Marbhadh
Marbhadh

[EVENT V] Justice's knell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cycle 2
[EVENT V] Justice's knell

Message par Niseag le Jeu 1 Fév - 22:06

event
JUSTICE'S KNELL
Deux mois que la tension monte en ville. Deux mois durant lesquels le peuple a serré les dents et accusé le coup. La sécurité s’est renforcée, mais cela n’a pas empêché de nouveaux meurtres d’être perpétrés. La sombre infamie qui ronge la ville ne semble avoir que faire des gardes, de leurs lois et de leurs armes. Les citoyens, quant à eux, ont vu des proches se faire emprisonner pour un rien, certains ont même vu des amis se balancer au bout d’une corde, se faire exécuter en place publique.

La crainte a germé dans les rues, et en ce soir de 14 février, alors que la famine étreint la ville entre ses doigts faméliques, un trop plein explose. Un garde anglais attrape un gamin qui a volé un quignon de pain sur un marché. L’enfant crie, se débat, insulte, pleure. Il n’est pas difficile de deviner sous les loques qui lui servent de vêtement les côtes saillantes et le ventre creux. Le tissu volette trop autour de sa silhouette que pour que cela ne se remarque pas, ses joues sont trop creuses pour ignorer le regard assombri de cernes qu’elles soulignent.

L’enfant hurle alors que son corps mal nourri et malade cède face à la force brute, son bras se brisant sous la poigne du représentant de l’ordre. Un civil intervient, puis un autre. Rapidement, le garde se retrouve dépassé par les hommes et les femmes s’interposant entre lui et le gamin, le repoussant dans ses retranchements, le forçant à quitter les lieux, lançant la promesse menaçante d’un retour en supériorité numérique. Il a été dépouillé de ses armes, a presque été éjecté de la place du marché. Son honneur bafoué ne s’arrêtera pas là.

C’est ainsi que commence l’émeute de ce 14 février 1762. Le peuple a barricadé la place. Les armes cachées dans les coffres et sous les lits sont sorties. Les Écossais comptent bien faire entendre leur mécontentement et briser l’agressivité grimpante des forces de l’ordre, quitte à ce que ça se passe dans le sang. Mais comme si les choses ne pouvaient pas être suffisamment complexes comme cela, les esprits farceurs qui hantent la ville ont décidés d’y mettre du leur…
avatar
You are the monster I claim

Messages : 174
Points : 308

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2
Re: [EVENT V] Justice's knell

Message par Niseag le Jeu 1 Fév - 22:06

Les règles spéciales
Event : Justice's knell


En résumé :
En participant à cet event, vous acceptez que votre personnage soit malmené par le tueur et les MJs et toute menace qu'ils décideront bon de mettre en travers de votre route. Marbhadh étant ce qu'il est, vous pouvez largement vous attendre à ce qu'il y ait des effusions de sang et quelques traumatismes. L'event se déroule autour du siège de la place du marché.

  • Justice's Knell est un event qui se déroule le jour de la saint-valentin (fête encore inexistante à l'époque). Pour célébrer l'événement, les cupidons dormants en ville se sont donnés à coeur joie. Tous les participants se verront attribués une personne qu'il devront à tout prix protéger, pour leur propre bien.
  • Les attributions seront tirées aux sorts entre les personnages qui auront répondu dans la semaine qui suit l’ouverture de l’event.
  • Tout personnage recevant quelqu'un à protéger sera considéré comme mortel le temps de l’event.
  • Si la personne que vous devez protéger vennait à décéder, vous aurez un malus psychologique pour la totalité du cycle prochain. L'attachement éprouvé pour cette personne et par sa perte laissera donc votre personnage totalement confu, perdu et paranoïaque, en plus de devoir faire le deuil.
  • Votre personnage peut être un civil décidant de se battre, un civil prit dans le flot et perdu au milieu du conflit, faire partie des forces de l'ordre en présence, vous êtes totalement libre là dessus.
  • Pas d’ordre de tours imposés, évitez juste peut-être de répondre en cascade pour laisser a vos camarades la possibilité de jouer.
  • Si tout le monde est actuellement dans le même sujet, ce quartier de la ville en revanche est grand. Il vous est totalement possible de vous séparer en plusieurs groupes. Si vous aviez cependant à créer un nouveau sujet, merci de noter clairement [EVENT V] dans le titre de votre sujet.
  • Le dé revanche est de retour et à nouveau utilisable le temps de l'event. Contrairement à la dernière fois où il ne pouvait être utilisé que contre le tueur en guise de revanche pour une attaque, il peut servir comme dé d'attaque entre personnages armés.


avatar
You are the monster I claim

Messages : 174
Points : 308

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2
Re: [EVENT V] Justice's knell

Message par Deirdre Fairbairn le Jeu 1 Fév - 23:53





Justice's Kneel




J'aurais dû rester barricader dans la boutique ce jour là. J'aurais dû faire taire la révolte qui faisait bouillonner mon sang et qui me fit claquer la porte de mon employeur, me joignant aux bons gens qui s'interposaient, bon gré, mal gré, entre le gendarme et le pauvre gamin.
Qu'est-ce qui m'avait poussé, du haut de mes 18 piges, à me joindre à ce mouvement qui ne pouvait finir que dans un bain de sang ? La ressemblance qui reliait ce pauvre garçon en guenilles, réduit à mendier et voler pour se nourrir, à la gamine, la bâtarde des Fairbairn que j'étais jadis, qui de son sourire charmer les passants avant de leur trousser les poches ? La peur qui me nouait les entrailles alors que cet assassin continuait à courir, depuis des semaines, faisant toujours plus de victimes ? La lassitude de voir les mines tirés des clients alors qu'ils passaient le seuil de la bijouterie ? Ou encore, le ras-le-bol que ce soit le bas peuple qui se faisait maltraité en châtiment pour les crimes d'un autre, le ras-le-bol de la violence des forces de leur ordre à notre encontre ? Quoi qu'il en soit, comme galvanisée par le mouvemrnt de foule, je sentais la colère montait dans mes entrailles, colère qui faisait écho aux pensées qui ne cessaient de tourner dans mon esprit depuis que j'avais joint la foule de manifestant contre le gendarme anglais : Que savait-il, dans son bel uniforme, de la souffrance de ce peuple ? Pour sûr que lui ne se posait pas la question, ses enfants étaient choyés et en sécurité, là où ceux de la plupart des marchands de cette place devait trimer avec leur famille pour sortir la tête de l'eau.

Et dire que cette journée là avait commencé si calmement, aucun signe avant coureur d'une telle explosion, ou du moins aucun signe que j'avais décelé, à observer l'agitation d'un oeil morne. Le vent soufflait fort en cette froide journée de 14 Février et posée sur mon tabouret, enmitoufflé dans mon vêtement le plus chaud, je me sentais bien chanceuse de ne pas travailler à l'extérieur. Alors qu'en temps normal, je me serais réjoui de pouvoir passer la journée au soleil, la bise glaciale me faisait revoir l'ordre de mes priorités.
Tout tournait au ralentis depuis le début de l'année et je me languissais d'entendre la petite cloche annonçant l'arrivée d'un nouveau client. Pourtant la sensation que le temps filait à toute vitesse ne me quittait pas. J'avais l'impression qu'il m'échappait, comme une traînée de sable que l'on tentait désespérément de retenir dans sa paume. Tout être chacun vaquait à ses occupations et tout se passait normalement. Ou presque.
Le soleil avait bien amorcé sa descente quand ça explosa. Et en mon for intérieur, je ne pouvais que me réjouir de voir un tel mouvement de solidarité, ne pouvant essuyer d'un revers de manche la fierté de faire parti de ces gens là. De ce peuple là. Les écossais ne se font jamais marcher sur les pieds.
Design by Libella de Graphiorum & code by Koschtiel
avatar
Can i have a cookie, please ?

Messages : 42
Points : 95
Je sais pas trop :x
Avatar : Freya Tingley
Crédit : NyxBanana la magnifique ❤
Multicompte : /
Pseudo : Yas - Hermine

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 18 ans
Métier : Vendeuse dans une bijouterie
Pouvoirs : Empoisonnement (3 pts), fin limier (1 pts), charisme (1 pts)
Inconvénients : Goût du sang, appel de la mer, fort besoin affectif
I am a bastarde, i will die a bastarde, but i'll make them suffer first.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2
Re: [EVENT V] Justice's knell

Message par Sheena Matheson le Dim 4 Fév - 21:22

C'étaient les hurlements qui avaient alerté Sheena. Un cri aigu. Une voix d'enfant. Et le bruit des bottes qui martelait le sol, un bruit de foule qui grondait comme une masse sourde.

Elle était sortie de son atelier, avec un mot d'excuse pour la cliente qu'elle venait d'abandonner au milieu de la pièce, et avait fait quelques pas vers le marché. Alors ça y était, cette grande fureur qu'elle ressentait depuis quelque temps, voilà donc quel visage elle avait. Une multitude d'yeux étincelants et moitié moins de bouches ouvertes sur des cris de rage.

"Que s'est-il passé ?" avait-t-elle à un passant au milieu de la foule.

La réponse l'avait clouée sur place.

Un enfant. Ils avaient osé. Qu'ils soient maudits...

Sheena s'était mêlée à la foule sans réfléchir, mettant de côté la peur du nombre. Elle s'était jointe à eux, n'avait pas crié, non, mais elle marchait elle aussi sur les gardes, elle les dardait de son regard le plus enflammé et dans son cœur naissait les pires malédictions...


Et puis s'étaient montées les barricades. Sheena avait aidé comme elle avait pu. Elle ne parlait pas beaucoup, demandait à peine ce qu'il fallait faire, elle agissait par logique, par nécessité. Sa place était avec eux.

Oie blanche.

La remarque de Harlow lui revint en mémoire et Sheena lui cracha mentalement au visage. Elle connaissait la pauvreté, la faim, le froid. Seul Calum avait commencé à la mettre vraiment à l'abri et le reste elle ne le devait qu'à elle-même.

Sa place était au milieu de la foule et elle les aiderait jusqu'à son dernier soufle.

_________________
avatar
Faileas

Messages : 73
Points : 241

Avatar : Sophie Turner
Crédit : Sasha von Eden
Multicompte : non
Pseudo : Sasha von Eden

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 28
Métier : Assistante corsetière
Pouvoirs : Pleurs maudits, dépression d'autrui, mutilation forcée
Inconvénients : Fausses couches à la chaîne, impossibilité de se suicider


"Il doit ouvrir la porte.
Il va ouvrir la porte.
Il ouvre la porte.
Le vide.

De l'autre côté de la porte, là où est parti Dieu, ce n'est que du ciel à perte de vue. Un ciel sans terre. Un monde déchiré. Le souvenir s'arrête ici.

Nota bene : "Scelle tes charmes" Qui a prononcé ces paroles et que signifient-elles ?"



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2
Re: [EVENT V] Justice's knell

Message par Jacqueline Grant le Mar 6 Fév - 13:32



C’est le bruit qui m’a fait sortir de mes murs. La lumière décroissait lentement, nimbant d’or et de vermeil l’ouvrage sur lequel je travaillais. La cohue grondait. J’entendais des cris depuis quelques instants, sentant une tension palpable venir embraser toute la ville. Ces derniers jours étaient pour le moins dangereux à Edimbourg. Les patrouilles s’étaient faites omniprésentes et mettaient tout le monde à cran au moins autant que les meurtres.
En entendant le raffut enfler, j’ai eu peur. Pas pour moi mais pour mon imbécile de cadette ! Elle était tout à fait capable de se jeter dans la mêlée, et j’avais déjà dû aller la chercher quelque fois au poste. A n’en pas douter, il était certain que s’il devait y avoir une mêlée, cette petite sotte en serait. Rageusement, j’ai délaissé mon ouvrage pour aller la chercher… Quelle idée débile !
Je me suis couverte les épaules d’un lourd châle de laine noire, ai posé sur ma chevelure un petit chapeau élégant et sobre, maintenu sur mon crâne au moyen d’un long pic à chapeau. J’ai réfléchi un peu, puis, par sécurité, ai emporté l’arme de feu mon père. Je tire mal, mais c’est mieux que rien. Réflexion faite, mon pic à chapeau sera sans doute une arme plus précieuse que ce revolver imprécis. J’ai laissé à la boutique les rares bijoux que je portais… on ne sait jamais par temps d’émeute. Je les ai cachés derrière un pli d’étoffe, et ai pris soin de refermer précautionneusement la porte de la boutique.
L’air, au dehors, est brûlant. Non pas qu’il fasse chaud en cette soirée de Février, mais quelque chose de sourd gronde. Je vois des passants s’agiter, et des barricades monter dans les rues adjacentes. Il me faut vite me décider : rester dans cette prison ou m’enfuir… Que ferait ma cadette ? A coup sûr elle resterait. Si cette idiote est dans les environs, à coup sûr, elle est restée pour assister à la flambée de haine et de violence. Je sens tout mon être frémir malgré moi d’excitation. La situation est désespérée, mais diablement exaltante. Il me faut garder la tête froide. Exercice ô combien difficile que celui de résister à la ferveur populaire.
Je me suis approchée d’un homme qui achevait de consolider une barricade. Je reconnus son visage sans peine. Émue par la détresse de son épouse qui se remettait difficilement de ses couches, j’avais facturé un peu moins cher mes travaux d’aiguille et avais fait envoyer un peu de beurre à leur domicile. Lui aussi me reconnut, le front emperlé de sueur d’avoir tant oeuvré.
- Avec ça, ils pass’ront pas, Mad’moiselle Grant.
- Qui donc ?
- Les gardes, Mad’moiselle. Ils ont attaqué un p’tit, alors que le pauvre petit voulait just’ manger. Ils ont faillit l’tuer !
Je sens instinctivement qu’il me faut mettre les mains sur la bouche et m’offusquer. C’est ce que je fais sous l’oeil satisfait de l’ouvrier qui constate avec ravissement que son propos a atteint son but : choquer.
- Pauvre enfant ! Comment va-t-il ?

En vérité, je me repais de ce climat. Quelque chose s’allume, comme un goût de sang et de flammes. Je sens que la situation va s’avérer exaltante, dangereuse. J’écoute, lointaine, ce que me dis mon vis à vis, j’opine, je compatis, mais à l’intérieur, je tremble d’expectative.
- Et ma sœur ? L’avez-vous vue ?
- Non Mam’zelle, mais il y a tellement de monde par ici.  
La petite imbécile !
Mon pas s’est fait vif, tonnant sur le pavé, soulevant de la poussière sur la terre battue. Je regarde autour de moi, vaguement inquiète pour ma cadette. Si je la trouve, je l’attrape par l’oreille et je la confine dans un coin.  J’en ai assez de toutes ses stupidités, surtout dans une cohue pareille. Au fond de mon âme, l’enjouement le dispute à une sourde angoisse.
Je ne suis pas inscrite au Cycle 2, mais je suis partie du principe que j'avais tout de même le droit de squatter cet event ;)
avatar
Faileas

Messages : 14
Points : 15
hop
Avatar : Amanda Seyfried
Crédit : (c) Fortuna
Multicompte : //
Pseudo : Fortuna

Taux d'abomination :
80 / 10080 / 100
Age : 21 ans
Métier : couturière
Pouvoirs : Téléportation (5) - Mensonge imparable (1) - Charmer les jeunes (1) - Peurs enfouies (1)
Inconvénients : Farceuse - Incapable de laisser passer une défaite - Fascination pour la couleur rouge - ses blagues vont toujours un peu trop loin... oops !
Pique et pique... Bourre et bourre... Voici une robe à l'élégance que l'on ne reverra plus de sitôt !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2
Re: [EVENT V] Justice's knell

Message par Sreath-Mhurtair le Sam 10 Fév - 23:59

do you feel my breath on your neck ?
[EVENT V] Justice's knell
Alors ça y est v'la qu'vous nous entendez. V'la qu'vous vous rapp'lez qu'vous êtes pas les seuls dans cette maudite ville. Vous m'avez j'té la pierre soi-disant qu'tuer des gens c'est mal mais vous faut qu'un d'nos gosse crève la gueule ouverte pour qu'vous vous sentiez concernés. Et encore, quand j'dis vous j'suis optimiste. J'vois pas un seul col d'dentelle parmis nous. Même dans la misère et la souffrance on n'est pas assez digne de vous ? Vous dites que j'suis un monstre mais là votre humanité ça fait bien longtemps que j'la vois plus. Mais j'vous connais, vos journaux vont dire que vous y étiez, qu'vous avez sout'nu l'peuple dans sa colère. Vous voulez savoir que'que chose ? Essayez même pas d'vous approprier notre révolte car j'égorge le premier qui dit qu'il y était. Ptête même que j'vais vous égorger combien même vous y seriez vraiment et vous savez pourquoi ? Car c'est trop tard. C'est facile d'arriver maint'nant qu'tout a été lancé, c'est pas vous les premiers à avoir t'nu tête aux anglais que j'sache. C'est pas vous qu'la famine tord de douleur le jour durant et empêche de dormir la nuit. Alors oui, j'vois d'la nati qui s'enorgueillise de v'nir trainer sous les barricades et oui elle va y passer. Pourquoi ? Y a un truc dans sa manière d'être qui la rend moins niaise qu'elle n'en a l'air. Comme si elle se réjouissait d'la violence. Faut pas ma belle. La violence c'est jamais bon. R'garde moi, j'suis pas violent, j'suis créatif. Et cette violence tu la mérites pas. J'veux dire qu'elle a rien à foutre à couler dans tes veines, c'est pas ton combat. Barre toi d'nos barricades. La foule est en pagaille, y a du sang qu'ai pas encore versé, ça hurle et ça pleure, et toi ma belle t'as l'air d'avoir perdu qu'que chose. Ta soeur ? J'sais pas où elle est mais m'est avis qu'elle doit pas faire la maligne à l'heure qu'il est. Stu veux j'peux t'emmener la r'joindre. Me r'mercie pas, c'est la maison qui offre.

J'me faufile au milieu dl'a foule et j'vais t'faire ton affaire dans l'dos. Ni vu ni connu. J'fais limite partie du décors avec tout c'désordre.

Succès /échec:

Succès /Succès : Y a rien d'plus qu'un type avec un couteau pour r'sembler à un type avec un couteau. Alors j'me glisse vers toi sans même qu'tu t'en rendes compte. J'ai plus qu'à frapper.
Succès/Echec : J'me fais bousculer et j'marche sur des pieds donc tu m'entends sur'ment arriver mais c'est pas pour autant qu'tu m'as vu avec toute cette foule.
Echec/Succès : Le temps qu'j'arrive vers toi la foule s'écarte et tu m'vois bel et bien mais tant pis pour l'effet d'surprise, j'frappe quand même.
Echec/Echec : Un mouvm'ent d'foule m'entraîne trop loin et l'temps qu'revienne à mon point d'épaet j'tai perdue d'vue.

Dé d'attaque:
échec critique : J'me suis fait bousculer au moment où j'allais t'poignarder, j'en perds mon arme et un type énervé m'projette à terre d'un coup d'épaule en voulant avancer plus vite. J'vais juste finir piétiné si j'me relève pas vite.
échec alarmant : J'me suis fait bousculer et j'ai perdu mon couteau mais j'ai eu l'temps d'voir le type et d'lesquiver. Il charge les anglais en soufflant comme un boeuf et j'essaye d'me faire discret.
échec anodin : Au moment où j'vais pour t'planter quelqu'un t'tire par le bras et tu disparais dans la foule. J'rengaine mon couteau, personne ne m'a vu.
blessure superficielle : Un cri d'femme a r'tenti ça m'a perturbé et j'ai pas frappé comme je voulais, j'tais juste r'fais un ourlet.
blessure grave : J'tai pas égorgée, certes, à cause qu'c'est pas pratique à mettre en place mais là j'pense que s'cou dans l'flan qu'tu t'es pris ça va pas t'arranger.
blessure mortelle : Tout s'est passé comme j'ai voulu, la foule est occupée ailleurs. J'tai tirée contre moi et j'tai égorgée d'un geste vif. Tout ton sang ruiselle sur ton menton et sur ta jolie robe et l'aération que j'viens d'tajouter transforme tes cris en pépillements d'oiselle malade. J't'avais prév'nue qu't'avais rien à faire sur ces barricades.

Garde:
Rien ne se passe. Tu m'étonnes : Y a la moitié d'Edimbourg qui leur fout sur le museau, z'ont autre chose à tricoter qu'd'aller vérifier si l'bruit qu'tu fais c'est pas juste à cause d'un rhume des foins.
A moi la garde ! Au temps pour moi, l'anglais est un homme polyvalent qui peut à la fois défendre os  honneur faire régner l'ordre. Vous m'en direz tant.

avatar
I am the monster you claim

Messages : 58
Points : 219
Ta tête Par défaut
Avatar : --
Crédit : --
Multicompte : --
Pseudo : --

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2
Re: [EVENT V] Justice's knell

Message par Ceann-Uidhe le Sam 10 Fév - 23:59

Le membre 'Sreath-Mhurtair' a effectué l'action suivante : Le Destin


#1 'Succés/Echec' :


--------------------------------

#2 'Succés/Echec' :


--------------------------------

#3 'Sreath-Mhurtair' :


--------------------------------

#4 'Garde' :
avatar
Let nature be your guide

Messages : 101
Points : 465
Ta tête Par défaut
Avatar : Les dés
Crédit : La destinée
Multicompte : --
Pseudo : --

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2
Re: [EVENT V] Justice's knell

Message par Médecin le Mer 14 Fév - 13:10

do you feel my breath on your neck ?
[EVENT V] Justice's knell
La foule se presse, s'anime, crie, exige justice ou miséricorde. Ou d'autres choses, tu n'écoutes pas vraiment. Toutes tes pensées sont monopolisées  par celui qui tue depuis des mois et échappe encore et toujours aux autorités. Si elles le cherchent, ce dont tu doutes de plus en plus fortement. C'est pour ça que tu es là, toi au moins tu le trouveras et tu mettras un terme à ses agissements.  Tu sais qu'il sera là aujourd'hui, parce qu'une telle ambiance ne peut que l'attirer. Après tout il aime son gibier apeuré et confiné, il l'a prouvé au château.

Dans la foule tu avances, invisible, un visage parmi tant d'autres qui gueulent sans relâche et menacent l'envahisseur britannique. Certes la famine attise leur colère, même si la plupart de ceux présents la connaissent déjà depuis bien longtemps, et le fait qu'un enfant ait été blessé, même si cela arrive plusieurs fois par jour sans que qui que ce soit agisse, mais c'est surtout cette présence étrangère et la façon dont ils se mêlent de ce qui ne les regardent pas. Des mois qu'ils sont là et le tueur court toujours les rues en semant le chaos sur son passage, ça les énerve aussi.

Un mouvement dans la foule attire ton regard et tu le vois. Marbhaiche, prêt à frapper, emporté un peu plus loin de sa cible. Il a voulu une nouvelle fois tacher de sang Édimbourg, mais cette fois tu l'auras avant. A ton tour tu fends la masse pour arriver juste derrière lui, à pouvoir serrer tes mains autour de sa gorge et enfin supprimer cette vie qui en a tant pris. Mais non tu veux lui faire goûter à sa propre médecine, et cette expression te fait sourire alors que tu sors une hachette des pans de ta cape, de nouveaux cris annonçant une vague de fureur dans la population amassée. Qui aurait cru qu'une si jolie chose soit capable d'autant d'horreurs...

HEIN SHEENA:
échec critique : La foule te déséquilibre et t'emporte loin de ta cible, quelle ironie. Ce n'est que partie remise, juste le temps de le retrouver.
échec alarmant : Un homme te bouscule et te jette un regard étrange en sentant le manche de ton arme que tu as juste eu le temps de dissimuler.
échec anodin : A cause du mouvement général, tu loupes ton coup mais réussi tout de même à déchirer un bout de tissu de son accoutrement.
blessure superficielle : Tu touches, tu en es certain, mais avec la bousculade tu n'as fait que caresser son bras de ta lame.
blessure grave : Tu sens la hachette s'enfoncer dans sa chair, mais pas à l'endroit où tu voulais... Fort heureusement avec une telle plaie à l'épaule, il n'ira pas bien loin et tu pourras enfin débarasser la ville de ce fléau.
blessure mortelle : Le craquement sinistre t'amusent, les gouttelettes de sang sur ton visage aussi, mais c'est le voir s'écrouler au sol, ta hachette plantée dans l'arrière de son crâne, qui te fait sourire.
avatar
Faileas

Messages : 1
Points : 5

Avatar : Médecin
Crédit : Médecin
Multicompte : //
Pseudo : Le Barbier

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2
Re: [EVENT V] Justice's knell

Message par Ceann-Uidhe le Mer 14 Fév - 13:10

Le membre 'Médecin' a effectué l'action suivante : Le Destin


'Sreath-Mhurtair' :
avatar
Let nature be your guide

Messages : 101
Points : 465
Ta tête Par défaut
Avatar : Les dés
Crédit : La destinée
Multicompte : --
Pseudo : --

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cycle 2
Re: [EVENT V] Justice's knell

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum