AccueilAccueil  
  • PublicationsPublications  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  

  • Ina MacNiven - Becoming familiar with poisons allows you to make good antidotes

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Ina MacNiven - Becoming familiar with poisons allows you to make good antidotes

    Message par Ina MacNiven le Sam 3 Juin - 2:25

    Fiche de présentation
    Tá fáilte romhat
    Ina
    MacNiven
    “ It's only by becoming familiar with poisons that you can make the best antidotes.”
    About me
    details & shit
    Âge 21 ans
    Nationnalité Écossaise
    Origine Écosse
    statut civil célibataire
    orientation Aucune idée.
    métier Apothicaire de père en fille
    finance Ni pauvre, ni riche.
    race Selkie
    Alignement Neutre Bon
    Hybridation 40%
    PouvoirsChanteur de talent (1pt) et Thermorégulation (3pts)
    Inconvénients Obéissance à celui qui possède sa peau + Tendance Artistiques
    Caractère

    Aidante – Authentique – Confiante – Éclatante – Indulgente – Inventive – Modeste – Passionnée – Rusée – Vivace et Volubile.

    Parfois Abrupte – Bornée – Cachotière – Désordonnée – Impulsive – Maladroite – Un peu rebelle – Solitaire malgré tout – Parfois sensible et vulgaire.
    Anecdotes
    N°1 – Ina chante très bien. Trop bien. On la surprend souvent concentré sur ses élixirs en train de chanter des chants en gaélique.

    N°2 – Elle s’occupe de la droguerie avec sa belle-mère gérante inconsolable de la mort de sa fille et son frère ainé n’a aucun talent pour la pharmacie.

    N°3 – Sous son corsage, elle garde précieusement un médaillon qui s’ouvre sur une photo de sa mère et de son père et y est gardée une petite pièce de fourrure pliée plusieurs fois, qui appartenait à sa grand-mère.

    N°4 – Ina n’a pas une très grande tolérance à l’alcool.

    N°5 – On murmure qu’elle est une sorcière et qu’elle fait toute sorte de potions mystérieuses. Si on lui demande et que l’on paie bien, il paraît qu’elle peut même vous donner un remède qui vous aide à… vous savez… à honorer maritalement qui que ce soit.

    N°6 – Secrètement, elle a des penchants romantiques, puisque malgré son âge et son éducation, elle ne sait pas ce que c’est l’amour, sauf dans les poèmes et les chansons.

    N°7 – La génitrice d'Ina est décédée quand elle était encore jeune. Elle avait disparue quelques jours pour revenir, le flan percé par une lance. L'infection l'aurait remporté sur sa vie.

    Hors Jeu
    pseudo TroisQuartsLicorne
    ton âge Vénérable
    comment as-tu connu le forum ? Je l'ai crée avec d'autre sadique adorables.
    depuis combien de temps fais tu du rp ? 11 ans
    quelles sont tes premières impressions du forum ?    
    ta fréquence de rp ? Au gré de mon IRL
    et un dernier mot ? Jovousème    
    avatar
    The world is full of monsters with friendly faces.

    Messages : 100
    Points : 88
    Aurore
    Avatar : Aurora Aksnes
    Crédit : moi
    Multicompte : --
    Taux d'hybridation :
    40 / 10040 / 100
    Age : 21
    Métier : Apothicaire
    Pouvoirs : Chanteur de Talent (PM) + Thermorégulation (PC)
    Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau + Tendance Artistiques

    Think I can fly, think I can fly when I'm with U
    My arms are wide, catching fire as the wind blows
    I know that I'm rich enough for pride,
    I see a billion dollars in your eyes
    Even if we’re strangers til we die




    Mes clients et amis sont :

    [Liste de liens de Ina]


    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Ina MacNiven - Becoming familiar with poisons allows you to make good antidotes

    Message par Ina MacNiven le Sam 3 Juin - 2:33

    histoire
    Come forth into the light of things, let the nature be your guide. You are the monsters I claim.
    Sa belle-mère pleurait encore dans l’arrière-boutique. Ina se doutait qu’elle avait commencé aussi à prendre des doses plus concentrées de la belladone pour engourdir sa peine. Elle devenait inutile au magasin, mais au moins, cela la calmait et la faisait dormir.  De toute façon, elle rendait les clients mal allaise, ne sachant pas quoi dire face à son deuil et ses yeux bouffis d’avoir trop pleuré. Oh, elle allait s’en remettre, mais pas maintenant, pas tout de suite, autant qu’elle reste un moment cloitré dans l’arrière-boutique à mélanger ses larmes et ses reniflements aux onguents, herbes séchées et concoctions. Ina refermait le lourd rideau qui séparait la boutique du reste de l’accès à leur logement quand la clochette de la porte et son grincement du bois qui travail après une longue saison d’humidité terminée.

    - Madame Boyle ! Heureuse de vous revoir. Alors, cet onguent pour les brulures, a-t-il fait des miracles comme prévu ?
    - Miss Ina, je n’ai jamais rien utilisé d’aussi efficace. En avez-vous d’autres petits pots ? Toutes les cuisinières en ont venté les mérites.

    Elle n’était pas surprise. C’était une recette qu’elle avait trouvée dans le livre de sa mère. Livre qui avait d’abord appartenu à sa grand-mère, et son arrière-grand-mère et ainsi de suite. C’était un vieux bouquin aux pages jauni, aux écritures différentes au gré des années, à la reliure mainte fois rapiécée. Un épais grimoire comme il en existait que dans les romans et les chansons.

    C’était son unique héritage.
    Ça et sa voix.
    Elle avait la même voix et le même talent que sa mère.
    Du moins, c’est ce qu’on lui disait.
    Elle s’en souvenait à peine.

    Son père avait eu du succès en mariant cette femme. Il n’aurait jamais pu devenir un apothicaire de renom si sa femme n’était pas aussi douée générationnellement , aux potions, concoctions et recettes médicinales. On raconte que ça avait été le coup de foudre au premier regard. Le grand-père paternel d’Ina était un médecin et souhaitait que son fils suive ses pas, mais celui-ci préférait le dessin et il y était vraiment doué. Il allait s’exiler en France pour vivre ses grands instincts créatifs quand il croisa la femme qui serait celle qui lui donnerait ses deux premiers enfants.

    - Vous aimeriez que je vous prépare un contenant plus gros ?
    - Oh, ça serait merveilleux ! Mais… je n’aurais probablement pas assez de sous…dits, madame Boyle, en sous-pesant sa besace.

    Il avait redécouvert, auprès de sa douce, les avantages de la médecine et ainsi le couple avait mélangé leurs capacités pour ouvrir une petite droguerie puis une plus grande avec leur succès quasi immédiat. Les MacNiven avaient depuis ce temps une bonne très réputation jusqu’à ce qu’ils meurent.

    - Je peux vous le faire à crédit, si vous le pouvez.
    - Hum… je ne sais pas.

    Bien sûr que Madame Boyle hésitait. Le crédit, c’était plus une histoire de réputation et de confiance. Elle avait intérêt à payer la somme due au moment désigné sinon, les risques créanciers pouvaient lui faire de l’ombre longtemps.

    Même si sa mère était morte sous d’étranges circonstances, la réputation de la droguerie n’avait pas baissé. Ina était bien jeune quand sa génitrice décéda d’une infection causée par une blessure au flan : une lance acérée lui avait transpercé le corps et la fièvre avait fait arrêter son cœur. Madame MacNiven première était revenu aux petites heures d’un deuxième matin de disparition, ainsi blessée et amochée. Ina se rappelle du deuil de son père, comme cela lui avait donné des cheveux blancs et avait volé cet enthousiasme naturel qu’il avait pour toutes choses…

    Mais il avait suffi d’une année ou deux pour se remarier avec une jolie jeune femme qui dansait excessivement bien. Il était plus vieux qu’elle, mais elle lui rappelait ses années de rêve artistique. Son père lui avait promis une vie sans soucis d’argent et l’héritage de la boutique pour lui passer la bague au doigt puis, il lui avait montré et enseigné tous les détails de son métier, ce qu’il savait faire, comment, pourquoi, etc.

    Sa belle-mère n’avait jamais été aussi douée qu’elle aux arts de la pharmacie. En fait, sa belle-mère avait le don de la gestion et de la vente par le charme et c’est ce qui leur avait permis de survivre et de continuer à avoir pignon sur rue après le décès de son père. Ina et son frère avaient hérité d’une grande majorité de l’apothicairerie, bien que son frère ne s’y intéressait pas vraiment, et sa belle-mère avait hérité seulement d’un quart ; l’autre quart revenant à sa jolie et unique fille de sang – Jinny MacNiven

    - Je crois que je vais prendre seulement un petit pot aujourd’hui.

    Un signe de tête en silence, elle sort un petit pot d’onguent de sous le comptoir et elle commence lentement à l’emballer dans un papier brun passe-partout.

    - Oh et, Mademoiselle MacNiven ? Mes sympathies. Votre sœur était si jeune…

    C’était effectivement une de ses caractéristiques : Jinny était la plus jeune du lot de femmes décédées. C’était vraiment injuste qu’on lui ait pris sa vie ainsi. Cela faisait déjà un mois et le souvenir de sa souriante demi-sœur était encore bien présent. Une chance que sa belle-mère n’était pas là, elle aurait éclaté en sanglots. Ina, pour sa part, se contenta de pousser un long soupir qui fit hésiter la cliente puis se força à sourire quand elle leva les yeux sur celle-ci.

    - Merci de votre sollicitude, c’est apprécié.

    Madame Boyle sourit à son tour, un peu gêné de la réaction de la jeune femme. Elle s’attendait probablement à autre chose. Ina avec une drôle de réputation : extravagante, légèrement dans la marge, elle avait toujours été différente du lot. Il était même étrange de voir qu’elle n’avait pas suivi ses instincts artistiques, mais avait préféré rester au prêt de son père pour s’occuper de la pharmacie et devenir un excellent apothicaire malgré son jeune âge. Elle avait toujours été un peu lunatique, étrange, elle disait des choses que personne ne prenait le temps de comprendre, avec des réactions un peu incongrues, mais elle savait garder les secrets et le bonheur de ses clients était vraiment important pour elle.

    On murmurait parfois, que c’était une sorcière, qu’elle faisait des potions d’avortement ou des envoutements. Elle répondait souvent d’un haussement d’épaules à ses rumeurs puisque c’était en partie vrai : Ina concoctait tout ce qui était possible et répondait aux demandes du mieux qu’elle pouvait, peu importe ce qu’elles étaient. Des fois, elle faisait presque d’office de psychologue pour ses clients qui venait lui confier leurs petits problèmes.

    - Vous avez toujours été une cliente fidèle et au nom de mon père et de ma mère, je vous en remercie.

    Elle poussa le paquet emballé vers Madame Boyle puis hocha de la tête solennellement. La dame murmura un truc, hésitante, s’empara du paquet, déposa les sous sur le comptoir et quitta subitement la boutique, faisant sonné la clochette une autre fois.

    Si seulement elle n’était pas seule à s’occuper de la pharmacie !
    Elle pourrait aider son frère à trouver qui a assassiné leur cadette.
    avatar
    The world is full of monsters with friendly faces.

    Messages : 100
    Points : 88
    Aurore
    Avatar : Aurora Aksnes
    Crédit : moi
    Multicompte : --
    Taux d'hybridation :
    40 / 10040 / 100
    Age : 21
    Métier : Apothicaire
    Pouvoirs : Chanteur de Talent (PM) + Thermorégulation (PC)
    Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau + Tendance Artistiques

    Think I can fly, think I can fly when I'm with U
    My arms are wide, catching fire as the wind blows
    I know that I'm rich enough for pride,
    I see a billion dollars in your eyes
    Even if we’re strangers til we die




    Mes clients et amis sont :

    [Liste de liens de Ina]


    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Ina MacNiven - Becoming familiar with poisons allows you to make good antidotes

    Message par Ina MacNiven le Sam 3 Juin - 2:44



    Recensement


    Mon profil est complété parce que j'ai ajouté les informations suivantes:

    Mon icone en format carré : [X ]
    Mon taux d'hyrbidation : [X ]
    L'âge de mon personnage : [ X ]
    Mon métier / ma profession : [ X]
    Mes pouvoirs  : [ X ]
    Mon alignement: [ X ]
    Agrémenté mon Champ Libre : [ X]



    Avatar
    Code:

    <li>Aurora Aksnes<span class="mnh_bottin_sep_list"> | </span>[url=http://marbhadh.forumactif.com/t57-ina-macniven-becoming-familiar-with-poisons-allows-you-to-make-good-antidotes]Ina MacNiven[/url]</li>



    Métier / Profession
    Code:

    <li>Apothicaire<span class="mnh_bottin_sep_list"> | </span>[url=http://marbhadh.forumactif.com/t57-ina-macniven-becoming-familiar-with-poisons-allows-you-to-make-good-antidotes]Ina MacNiven[/url]</li>


    Grande Famille

    (GF Code 1 )
    Ajoutez-moi dans la famille : MacNiven
    Code:

    <li>[img]http://i.imgur.com/IIAq1zM.png[/img] Soeur de Jinny MacNiven<span class="mnh_bottin_sep_list"> | </span>[url=http://marbhadh.forumactif.com/t57-ina-macniven-becoming-familiar-with-poisons-allows-you-to-make-good-antidotes]Ina MacNiven[/url]</li>


    avatar
    The world is full of monsters with friendly faces.

    Messages : 100
    Points : 88
    Aurore
    Avatar : Aurora Aksnes
    Crédit : moi
    Multicompte : --
    Taux d'hybridation :
    40 / 10040 / 100
    Age : 21
    Métier : Apothicaire
    Pouvoirs : Chanteur de Talent (PM) + Thermorégulation (PC)
    Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau + Tendance Artistiques

    Think I can fly, think I can fly when I'm with U
    My arms are wide, catching fire as the wind blows
    I know that I'm rich enough for pride,
    I see a billion dollars in your eyes
    Even if we’re strangers til we die




    Mes clients et amis sont :

    [Liste de liens de Ina]


    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Ina MacNiven - Becoming familiar with poisons allows you to make good antidotes

    Message par Niseag le Ven 30 Juin - 13:39

    Fàilte gu Dùn Èideann
    Bienvenue

    Ina MacNiven

    Tu vas bientôt pouvoir te jeter à corps perdu dans la ville d’Édimbourg. Cependant, nous avons encore besoin que tu t’affranchisses de deux trois formalités avant d’aller RP. Si tu es encore un peu perdu sur le forum, je t’invite à jeter un œil au guide du débutant. Tu y trouveras tout ce qu’il y a à savoir sur le forum pour un début réussit.

    Pour ne pas tarder à te lier aux autres joueurs, ne tarde pas trop à aller poster ta fiche de liens ou encore ta fiche de RP pour garder une trace de tous tes écris.

    Ce qu'on a pensé de ta fiche

    Je m'auto valide pour tester !
    Je vous aimes et cette histoire promet ! Hey ! La mère de Ina est aussi décédé dans de mystérieuse condition ? Est-ce qu'elle se serait fait voler sa peau de Selkie ? C'est aussi une histoire avec le tueur ?
    OMG ! QUE DE MYSTÈRE ! Amusez vous bien avec Ina !  

    avatar
    You are the monster I claim

    Messages : 105
    Points : 212

    Avatar : Scotland
    Crédit : Marbhadh
    Multicompte : /
    Taux d'hybridation :
    100 / 100100 / 100

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum