Rejoins-nous!
Connecte-toi

You never can tell | Ft. Deirdre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

You never can tell | Ft. Deirdre

Message par Padean MacKenzie le Sam 5 Mai - 16:47

YOU NEVER CAN TELL

Padean & Deirdre
C’était vraiment un sale temps pour être un Selkie. Cette fichue fièvre se répandait en ville sans vergogne, faisant chaque jour toujours plus de malades. Mais ce n’était pas le pire, assurément. Le pire, c’était cette exclusion que vivaient les Selkies eux-mêmes : soupçonnés à tout instant de colporter le mal, c’était à peine si l’on daignait désormais les toucher du bout d’un bâton.

Quelle ironie alors, pour Padean : le voilà qu’il était autant guérisseur que berceau de la maladie. Le comble pour un apothicaire. Ce n’était pas qu’il criait son origine monstrueuse sur tous les toits ; bien au contraire, il aurait bien voulu la taire autant que possible, mais lorsqu’il s’agissait de trouver des coupables à tous les maux du monde, les rumeurs allaient bon train, et l’on avait tôt fait d’associer son énergie créatrice à celle d’un Selkie.

La boutique n’avait jamais été aussi calme qu’alors. Le comptoir, d’ordinaire toujours occupé par les coudes fiévreux des malades en peine, se ternissait de n’avoir plus de visite ; et derrière, Padean s’ennuyait de pied ferme. Oh certes, quelques têtes connues s’aventuraient encore de temps à autre, mais ce n’était rien comparé aux beaux jours que le lieu avait connu.

Le pauvre homme n’avait rien eu à faire de la journée. Dans la matinée,il avait rangé quelque peu ses armoires emplies de plantes, puis il s’était assis derrière son comptoir, avait saisi son nécessaire à écrire, et n’avait depuis lors pas arrêté de coucher ses pensées taciturnes et quelques recettes sur le papier, pour passer le temps. Désormais, le soir tombait sur Grassmarket, et les grands yeux vides de Padean se relevèrent enfin du papier.

Heureusement que j’ai de quoi venir. Mais si cette fichue maladie ne s’éradique pas sous peu, je finirai par mettre la clé sous la porte.

Sa boutique, c’était peu ou prou tout ce qu’il avait. Il avait renoncé depuis longtemps à vivre autrement qu’à travers sa médecine. C’était son échappatoire à ses propres démons et à sa solitude, rongeant son être de l’intérieur à la manière d’un loup affamé. Il ne survivrait pas à la fermeture de son échoppe ; et il ne pensait pas là qu’à sa survie financière.

Il était en train d’enfiler son manteau de lin, lorsque soudain, le petit carillon de la porte d’entrée tinta doucement. Surpris, il reposa le vêtement sur le dossier de son fauteuil, et jeta un œil à la silhouette qui venait de pénétrer dans la boutique.

Il n’aurait pu être plus surpris.

- Bonsoir, milady. J’avoue que je n’aurais jamais pensé vous voir ici un jour. Que puis-je faire pour vous ?

Deirdre Fairbairn dans sa boutique. C’était quelque chose.


_________________
avatar
Faileas

Messages : 24
Points : 60

Avatar : Bertie Carvel
Crédit : Nikawee
Multicompte : -
Pseudo : Nikawee

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 32 ans
Métier : Apothicaire
Pouvoirs : Charisme (1) - Beauté Naturelle (1) - Danseur de talent (1) - Conteur écouté (1)
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Loup de mer


He shall conspire at his
own destruction, and bury his heart in a dark wood beneath the snow, yet still feel its ache.






Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: You never can tell | Ft. Deirdre

Message par Deirdre Fairbairn le Ven 11 Mai - 21:38




You can never tell, ft. Padean



Deirdre était une rêveuse, une optimiste. Brûlait en elle une étincelle d'éternel espoir. Et de l'espoir, elle en avait eu quant à son état. Pendant des semaines, elle s'était fourvoyée, elle s'était répétée que ce n'était qu'une fatigue passagère, qu'elle allait bien. elle avait refusé de céder à la panique à l'idée d'avoir contracter ce drôle de mal qu'était la fièvre du Selkie. Elle avait redoublé d'énergie pour se faire croire qu'elle imaginait les symptômes et qu'elle voyait le mal partout, à force d'entendre les clients dépeindre l'état des pauvres gens atteints de la maladie. Pourtant, il fallait bien qu'elle se rende à l'évidence. Ce n'était pas le fruit de son imagination. Elle allait mal. Chaque jour, son état se détériorait un peu plus. Chaque jour, elle se sentait un peu plus faible, un peu plus vulnérable. Et puis, il y avait eu sa chute, l'autre soir, qui l'avait finalement décidé à cesser de se voiler et à accepter les faits.

Dans cette nouvelle optique, Deirdre prit la décision de se tourner vers le seul qui pourrait peut-être l'aider gracieusement. Elle haïssait l'idée de solliciter un MacKenzie dans l'espoir qu'il la prenne en pitié au nom de son père, mais quelle autre option avait-elle ? Elle n'avait pas une situation financière qui lui permettait de tel folie que le remède qui avait mis toute la ville en joie. Elle ne pouvait qu'espérer attendrir le coeur d'un homme dont elle ne savait presque rien, en se jouant d'un lien affectif et familial qu'au demeurant, était inexistant.
C'était en fin de journée, alors que le soleil s'était déjà couché sur la ville que la petite brune poussa la porte de l'apothicaire de la place, éreintée par une longue journée, tremblotante alors que la température ne s'y prêtait pas.

-Bonsoir, Messire. Je crains que ma venue ne soit pas une visite de courtoisie.

Elle fut vite interrompue par la toux qui revenait secouer son pauvre corps affaibli. La Ceasg peinait à tenir debout et c'était un miracle qu'elle ait trouvé jusque là la force de se lever le matin pour aller travailler, pour feindre que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

-J'ai besoin de votre aide... Et de compter sur votre discrétion.
Design by Libella de Graphiorum & code by Koschtiel
avatar
Can i have a cookie, please ?

Messages : 64
Points : 170
Je sais pas trop :x
Avatar : Freya Tingley
Crédit : NyxBanana la magnifique ❤
Multicompte : /
Pseudo : Yas

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 18 ans
Métier : Vendeuse dans une bijouterie
Pouvoirs : Empoisonnement (3 pts), fin limier (1 pts), charisme (1 pts)
Inconvénients : Goût du sang, appel de la mer, fort besoin affectif
Luceo non uro - I shine not burn.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: You never can tell | Ft. Deirdre

Message par Padean MacKenzie le Lun 14 Mai - 17:21

YOU NEVER CAN TELL

Padean & Deirdre
La toux était excessivement mauvaise, et la mine de la demoiselle n’était pas des plus fraîches. Padean n’avait eu l’occasion de croiser Deirdre qu’une fois auparavant, et bien que le souvenir qu’il en gardait n’était pas très net, il était à peu près sûre que la jeune fille n’était pas dans un état normal.

- J'ai besoin de votre aide... Et de compter sur votre discrétion.

Cette seule phrase suffit à mettre la puce à l’oreille de l’apothicaire. Par les temps qui courraient, les jeunes demoiselles ne réclamaient la discrétion que pour deux choses : soit elles étaient enceintes d’un amant, soit elles avaient la fièvre du Selkie. Et Padean aurait mis sa main à couper que ce n’était pas un bébé qui provoquait pareille toux.

– Vous pouvez compter sur moi, bien entendu.

Il avait dit cela de sa voix assurée naturelle, pourtant, son esprit tiqua lorsqu’il prononça ses mots.

Oui, vous pouvez me faire confiance, mais pourquoi me faites vous confiance, à moi ?

Il réalisa avec stupeur que Deirdre devait le croire Ceasg tout comme elle. Il n’avait jamais eu l’occasion d’aborder sa condition de Selkie, et si personne ne s’en était chargé pour lui, alors elle devait tout simplement l’ignorer. Quelle ironie.

Il décida de ne rien dire, résolut à aider – comme toujours – un membre de sa famille, et l’invita d’un geste à s’engager plus en avant dans la boutique. Déjà, il se retroussait les manches, et s’approchait d’elle pour l’ausculter de plus près.

– Je suppose qu’il s’agit de la fièvre ? Quels sont donc vos symptômes ?

Son regard bienveillant se porta sur la mine fatiguée qui lui faisait face – fatiguée, et assurément inquiète. Il voulait la rassurer, pourtant il lui fallait énoncer la vérité. Il tâcha de le faire avec toute la douceur monstrueuse dont il était capable :

– Je gage que vous le savez peut-être déjà, mais à part peut-être vous soulager, je ne peux promettre d’user d’un remède efficace… Bien que je ferai tout mon possible.



_________________
avatar
Faileas

Messages : 24
Points : 60

Avatar : Bertie Carvel
Crédit : Nikawee
Multicompte : -
Pseudo : Nikawee

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 32 ans
Métier : Apothicaire
Pouvoirs : Charisme (1) - Beauté Naturelle (1) - Danseur de talent (1) - Conteur écouté (1)
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Loup de mer


He shall conspire at his
own destruction, and bury his heart in a dark wood beneath the snow, yet still feel its ache.






Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: You never can tell | Ft. Deirdre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum