Rejoins-nous!
Connecte-toi

Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cycle 3 Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Crìsdean Gòrdanach le Lun 26 Mar - 22:12

L'sac de frappe est éventré au pied du lit et l'foin s'est répandu sur le sol. J'le répars comme je peux, vais faire un tour à la forge pour voir s'il y a pas possibilité de passer mes nerfs sur une pièce. Mais non, le boulot a bien était fait et même si j'ai envie d'entendre les coups d'métal faut que j'me retienne sinon j'vais ruiner une étape et plusieurs pièces. Alors j'sors prendre l'air, c'que j'fais rarement, j'aime pas l'dehors. J'reconnais que j'me suis attaché à c'endroit. Pis vivre là où j'bosse je pouvais pas tomber mieux.

J'fais quelques pas dans une ruelle, j'sais pas c'que j'cherche, je sais juste que j'veux m'éloigner d'la forge, des fois qu'ça dérape, j'veux pas qu'ça r'tombe sur le patron. J'veux pas perdre ma place. Plus j'm'éloigne, moins j'me sens bien. Les jambes qui tremblent, une sueur froide qui remonte le long d'mon dos et ma mâchoire qui est crispée à m'en décrocher les dents. Faut que j'me pose, dans l'ombre, dans un renfoncement, à l'abri. J'm'appuie contre le mur et m'laisse tomber au sol. L'coeur palpite trop fort, j'mords mon poing pour m'calmer, tu parles. J'suis plus explosif qu'un sac de poudre. Entre c'maudit vertige qui veut pas passer et cette envie d'cogner sur n'importe quoi j'en mène pas large.

"C'est toi la bête." La voix d'mon paternel s'enfonce dans mon crâne, et m'ressort des horreurs. J'lui faisais peur. Plus que mon frère. Plus que ma mère. J'lui faisais peur car il savait que si j'décollais une mandale à quelqu'un c'était pour une bonne raison. Toujours. Et ça l'mettait mal à l'aise, lui qu'était incapable de s'rebeller contre sa propre femme. Mon père avait pas peur de ma violence car il la pensait mauvaise, non, il en avait peur parce qu'il était incapable de la comprendre. Enfin c'est c'que disait ma mère quand on en parlait.

J'entends les bruits d'la rue et j'me redresse. J'suis immobile, les sens aux aguets, et les poings toujours serrés. Une partie d'moi veut qu'on lui foute la paix et l'autre prie pour qu'un clampin passe me chercher des noises pour me servir de défouloir.
avatar
Faileas

Messages : 19
Points : 60
Ta tête Par défaut
Avatar : Robert Pattinson
Crédit : Aslaug
Multicompte : Sheena Matheson/Colin Smith
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 29
Métier : Apprenti Forgeron
Pouvoirs : ne craint pas le feu, agilité naturelle, ossature incassable
Inconvénients : éméthophobie (peur de vomiir), agoraphobie, n’aime pas le son de la cornemuse


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Lawrence Harlow le Lun 9 Avr - 9:23

Lawrence Harlow n’a pas le temps, il n’est pas d’humeur non plus. Son manteau le couvre, mais le froid vient lui bouffer l’humeur, comme une étole dont il s’est paré malgré lui. Edimbourg lui donne envie de hurler, froid qui tient, qui part pas, qui bouffe, temps de merde, les étendues de sable chaud du désert lui manque, quoi que, la nuit le tétanisait. Lawrence déteste le froid, il ne le supporte pas et pour se réchauffer, il a levé le coude plus qu’à l’habitude.

L’esprit aux vapeurs d’alcool tient encore la route, cela fait si longtemps qu’il boit, si longtemps qu’il ne sait plus comment calculer le tout. Il laisse sa langue gouter le gin comme si c’était de l’eau, alcoolique jusqu’au bout du sabre, il n’est plus apte à déterminer si ce qu’il boit est bon, ou non. Tant que cela contient des vapeurs alcoolisées, le reste, est sans importance. Piquette ou pas, alcool à nettoyer, parfum, tant qu’il sent l’ivresse le gagner et lui procurer cette sensation chaude.

Ce n’est qu’un besoin de race, il n’est pas même pas malheureux pour souffrir et avoir besoin de boire, c’est le pire. Et ce soir, il a bien trop bu, il titube dans la cité, dans même réfléchir, tueur ou pas tueur, il se moque de l’entité. Qu’il vienne encore cette fois-ci tiens ! Il le recevrait comme auparavant ! Peu lui importe, seul, il est parti de la taverne, pisser contre un mur. Mais son esprit alcoolique lui a fait prendre un peu d’éloignement, pour uriner, quelle idée. Il finit par parvenir à la proximité d’une silhouette dont il ne détaille pas même la présence.

Il n’a pas le temps, il a envie de pisser !

C’est l’heure du dé

Succès/succès: L’engin de sorti, Lawrence Harlow vacille, à droite, à gauche, il hoquète. Une envie de vomir ? Un instant la crainte le gagne, il inspire un grand coup, ce ne serait pas le moment de déposer une galette de bile sur le trottoir, une galette qui se mélangerait à la pisse d’ailleurs, et qui viendrait terminer ses jours sur le pavé. Un peu plus de saloperie, un peu moins, quelle différence cela fait-il n’est-ce pas ? Il inspire…tout va bien, le jet d’urine commence à sortir et se répandre sur le sol, ses yeux embrumés détaillent enfin la silhouette. « Dégages tes yeux de là, sodomite. » Baragouine-t-il.

Succès/echec : Lawrence pousse un lourd soupire alors qu’il parvient difficilement à rester droit, il vacille, un peu à droite, beaucoup à gauche, au final, une main tenant son vit et l’autre se soutenant au mur, il inspire.  Le jet d’urine sort, crépitant contre le mur mais les effluves de sa propre pisse lui donne un haut le cœur, il sent l’eau en préavis gagner ses lèvres, cette bave fluide jusqu’au moment fatidique. Immédiatement, il lâche ce qu’il tient, quelques pas et une gerbe de bile brûlante sort de ses lèvres. Une panique le gagne, un autre haut le cœur, deux belles giclées en plein sur la silhouette, cadeau pour un autre Olliphéïst. Mais Lawrence recule, parvenant mal à reprendre son souffle, il … panique, vomir encore, non, mais hélas…

Echec/succès : Sans même chercher à se tenir correctement, et l’envie trop pressante, l’Olliphéist sort le sabre de chair et laisse sa pisse s’exprimer. Un soupir d’aise, avant de réaliser qu’il en met sur une silhouette dans la rue, l’esprit embrumé prends le temps de finir, avant de laisser un rot, énorme, sortir de sa bouche, un rot aux teintes de renvois, mais qui ne se fait pas accompagner d’une régurgitation fatidique, quand même.

Echec/echec : Le corsaire titube, il sort ce qu’il doit sortir pour pisser en paix, le parfum de sa propre pisse lui colle un renvoie, immédiatement, son jet d’urine cesse, pour laisser expulser un autre, par les lèvres. Le tout, sur Crisdean…première rencontre magnifique n’est-ce pas ?

_________________


avatar
Faileas

Messages : 47
Points : 235
Ta tête Par défaut
Avatar : Henry Cavill
Crédit : Carmina
Multicompte : Keith MacBain - Alec Craft - Delèphaïne O'Hayre
Pseudo : Carmina

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 39 ans
Métier : Corsaire de sa majesté
Pouvoirs : Insensibilité à la chaleur (1) - Agilité naturelle (1) - Dentition acérée (1) - Armure naturelle (3) - Ossature incassable (3)
Inconvénients : Cornemuse sa mère - Alcoolique - Cannibale - Sang Froid - Emetophobe

Je n'ai pour la terre que mépris entier, préférant les vagues des océans et le tumulte des mers, méprisant le calme granuleux d'un socle stable. Sur la terre, il n'y a rien, que des dangers prévisibles, alors qu'au grès des ressacs, je trouve la fougue, la passion et l'absolu!

Je ne suis loyal qu'à mon Nom et encore je suis en vérité un MacLeód of Raasay, loyal aux océans et à ma compagne et j'ai le mauvais dans le sang. Les lois des hommes m'indiffèrent au plus haut point, comme vos avis plein de petitesse sur mon existence.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Ceann-Uidhe le Lun 9 Avr - 9:23

Le membre 'Lawrence Harlow' a effectué l'action suivante : Le Destin


'Succés/Echec' :
avatar
Let nature be your guide

Messages : 121
Points : 565
Ta tête Par défaut
Avatar : Les dés
Crédit : La destinée
Multicompte : --
Pseudo : --

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Crìsdean Gòrdanach le Lun 9 Avr - 16:04

L'univers qui se fout de votre gueule a décidément une odeur de gerbe.

Quand il s'est rapproché j'ai r'connu l'pas lourd du mec pour lequel les pavés dansent. Pas l'temps d'partir, ni d'm'écarter que l'oiseau vient s'soulager à côté d'moi. Pisse moi d'sus, j'te dirais rien, gros dégueulasse. Mon poing droit se serre à m'en faire blanchir les jointures mais à cause du malaise qui passe juste, j'amorce aucun geste. Et puis taper sur les ivrognes j'ai passé l'âge. Quel con aussi j'ai été d'm'arrêter près d'une taverne. J'aurais dû sortir en journée, au moins pour m'faire l'plan mental du quartier et savoir quoi esquiver. Trop tard.

L'odeur acide de bile et d'alcool.

Avant même de sentir le reste de repas et de boisson me gicler au visage, j'ai senti l'odeur. Et ça m'a tétanisé sur place. Merde, merde, merde, merde, faites qu'il se r'tienne, "ça va aller mon gars, c'est qu'un haut le coeur, respire." J'sais même plus si c'est à moi qu'je parle ou à lui.

Sa gerbe s'écrase sur mon nez avec la négligence d'une fiente de mouette et mon cerveau a apparemment décidé d's'offrir des vacances, peu désireux de savoir la suite qu'il devine tout seul. Croyez moi sur parole si j'avais pu j'l'aurais précédé. Mais j'suis toujours là, avec cette pourriture sur la gueule et mon corps qui panique. Mon estomac n'a jamais été très original. Un peu comme lorsqu'on baille dès qu'un autre a commencé, mon estomac se sent obligé de vomir si j'vois quelqu'un l'faire. Donc j'vous raconte pas son état de surexcitation paniquée maintenant qu'on m'a dégobillé d'sus. J'sens la brûlure dans la gorge, la salive qui remonte et le coeur qui s'emballe. Entre deux sueurs froides, j'écarte le poivrot et manque de lui gerber sur les pieds. Un instant de délicatesse qui me surprend tout autant qu'vous. Par contre, j'me vide joyeusement sur les pavés, avec une petite pincée au coeur parce que l'repas était copieux et qu'ça arrive pas tous les jours. Merde mec, tu m'as fait rendre le meilleur repas d'ma semaine. Et maintenant c'est ma propre gerbe qui m'fout la nausée. Soirée de merde.

Entre deux spasmes, j'me rends compte qu'un truc cloche. L'mec près de moi n'en finit plus d'se vider, comme si son corps répondait plus. J'peux pas m'empêcher d'sourire.

"T'as un don certain pour les rencontres toi hein. Tu pouvais pas mieux tomber."

L'reste se coince dans ma gorge et finit sur les pavés avec la fin d'mon repas. J'tremble tout c'que j'sais, si j'étais tout seul à vomir j'pourrais peut-être encore m'arrêter mais avec l'autre qu'en remet une couche on n'a pas fini.

Au moins, l'tueur s'pointera pas, l'odeur le repoussera comme l'eau chaude fait fuir les pouilleux.
avatar
Faileas

Messages : 19
Points : 60
Ta tête Par défaut
Avatar : Robert Pattinson
Crédit : Aslaug
Multicompte : Sheena Matheson/Colin Smith
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 29
Métier : Apprenti Forgeron
Pouvoirs : ne craint pas le feu, agilité naturelle, ossature incassable
Inconvénients : éméthophobie (peur de vomiir), agoraphobie, n’aime pas le son de la cornemuse


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Lawrence Harlow le Mar 10 Avr - 10:07

Le concerto du vomi. Le mouvement perpétuel de la gerbe. La litanie de la bile. L’ode du dégueuli. Le cantique du vomito. La chanson de l’évacuation gastrique. Le duo de l’éructation violente. Bref, les émetophobes sont dans la merde. Ou plutôt dans le suc gastrique.

Lawrence Harlow ne sait ce qui est pire, vomir lui-même et sentir sa propre gerbe ou bien entendre l’autre éructer et dégobiller son repas, le sentir, le voir…non en fait c’est l’entendre. Et cela a toujours fait de même. Le pire, c’est d’entendre. Votre estomac poussé dans un instinct semblable se met à se serrer, serrer, sauter, s’étreindre et vlan. Lawrence se retient. Pitié, qu’il puisse se retenir…tout cet alcool gâché, toute cette bouffe massacrée ! Il se retient, mais son estomac en a décidé autrement, l’enfoiré. « Pourquoi, c’est ton truc la gerbe ? » Balance-t-il. Il y a des gens qui ont des drôles de fantasme après tout, mais tout ce qu’il constate c’est que l’autre vomi autant que lui. Ils finiraient bien par épuiser leur estomac de toutes façons, mais l’idée qu’il puisse continuer le terrifie. Harlow n’a pas peur de grand-chose, mais vomir…c’est une sacrée angoisse !

Il en transpire et le front luisant, il inspire. Allez, une grande…ah non. Sa bile est âpre, sa gorge est déjà en train de souffrir, il inspire, pitié, que ça cesse ! Le dragon finit par tomber sur le cul, il a gerbé tout ce qu’il y avait à dégueuler, maintenant, son estomac souffre mais est allégé, il sent dans sa propre barbe, quelques vestiges de la musique des relents. Il y a juste…cette petite impression que s’il va parler, ça va partir.

Le souffle saccadé, il reprend sa respiration, ce n’est pas facile, mais sa main passe sur son visage, chassant l’angoisse tant bien que mal. Son cœur se calme, il le croit, mais… « Et me…bwaaargh » Et hop, à nouveau, il a juste le temps de se retourner pour virer le peu qui reste. C’est épuisé et angoissé qu’il termine la valse de la gerbe. Il reste dans le silence, un peu, avant de se relever. Les relents de bile sont putrides, ils lui viennent aux narines, des effluves aggressives, il a cessé de paniquer car il n’a rien à gerber de plus.

« C’était fort plaisant…merci. » Balance-t-il bougon en se détournant. Il va pas non plus lui tenir le crachoir à cet inconnu alors il pense surtout à retourner auprès de ses hommes.

_________________


avatar
Faileas

Messages : 47
Points : 235
Ta tête Par défaut
Avatar : Henry Cavill
Crédit : Carmina
Multicompte : Keith MacBain - Alec Craft - Delèphaïne O'Hayre
Pseudo : Carmina

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 39 ans
Métier : Corsaire de sa majesté
Pouvoirs : Insensibilité à la chaleur (1) - Agilité naturelle (1) - Dentition acérée (1) - Armure naturelle (3) - Ossature incassable (3)
Inconvénients : Cornemuse sa mère - Alcoolique - Cannibale - Sang Froid - Emetophobe

Je n'ai pour la terre que mépris entier, préférant les vagues des océans et le tumulte des mers, méprisant le calme granuleux d'un socle stable. Sur la terre, il n'y a rien, que des dangers prévisibles, alors qu'au grès des ressacs, je trouve la fougue, la passion et l'absolu!

Je ne suis loyal qu'à mon Nom et encore je suis en vérité un MacLeód of Raasay, loyal aux océans et à ma compagne et j'ai le mauvais dans le sang. Les lois des hommes m'indiffèrent au plus haut point, comme vos avis plein de petitesse sur mon existence.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Crìsdean Gòrdanach le Mar 10 Avr - 23:25

J'ai toujours été impressionné par la capacité de contenance d'un estomac. J'suis à peu près certain qu'la bile contient des restes d'avant-hier. En attendant l'autre s'est vidé, et son silence m'aide à arrêter d'gerber. J'me r'dresse mais un spasme vicelard me tord en deux et me v'là à genoux à expulser c'qui reste. La panique a fait place à la honte, c'est l'genre de moment où j's'rai capable de prier rien qu'pour tomber dans les pommes comme une fillette, histoire de pas savoir la suite. J'veux pas savoir la suite. Y a une réputation d'poivrot qui m'va coller au train juste parce que l'autre jalonné est allé m'dégobiller sur la margoulette. Sérieux mon gars, de tout Edimbourg fallait qu't'ailles vider tes entrailles par l'avant sur le seul mec qui souffre du même mal que toi ?

J'me r'dresse, et j'reprends mes esprits, haletant et transpirant. J'm'appuie contre le mur pour m'mettre debout malgré mes genoux qui sont dev'nus liquides.

Et puis v'là l'autre qui m'toise et qui s'en va en faisant sa princesse. Comme si c'était moi qui l'avais forcé à venir. J'sens la rage me r'monter dans les veines et j'aimerais autant pas être à la place de sa gueule. Mon poing va partir mais... non. Calme, Cris, on tape pas les ivrognes, ça salit les mains. J'inspire un grand coup pour rester calme.

Spoiler:
]Succès/succès : J'tourne instinctivement la bague de la maternelle autour de mon doigt et je parviens à garder mon calme. J'dois pas avoir l'air aimable mais au moins j'lai pas cogné.
Succès/échec : J'tourne instinctivement la bague de la maternelle autour de mon doigt et je parviens à garder mon calme. J'dois pas avoir l'air aimable mais au moins j'lai pas cogné. Cependant j'peux pas m'empêcher d'siffler d'une voix acerbe : "j'te r'tiens pas hein."
Echec/succès : La rage est r'montée trop vite pour que j'la contienne et avant même que j'comprenne j'ai mon poing qui fuse vers sa gueule. Sauf que mes jambes sont pas encore bien rétablies et j'trébuche comme un imbécile, ratant mon coup.
Echec/Echec : La rage est r'montée trop vite pour que j'la contienne et avant même que j'comprenne j'ai mon poing qui fuse vers sa gueule. J'peux pas m'empêcher d'sourire en sentant sa trogne sous mon poing.
avatar
Faileas

Messages : 19
Points : 60
Ta tête Par défaut
Avatar : Robert Pattinson
Crédit : Aslaug
Multicompte : Sheena Matheson/Colin Smith
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 29
Métier : Apprenti Forgeron
Pouvoirs : ne craint pas le feu, agilité naturelle, ossature incassable
Inconvénients : éméthophobie (peur de vomiir), agoraphobie, n’aime pas le son de la cornemuse


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Ceann-Uidhe le Mar 10 Avr - 23:25

Le membre 'Crìsdean Gòrdanach' a effectué l'action suivante : Le Destin


#1 'Succés/Echec' :


--------------------------------

#2 'Succés/Echec' :
avatar
Let nature be your guide

Messages : 121
Points : 565
Ta tête Par défaut
Avatar : Les dés
Crédit : La destinée
Multicompte : --
Pseudo : --

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Sreath-Mhurtair le Ven 13 Avr - 22:36

do you feel my breath on your neck ?
Quelque part dans une ruelle sombre


Vous souriez, vous avez l’air bien aimable à rire avec les hommes de cette auberge. Vous êtes comme tout le monde, vous pouvez être n'importe qui et vous passez inaperçu. Vous ignorez qui sera votre victime, mais votre air avenant ne fait reculer personne. Vous avez décidé, ce soir, de vous mêler aux autres, et même de rire avec eux. Il n’est pas question pour vous de ressembler à une ombre de cauchemar qui marche dans les ténèbres et qui a un sourire diabolique. Ce corps vous convie à plaire et à faire en sorte qu’on ne se méfie pas de vous. Vous ne sortez pas de suite quand, l’homme qui vous a échappé déjà plusieurs fois, titube jusqu’à la sortie. Vous vous dites que cette fois, maintenant qu’il est ivre et seul à l'extérieur, vous pourrez peut-être faire quelque chose pour sa vie encombrante. Puisqu’il vous nargue beaucoup trop, en étant trop souvent dans votre ligne de mire, pourquoi ne pas essayer encore une fois sur lui. Vous sortez après quelques minutes d’absence en échappant à vos compagnons de boisson. Vous n’êtes pas ivres. Vous avez bu, vous avez fait semblant, et vous faites comme si vous étiez plein d’alcool. Mais une fois dehors, à l’abri des regards, vous le cherchez. Le bruit des vomissements vous répugne un peu. Vous êtes délicat et cela vous répugne. Le sang, passe encore, mais les restes digérés vous donne envie de grimacer. Vous le faites. Mais en même temps, vous réfléchissez sur la nature de votre adversaire. Dans le doute, vous le placez dans la catégorie des Olliphéist, et l’autre aussi. A moins qu’il ne soit que des petites natures, mais par précaution, vous affûtez votre idée d’attaque. Vous savez qu’ils peuvent avoir des protections naturelles, alors vous calculez. Les yeux sont une fenêtre d’opportunité, les oreilles, la bouche, le nez. Vous avez pris des notes, même si personne ne peut savoir que vous lisez tout, en étant dissimulé. Ils vomissent jusqu’à ne plus y arriver. Vous vous dites alors que c’est votre opportunité mais votre élan est coupé quand l’un frappe l’autre. Vous hésitez.

Dé succès/échec:

succès : Au vu de votre position, vous pouvez attaquer Crìsdean.
échec :Vous préférez restez sur votre première idée. Ce sera Lawrence Harlow.

C'est l'homme qui attaque qui est le plus près de vous. Vous arrivez de telle façon à lui faire face, oui, vous le choisissez car c'est plus commode. Tant pis pour l'autre, vous l'aurez après!

Dé succès/échec:

échec critique: Votre envie trop grande, vous vous lancez  et vous glissez dans le vomi.  
échec alarmant:Non seulement vous tombez dans les éclaboussures de renvoi, mais, votre fidèle et inutile coupe papier vous blesse.  
échec anodin : Vous pensiez avoir votre coupe papier sur vous, hélas, vous l’avez fait tombé tout à l’heure dans la taverne. Vous êtes désarmé.
blessure superficielle : Votre victime vous a littéralement sur le dos, votre lame va se planter dans son oreille, mais vous ripez et entaillez sa joue.
blessure grave : Votre enthousiasme est récompensé, vous plantez votre lame dans son œil, agrippé au dos de l’olliphéist de votre choix.
blessure mortelle : Vous ne laissez le temps de rien à votre cible. Vous plantez votre lame dans son oreille.  

Enfin vous faites mouche et vous pouvez sentir cette euphorie vous gagner. La lame de votre coupe papier s'enfonce dans l'œil de votre victime, vous lui crevez et le sang gicle. Le bruit poisseux des chairs qui saigne vous fait même rire. Vous ressortez votre lame. Votre victime vient de perdre son œil, et vous vous retournez vers votre seconde victime. Vous n'allez pas en rester là!
avatar
I am the monster you claim

Messages : 73
Points : 264
Ta tête Par défaut
Avatar : --
Crédit : --
Multicompte : --
Pseudo : --

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Ceann-Uidhe le Ven 13 Avr - 22:36

Le membre 'Sreath-Mhurtair' a effectué l'action suivante : Le Destin


#1 'Succés/Echec' :


--------------------------------

#2 'Sreath-Mhurtair' :
avatar
Let nature be your guide

Messages : 121
Points : 565
Ta tête Par défaut
Avatar : Les dés
Crédit : La destinée
Multicompte : --
Pseudo : --

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Crìsdean Gòrdanach le Sam 14 Avr - 14:41

Sang. Un voile rouge qui tombe et... merde.

Ce sang c'est le mien. Et c'est quand j'le réalise que la douleur se pointe. Mon oeil pulse comme s'il voulait sauter d'son orbite, j'serre les dents pour pas hurler, à m'en mordre la langue. Gout de fer et ce putain de sang qui n'en finit pas d'couler. Instinctivement j'porte les mains à mon visage et me recroqueville. Tombe à genoux.

Pour le coup l'envie de vomir m'est définitivement passée. J'essaye de comprendre. D'analyser. C'est pas la première fois qu'un adversaire me blesse, sauf que là ce connard a directement attaqué un point sensible. Comme s'il savait...

La rage remonte comme une onde de choc à travers mes veines. J'sens l'dragon reprendre le contrôle, la douleur est presque secondaire sous la violence du feu qui commence à brûler à l'intérieur.

Il a attaqué dans le dos. Alors que je venais à peine de retrouver un peu de force. Pauvre lâche. Connard.

Peut-être que mon père a raison. J'suis un putain de monstre. J'ai la gueule en sang et pourtant là tout ce qui m'importe c'est de crever le salopard. Je sais pas qui t'es mon gars, surement cette ordure qui rode la nuit. J'pensais qu'l'odeur de gerbe t'aurait repoussé mais faut croire qu't'es comme moi, la violence passe avant tout. Qu'est-ce que j'raconte ? J'ai rien à voir avec toi. J'ai tué personne et le seul qu'a failli y passer le méritait largement. Toi t'es un putain de taré.

Quelqu'un de normal se tirerait en courant, irait s'faire soigner. Pas moi. Rien à secouer de perdre un oeil j'en ai un deuxième. Par contre toi c'est le ratelier que j'vais t'arranger.

contre attaque:
- succès/succès : Malgré le sang, j'parviens à m'redresser et lance mon poing dans la direction d'mon adversaire. Mes doigts se perdent dans le tissus du manteau et en arrachent un pan. Ok mec, t'es pas un putain de fantôme. Donc on peut te cogner dessus.
-succès/échec :  Malgré le sang, j'parviens à m'redresser. Mais le sang devant l'oeil me brouille la vue et j'vois plus le tueur. J'peux pas m'empêcher de m'demander si mon copain vomitif va lui refaire le portrait à ma place. J'aimerais bien.
-Echec/succès : Le sang et la douleur me clouent au sol, malgré la rage. J'rassemble un peu de forces pour hurler "A l'assassin !" Le cri résonne étrangement dans la nuit noire, j'me demande bien d'ailleurs qui osera venir m'aider. Ça me ferait chier que ce soient les anglais.
-Echec/échec : le sang et la douleur me clouent sur le sol. J'ai présumé de mes forces, et j'sens mes jambes se dérober. Sans pouvoir résister je m'écroule au sol et perds connaissance.

Quant à l'oeil:
lors du prochain rp, Cris devra tirer les dés. Succès : son oeil est perdu mais cicatrisable. Echec : l'oeil est crevé et Cris devra être opéré.
avatar
Faileas

Messages : 19
Points : 60
Ta tête Par défaut
Avatar : Robert Pattinson
Crédit : Aslaug
Multicompte : Sheena Matheson/Colin Smith
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 29
Métier : Apprenti Forgeron
Pouvoirs : ne craint pas le feu, agilité naturelle, ossature incassable
Inconvénients : éméthophobie (peur de vomiir), agoraphobie, n’aime pas le son de la cornemuse


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Ceann-Uidhe le Sam 14 Avr - 14:41

Le membre 'Crìsdean Gòrdanach' a effectué l'action suivante : Le Destin


#1 'Succés/Echec' :


--------------------------------

#2 'Succés/Echec' :
avatar
Let nature be your guide

Messages : 121
Points : 565
Ta tête Par défaut
Avatar : Les dés
Crédit : La destinée
Multicompte : --
Pseudo : --

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Lawrence Harlow le Mer 18 Avr - 14:26

Cela aurait été très bien que ça s’arrête là, Harlow ne pense pas réellement vouloir faire connaissance avec l’inconnu, peu lui importe. Le corsaire veut s’éloigner des traces indélicates de sa panique, la bile au sol ne lui ait qu’obscur preuve de son état, vomir lui est insoutenable. Il a ce goût en bouche d’aigre et d’acide qu’il ne peut que faire passer avec un excellent verre de gin. Oui, un excellent verre de gin et ce serait parfait d’ailleurs ! Il n’a pas envie de se retourner, mais aller savoir ce qui l’y pousse. L’envie ? non, juste…un mouvement et c’est à cet instant, que pris par surprise, il se reçoit le poing bien fermé du type. Pas aussi épais que lui, mais foutrement bon de sa droite. Il est surpris, oui, ça lui arrive encore et se reçoit dans le coin de la mâchoire, cette acte inconsidéré ! Le pauvre gars ne s’imagine probablement à quel barbare il a fait cela, Lawrence a arraché des visages pour moins que cela. Il fait quelques pas en arrière et gronde, sauf que…

Autant vous le dire, dans cette nuit sombre, aux relents de vomi, il n’aurait jamais pensé avoir le droit à un invité surprise. Et quel invité. Un instant, une silhouette apparait et s’empare de l’autre, la lame fine scintille à la lueur de la lune avant de s’enfoncer dans l’orbite de l’autre. Oui, Lawrence Harlow est surpris, un instant, il dévisage l’incongru et ne fait aucun geste pour l’aider. Pourquoi le ferait-il ? Après tout, il n’a aucune raison de s’inquiéter pour…cet homme dont il se fout comme de sa première pute. Mais son esprit, immédiatement, comprends de qui il s’agit. Son but, sa quête, cette recherche insensée ! C’est son graal que de retrouver ce foutu esprit volubile. Il a déjà quitté la rousse qu’il retrouverait bientôt, il se le jure mais qui habite-t-il désormais ? Il est incapable de le discerner cette fois, comme si son esprit intuitif avait disparu !

« Mais fermes là bougre de fils de taulière ! » Voilà tout ce que Harlow lâche sur le coup, alors que cet imbécile vomisseur ne sait pas même ce qu’il fait ! IL n’a pas intérêt à le priver de sa fenêtre d’action, mais un coup de poing à l’assassin et surtout le gueuler ! Un grondement de rage gagne Harlow ! Il ne manquerait plus que le tueur s’en aille et que ces foutus gardent débarquent pour le penser coupable ! Hamilton serait aux anges !

Une colère sourde gagne Lawrence, qui fait vrombir sa cage thoracique d’un bruit animal. Ce petit rien va lui faire rater ses possibles, sans y réfléchir, Harlow décide de réagir.

C’est l’heure du dé succès/échec

Succès/Succès : La seule idée de Lawrence est d’attraper le tueur par le col et le tenir contre un mur, le pousser carrément et l’y coincer. Il ne partirait pas. Mais si la garde arrive, alors, il le lâcherait en faisant semblant d’être repoussé. « Qui es-tu bordel !? » Il a besoin de demander cela. « Comment fais-tu ? » Il n’est pas du tout certain qu’il aurait des réponses, mais laisser passer cette opportunité n’est pas possible.

Succès/Echec : Attrapant le tueur par le col, il utilise toute sa force et son poids pour l’envoyer contre le mur et l’y bloquer. Harlow a besoin de réponse, mais son geste est coupé dans son élan. Il tombe au sol, tout simplement, glissant sur les pavés et se retrouvant à la merci du tueur.

Echec/Succès : Gêné par le corps de l’autre beugleur, le corsaire ne parvient pas à attraper le tueur pour obtenir des réponses, cependant, dans sa chute, il entraîne le tueur.

Echec/Echec : Lawrence Harlow glisse sur le pavé entrainant Crisdean, mais en plus, l’odeur du sang coûlant de son œil lui provoque une petite fringale qu’il ne saurait contenir. Ses yeux clairs paraissent lui dans la nuit alors qu’il dévisage son accolyte.

C’est l’heure du dés : à moi la garde !

A moi la garde : Puisque l’autre idiot gueule, les gardes arrivent, au grand damn de Harlow. Si jamais une petite faim lui tiraille les quenottes, il va se retenir, tant bien que mal, de bouffer un morceau à son compagnon de vomit.

Rien ne se passe : Le calme plat, ce n’est pas cette nuit que les gardes se sortent les doigts du cul, personne ne répond à l’appel. Espérons qu’il n’y ait pas eu un double échec auparavant…

_________________


avatar
Faileas

Messages : 47
Points : 235
Ta tête Par défaut
Avatar : Henry Cavill
Crédit : Carmina
Multicompte : Keith MacBain - Alec Craft - Delèphaïne O'Hayre
Pseudo : Carmina

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 39 ans
Métier : Corsaire de sa majesté
Pouvoirs : Insensibilité à la chaleur (1) - Agilité naturelle (1) - Dentition acérée (1) - Armure naturelle (3) - Ossature incassable (3)
Inconvénients : Cornemuse sa mère - Alcoolique - Cannibale - Sang Froid - Emetophobe

Je n'ai pour la terre que mépris entier, préférant les vagues des océans et le tumulte des mers, méprisant le calme granuleux d'un socle stable. Sur la terre, il n'y a rien, que des dangers prévisibles, alors qu'au grès des ressacs, je trouve la fougue, la passion et l'absolu!

Je ne suis loyal qu'à mon Nom et encore je suis en vérité un MacLeód of Raasay, loyal aux océans et à ma compagne et j'ai le mauvais dans le sang. Les lois des hommes m'indiffèrent au plus haut point, comme vos avis plein de petitesse sur mon existence.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Ceann-Uidhe le Mer 18 Avr - 14:26

Le membre 'Lawrence Harlow' a effectué l'action suivante : Le Destin


#1 'Succés/Echec' :


--------------------------------

#2 'Garde' :
avatar
Let nature be your guide

Messages : 121
Points : 565
Ta tête Par défaut
Avatar : Les dés
Crédit : La destinée
Multicompte : --
Pseudo : --

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 3 Re: Quelque part dans une ruelle sombre [ft. Lawrence Harlow]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum