AccueilAccueil  
  • PublicationsPublications  
  • FAQFAQ  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  

  • Meet me on the other side

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Meet me on the other side

    Message par Fingall Munroe le Mar 3 Oct - 15:51


    Meet me on the other side

    Tonight we’ll just get drunk. Disturb the peace. Bind your hands all over me. And then you bite your lip, whisper and say, “we’re going all the way”. Tonight, take me to the other side.
    Caiden & Delëphaïne & Fingall


    Fingall avait décidé qu’il était temps que son satané cousin Caiden sorte un peu des dorures et des soieries, bref son petit confort dans lequel il passe son temps à s’endormir et qu’il vienne patauger un peu dans la boue avec lui. A force de harcèlement, il avait réussi à lui arracher la promesse de venir le retrouver à une adresse située dans le port de Leith en soirée, lui promettant de passer un moment qui le tiendrait éveillé. A cette adresse on y trouvait la Taule des Sornettes, un bordel tenu par une maquerelle des plus hors normes et qui à elle seul valait le détour. Deux entrées à ce lieu de débauche : une pour la haute, l’autre pour le peuple. L’objectif étant de sortir un peu Caiden de ses habitudes, Fingall lui avait donné rendez-vous côté quai avec l’idée tout de même de passer de l’autre côté à un moment donné de la soirée si tel était son désir…

    Le lutin était arrivé un peu avant l’heure dite afin de saluer quelques personnes qu’il connaissait et de s’installer à la table qu’il préférait. Il commanda un whisky à une jolie rousse qui passait par là et sorti le Roi de cœur de sa poche, commençant à faire tourner la carte entre ses doigts. La question restait : Caiden allait-il pointer le bout de son nez ?!

    La Taule côté port ça paye pas de mine comme ça mais moi j’vous l’dis c’est un palais. Car c’est ici que les hommes viennent pour se sentir les rois d’un soir, pour quelques piécettes ou une bourse bien remplie, ils choisissent la reine de leur nuit, celle qui exaucera tous leurs désirs.

    J’aime ce trou à rat parce que les hommes en sortent heureux et satisfaits. Et que fait un homme heureux et satisfait ? Il baisse sa garde, il cause un peu ou il révèle un point faible. Mais croyez pas que je leur saute dessus dès leur sortie du bordel tel le loup sur les brebis égarées qu’ils sont. Enfin si, j’l’ai fait quelques fois mais ça n’arrivera plus. Maintenant je me contente de retenir un nom, un visage pour plus tard, pour ailleurs. Faut dire que la Mère elle m’est tombé sur le coin de la binette un jour et que je voudrais pas que ça recommence. Cet énorme bout de femme qui fond sur vous comme un aigle, y’a rien de plus effrayant, y’a rien de plus tendre non plus quand elle est d’humeur !

    Les filles, elles me trouvent un peu bizarre parce que je viens souvent mais presque jamais je m’en fais une. Disons que je viens là pour l’ambiance. Si, si pour de vrai. Je me pose à une table, je sors un jeu de carte et je travaille mes tours. Autour de moi ça gueule et ça jouit, ça vit et c’est ça que j’aime. C’est pas pour rien que j’ai quitté le manoir pour la rue, même si ça pue au moins y’a une odeur !



    _________________
    EVERYBODY KNOWS

    everybody knows that the dice are loaded, everybody rolls with their fingers crossed. everybody knows the war is over, everybody knows the good guys lost.
    ©ziggy stradust

    avatar
    Faileas

    Messages : 48
    Points : 60
    Ta tête Par défaut
    Avatar : Caleb Landry Jones
    Crédit : shiya, ziggy stardust, shury
    Multicompte : /
    Pseudo : skaapy

    Taux d'abomination :
    50 / 10050 / 100
    Age : 23 ans
    Métier : Bookmaker, croupier, joueur et arnaqueur professionnel
    Pouvoirs : mensonges imparables - éveiller les peurs enfouies - agir sur les probabilités à faible niveau
    Inconvénients : leurs blagues vont souvent un peu trop loin - fascination pour la couleur rouge - incapable de laisser passer une défaite


    “Food to eat and games to play.
    Tell me why, tell me why.
    Serve it out and eat it up.
    Have a try, have a try.”

    Fire.



    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Meet me on the other side

    Message par Caiden Munroe le Mer 4 Oct - 20:47


    Delephaïne, Fingall & Caiden Munroe

    MEET ME ON THE OTHER SIDE


    Je me lève du lit dans lequel j'avais dormi cette nuit. Une sombre inconnue, encore dans les bras de morphée, est à mes côtés. Je ne me rappelle pas qu'elle fut entrée avec moi dans la chambre. Si ? Peut-être ? Qu'importe ! Je me lève donc repoussant la couverture, découvrant le corps nue de la jeune femme. Je vais me laver dans le baquet prenant mon temps. Je réfléchis à mes activités du jour... Je pense que le canapé m'attend donc il est très important que je le rejoigne pour qu'on puisse enfin commencer notre journée de travail.

    Enfin propre et habillé, je descends lentement les marches croisant les employés en pleine besogne. Dans mon bureau, Blair y dépose des papiers et en reprend d'autres. Sans prêter la moindre attention à lui, je m’effondre sur mon fameux sofa et je prend mes aises. Le gérant lève un regard vers moi et réajuste sa veste avant de me signaler qu'aujourd'hui, j'avais rendez-vous avec mon cousin. Mes yeux fermés, qui aspiraient au repos, se retrouvent pour tomber sur le plafond orné. Malheur, il semble que j'avais oublié ce détail.

    Je soupire. Et je me retourne dans le fauteuil, j'ai bien le temps de roupiller pendant quelques heures. Je referme les yeux et je m'endors tranquillement oubliant tout le reste qui n'est pas le fauteuil et moi.

    [Quelques heures plus tard]

    Je marche dans ses rues crades, lesquelles n'accueillent pas souvent des pointures telles que les miennes. Je grimace en m’enfonçant encore plus dans les dédales les plus dégoûtants... Je lève mon pied pour regarder la boue collée à ma semelle en secouant la tête. Ma main est posée sur le mur d'une bâtisse pendant que j'essaie de nettoyer mon soulier en secouant le pied. Relevant la tête vers l'enseigne de mon fameux appui, je me rends compte que j'étais enfin arrivé là où mon cousin m'avait donné. Je plisse les yeux, déjà lassés.

    Je passe le pas de la porte pour tomber sur un spectacle grandeur nature d'une orgie orchestrée par des cris, des voix grotesques. L'odeur de chaleur corporelle, la puanteur de la sueur et les particules de sexe qui flottent dans l'air envahissent mon odorat. Mon fin nez se retrousse face à cette invasion nauséabonde, non habituelle. Mes yeux font le tour de la salle, se percutant sur des corps entremêlant.... je trouve enfin mon cousin assis à un table. Je m'empresse de le rejoindre en levant les yeux au ciel.

    Bon, je suis là... pourquoi m'avoir donné rendez-vous dans cet endroit... charmant ?


    _________________
    Un sommeil appelle un sommeil
    *baille*


    Crédit - northern lights / Shury
    avatar
    Faileas

    Messages : 40
    Points : 49
    Ta tête Par défaut
    Avatar : Adrien Sahores
    Crédit : Graphic Obssession
    Multicompte : //
    Pseudo : Shury

    Taux d'abomination :
    40 / 10040 / 100
    Age : 23
    Métier : Patron d'un Hôtel
    Pouvoirs : éveiller les peurs enfouies, provoquer des cauchemars, mensonges imparables, charmer les jeunes
    Inconvénients : fascination pour la couleur rouge, s'incruste chez les gens







    It's time to take revenge
    The world begins again
    Don't stand in my way
    I'll make you feel my pain
    Stay and play awhile
    Come dance with me and
    Soon you'll fall
    I'll take it all
    Give me your energy!

    Crawling underneath my skin,
    sweet talk with a hint of sin
    Devil underneath my grin,
    sweet thing,
    but I play to win,
    heaven gonna hate me


    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Meet me on the other side

    Message par Delëphaïne O’Hayre le Mer 25 Oct - 15:10

    Elle s’glisse dans c’te partie d’la Taule, la robe tout en révélation. Y a pas grand-chose qu’on cache ici, s’pas la peine d’faire son beau et la géante s’acoquine pas d’faire dans la différence. Elle aime la nudité d’sa propre chair, elle trouve les tissus superflus et alors qui sent bon l’sulfure dans c’coin, elle sourit. Ses lèvres peintes de cramoisies, elle r’garde le spectacle qui commence à peine, l’marin qui veut d’jà monter d’la donzelle, pis les autres qui d’mandent que ça.

    Dans l’corsage, ses seins prennent d’l’ampleur, pire encore, on dirait qui vont v’nir vous cajoler l’visage d’un mouvement, alors qu’les tétons rosées d’la Délè semblent si fières d’se présentr. Faut dire, y z’aiment pas bien s’faire cacher, sauf quand y faut sortir aux bons yeux d’ses bonnes gens d’Edimbourg.

    La jupe n’est point longue, elle cache l’cul et l’con, mais faut pas grand-chose pour la r’monter, tandis qu’l’peignoir d’soie qu’elle laisse tomber avec négligance d’ses épaules, donnent un côté d’invitation. Perruque d’un blond parfait, tout en court, elle vient s’poser à côté d’un d’ses petiots qu’elle a r’cadrer.

    Elle fait signe à la serveuse, ignorant les deux gosses, alors qu’elle s’fait servir une bouteille de whisky et qu’elle sort d’un boitier d’argent, une cigarette qu’elle porte d’jà à ses lèvres. Ils causaient ? Voilà pas qu’ça la dérange, au mignon qu’elle a recasé plus d’une fois, elle vient cajoler l’intérieur d’la cuisse avec sa main.

    « Bah alors, tu nous amènes d’nouvelle tête ? Et tu m’présentes même pas d’abord ? Chui curieuse c’qui c’petit ? »

    Tout le charisme de ceasg qui s’passionne dans ses attitudes, toute leurs beautés aussi. Elle dévisage l’autre, l’nonchalent qu’elle l’appelle dans sa pensée, alors que le FIngall, elle lui tire un sourire d’carnassière. Il a prévenu son cousin qu’ici, avant d’monter avec une p’tite, on vérifie l’état d’son membre, la vérole on en veut pas…y a que des habitués, pis quand on les connait pas, y passe soit ent’ les mains de la Délè pour vérifier, pis sinon y a bien des besogneuses qui savent comment qu’on fait.

    La maladie c’est la fin du commerce mon petit.

    « Sers-nous. » Meilleure bouteille de whisky d’l’établissement, ça lui arrache un peu la gorge, mais c’est cadeau. Fingall allait d’voir faire preuve d’beaucoup d’attention envers la démesurée bonne femme, mais il avait été bien mignon la dernière fois, fallait pas être rustaude du coup…

    _________________



    "Quelque soit le brigand il y a la corruptrice
    Conscience du pouvoir qui dort entre ses cuisses.
    Qui susurre les ordres et les avis funestes ?
    Vous, mes soeurs les salopes, les putains et les pestes !"
    avatar
    Faileas

    Messages : 69
    Points : 115
    Ta tête Par défaut
    Avatar : Beth Ditto
    Crédit : VERVEINE
    Multicompte : Keith MacBain - Alec Craft
    Pseudo : Carmilla

    Taux d'abomination :
    90 / 10090 / 100
    Age : 38 ans
    Métier : Maquerelle "A la taule des sonnettes"
    Pouvoirs : Beauté (1) - Charisme (1) - Fin limier (1) - Apnée longue durée (1) - Fétiche (5)
    Inconvénients : Fort besoin affectif - Matérialisme excacerbé - Appel de la mer - Désastre nautique - Syndactylie (pieds)
    "Sur mon lit calciné
    Lascive et si cruelle
    Comment pour m'invoquer
    Faut-il que l'on m'appelle ?
    Mes diables et mes hommes
    Et Dieu même en personne
    Tout simplement me nomment :
    « Patronne »"



    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum