant, avec cela, elle ne devrait pas réfléchir trop longtemps, juste agir, et donner une véritable fin à Calum. Quand je repense à tout cela, c'est comme si finalement, il continuait à vivre à travers elle, comme un petit bout était toujours là, comme si cette histoire avait un goût d'inachevé. Je pense à toutes ces histoires qui sont en cours chez moi, qui sont pour le moment inachevée. Je pensais à la même chose ici, mais je ne voulais pas lui porter préjudice ou la mettre plus mal à l'aise qu'elle ne l'était déjà.

" C'est à toi de voir ce que tu veux faire, mais je pense qu'il serait mieux pour toi d'y réfléchir sérieusement. Comme ça, même si tu as déjà fait ton deuil, la page sera tournée, le chapitre définitivement clos. "


Mais c'était elle qui voyait comme je le lui disais. Elle avait la chance d'assainir tout cela avec un véritable enterrement, mais peut être qu'elle ne le voulait pas, peut être que dans son esprit, tout était plus compliqué ? Nos esprits sont parfois des trésors, mais parfois, c'est tout le contraire, et si jusqu'à présent tout avait été assez simple pour moi, avec la possession du tueur, tout était devenu plus compliqué. Décidément, aujourd'hui était un jour pour ainsi dire plus triste encore que ceux que nous avions pu partager auparavant. En règle générale, j'arrive à les illuminer avec un sourire, quelques paroles douces, quelques gestes attendrissant, mais là, ça ne semblait pas être possible, trop de mauvaises nouvelles sans doute. Mais est ce qu'elles étaient si mauvaises que ça ? Globalement, oui, elles était bien mauvaises, pourtant, à quelques parts, nous avions été libérées de ces poids là, le tueur ne nous possédait plus et son mari qu'elle ne désirait plus n'était plus de ce monde. Que demander de plus ? Rien, mais pourtant, les sourires ne s'affichaient pas de façon belle et instinctive. Ils étaient plutôt forcer alors que Sheena récupérait le corset que j'avais mis de côté pour l'installer sur un modèle. La peine était là, et elle remplissait nos coeurs et nos esprits, il n'y avait plus rien à faire, pour aujourd'hui au moins.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Ven 31 Aoû - 10:45

" C'est à toi de voir ce que tu veux faire, mais je pense qu'il serait mieux pour toi d'y réfléchir sérieusement. Comme ça, même si tu as déjà fait ton deuil, la page sera tournée, le chapitre définitivement clos. "

Sheena ne répondit pas de suite, observant la place du marché qui commençait à se vider. Au loin le forgeron avait l'air aux prises avec un jeune qui s'était introduit dans son échoppe. Elle détourna le regard, reporta son attention sur Gemma et, peut-être cela fut les yeux clairs, tristes et francs de son amie, peut-être la conversation ou alors un ensemble, mais la caoineag se laissa tomber sur un fauteuil tandis que s'échappait de ses lèvres entrouvertes une mélopée douce et blessée. Pas de parole à comprendre, mais un air tranquille, comme une comptine, un peu perdu. Des notes qui se poursuivaient pour ne pas se perdre et un air qui avait l'air de vouloir s'arrêter continuellement.

Il fallait lui dire la vérité.

"Je ne sais pas s'il est mort ou non, cette lettre est fausse. Je n'en peux plus Gemma, c'était la seule solution que j'ai trouvée et...désolée de ne pas te l'avoir dit de suite..."

Regard triste et fuyant, poids sur la poitrine pas encore tout à fait partie, et la peur, la peur ridicule que Gemma la dénonce. Et puis soudain surgit un rire, sans joie, un rire autour de cette situation ridicule où elle avait peur d'être prise en défaut alors qu'elle avait faussé une lettre pendant que son amie lui avouait à grand peine qu'elle avait été possédée par le tueur. Absurde.

Alors elle finit par se taire, pas ne plus rire, attendant sagement la réaction de Gemma. Et dans sa tête se profilait déjà l'idée qu'elle achèverait ce qu'elle avait commencé.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Sam 1 Sep - 14:58




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Cette journée était définitivement hors norme, comme hors du temps, comme si nous étions dans une bulle temporelle, où nous pouvions presque dire tout ce que nous avions sur le coeur, l'une pour l'autre, l'une à l'autre, comme les deux confidentes que nous étions devenues depuis le temps. Nous ne nous connaissons pas depuis si longtemps que ça quand on y réfléchit bien, nous n'étions que de simples connaissances de nos champs de vision, jusqu'à ce que l'une fasse le premier pas vers l'autre de façon naturelle, comme si tout cela était d'une logique implacable. Pourtant Sheena ne me répondait rien quand au fait qu'il fallait qu'elle clôt ce chapitre là, comme s'il y avait un problème. J'arrivais à le sentir, j'arrivais à le percevoir, dans son regard surtout. Tout cela devrait être une presque formalité, ça ne devrait pas poser de problèmes alors que pourtant, ce n'était pas le cas, bien au contraire. La rousse se laissa tomber sur un fauteuil comme lasse de ce combat qu'elle menait intérieurement. Tout d'un coup, j'avais comme l'impression que mes problèmes étaient presque dérisoire, et mon regard fut sensiblement étonné lorsqu'elle me révéla la chose que je redoutais, que je pressentais. Mes yeux étaient presque prêts à sortir de leurs orbites s'ils le pouvaient. La lettre était une fausse. Cette journée était tout simplement folle, jamais en venant ici, je ne me serais attendue à entendre tout cela. Avait-elle rédigée elle-même cette lettre ? L'avait-elle fait faire par quelqu'un d'autres ? Par Keith ? Est ce que c'était lui qui lui avait soumis l'idée ? Est ce que cela venait d'elle ? Je me posais des questions évidemment, mais je n'avais pas envie de les poser, pas maintenant, alors qu'elle venait de me révéler la chose, ce sera mal venu assurément. Puis soudain, elle se met à rire, perdant les pédales, ou quelques choses dans ce goût là. Je ne l'avais encore jamais vu ainsi, et cela me faisait presque peur, cela m'aurait fait peur si je n'avais pas été possédée par le tueur voici quelques semaines encore. Le plus fou, c'est que tout le monde, n'importe qui semble être capable du pire, même moi, même moi ! C'est dire si les choses ne tournent pas rond, ici à Édimbourg. Alors finalement, je m'approchais de mon amie, et je posais ma main sur son épaule, plongeant mes mirettes dans les siennes.

" Alors tout est simple mon amie. Faisons en sorte que tout cela paraisse véritablement vrai ! Agit comme si tu étais en deuil et préparons cet enterrement veux-tu ! Tournons la page, clôturons ce chapitre, et allons ensemble de l'avant ! Nous ne pouvons pas rester dans notre marasme ! "

Et même si mon regard ne retrouverait sans doute jamais sa pureté innocente, celle d'avant la possession, il semblait être plus que jamais déterminé à aider Sheena, comme si cette lettre n'était pas fausse, mais bien véridique pour que tout puisse rentrer dans l'ordre des choses. Je le lui faisais comprendre avec un sourire sincère, lui montrant le corset. Finissons ça, et ensuite, nous organiserons ce véritable enterrement, pour ce faux mort qu'était Calum !

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Sheena Matheson le Mar 4 Sep - 16:42

" Alors tout est simple mon amie. Faisons en sorte que tout cela paraisse véritablement vrai ! Agit comme si tu étais en deuil et préparons cet enterrement veux-tu ! Tournons la page, clôturons ce chapitre, et allons ensemble de l'avant ! Nous ne pouvons pas rester dans notre marasme ! "

Sheena écarquilla les yeux devant la proposition de Gemma, et resta interdite un court instant. Oui. Oui ça semblait logique. Mais surtout la caoineag était soulagée de la réaction de son amie. Elle n'était plus seule. Oh bien sûr, elle savait que les remords reviendraient, plus tard, peut-être même ne la quitteraient-ils pas tout à fait. Elle sourit. Ce ne seraient ni les premiers, ni les derniers.

"Merci Gemma."

Elle se releva, prit les mains de Gemma un court instant dans les siennes avant de retourner récupérer le dernier modèle essayé. Les choses reprenaient leurs cours, les morts, vraies ou fausses, marchaient à leurs côtés en silence. C'était peut-être la meilleure résistance qu'elles pouvaient offrir au tueur, de continuer à vivre. Un corset, un renouveau, prendre la liberté malgré son prix... ne pas s'arrêter, surtout. Avancer quoi qu'il arrive. Sheena savait en cet instant pourquoi elle aimait la présence de Gemma. Pourquoi elle appréciait la jeune femme. C'était pour cette force douce, tranquille, qui pouvait être prise pour de la fragilité mais qui s'avérait être d'une résilience incroyable.

On a tendance à croire que ce sont ceux qui ont l'air le plus robuste qui résistent le mieux, et c'était ce dont Sheena était persuadée depuis longtemps. Elle s'était rangée du côté des faibles, pour être tranquille, pour ne pas faire de vague. Mais Gemma, à sa manière, venait une fois encore de prouver que chacun avait sa propre manière de continuer à survivre.

_________________

____________
PFJh.png
avatar
Faileas

Messages : 218
Points : 495

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Et soudain, surgit un lutin <3
Multicompte : Colin Smith/Crìsdean Gòrdanach/Moncha Maradhearg/ Lucy Warlls
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Gemma MacNiven le Mer 5 Sep - 18:32




Lente descente dans les enfers de nos âmes
Gemma & Sheena


Sheena ne semblait pas croire à ce que je disais, mais si cette fausse lettre voulait être réaliste, il fallait faire comme si elle était vraie. Simple à dire, et dans les faits, ce n'était pas si compliqué. Le plus compliqué restait dans nos esprits, admettre, agir, pour que cet ordre des choses s'appliquent véritablement. Mais ce qu'elle me disait me faisait tellement penser à une scène d'une histoire que je pourrais raconter, une histoire que mon mari aurait pu soit disant vivre. Les gens savent que ce qu'il dit est légèrement romancé, que tout n'arrive pas de cette façon, mais là, ça tombait sous le sens. Alors si la rouquine le désirait, nous pourrions véritablement agir dans le sens de la missive, et donner une fin à un homme qui ne le méritait peut être pas, mais au moins Sheena serait libre de s'engager comme elle le désirait sans que personne ne puisse lui dire quoique ce soit. Elle serait une veuve éplorée, qui avait déjà retrouvée quelqu'un pour prendre soin d'elle, et je ne parle pas de moi, mais de Keith. Je prenais soin d'elle aussi mais d'une autre façon, et la réciproque était terriblement vraie. Et c'est un simple merci qui sortie des lèvres de la rousse. Sans doute avait-elle peur de ma réaction, chose que je comprenais parfaitement, mais quoiqu'il en soit, j'aurais été de son côté. Ma réaction aurait été la même si la lettre était une vraie, il faut organiser cet enterrement. Elle se releva alors, me prit les mains quelques instants avant de finalement revenir à la chose première qui m'avait amené ici, enfin, presque, le corset. Malgré les aléas que nous pouvions subir, la vie devait continuer, pour elle, pour moi. Qui sait ce qui allait nous attendre dans les semaines et mois à venir ? Personne ne le savait encore, mais que les choses soient bonnes ou mauvaises, elles arriveraient, et il faudra faire avec. Si Sheena avait besoin de moi, alors, je serais là, et j'étais persuadée que la réciproque serait vraie. Alors avançons, tout simplement même si ce n'est en réalité pas aussi simple qu'on ne le pense.

Fiche codée par NyxBanana

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 4 Re: {Geena} - Lente descente dans les enfers de nos âmes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum