1762 - L'été de l'année dernière, Édimbourg, Écosse. Les vagues frappaient contre la rive en un bruit constant et répétitif, comme une douce berceuse chantée par la mer du nord, une caresse légère sur votre front, un tendre baiser rassurant de la nature. Tout indiquait un matin normal sur les quais du port de Leith, si ce n’étaient les corps inertes qui flottaient comme des billots de bois mou abandonnés. Six corps. [...] Lire plus.
Lundi, 15 octobre 2018

Pause indéterminée du forum


Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Seòras Ìomharach le Dim 24 Sep - 12:46

Fiche de présentation
Tá fáilte romhat
Seòras Tavish
Ìomharach
“ Oh chéri, laisse moi peindre de ton sang mes lèvres. Cet accoutrement macabre me rendra divin pour mon amant. Il me faut être le plus romanesque pour ce cher Mort alors qu'il me menacera de sa faux acérée. Paradant, habillé de ton sang, je lui enverrai le message suivant : Pas ce soir bâtard”
About me
details & shit
Âge 25 ans
Nationalité Ecossais
Origine Ecossais
statut civil Célibataire
orientation Homosexuel
métier Au commencement il n'était qu'un croque-mitaine doublé d'un fossoyeur reprenant le flambeau familiale, cependant son lien avec la mort qui l'a désigné pour devenir bourreau.
finance Maintenant qu'il exécute les sanglantes besognes de la ville ses rentes sont plus fournis qu'avant, sans crouler sous l'or il mène une vie confortable.
race Ceasgs
Alignement Chaotique Neutre
Abomination 70%
PouvoirsCharisme, beauté, fin limier, hydrokinésie, apnée longue durée
Inconvénients Fort besoin affectif: il est ardue de savoir si son besoin de séduire vient de là, mais c'est un jeu plutôt amusant pour lui. Bien qu'il soit clairement attiré par les hommes si le besoin est trop fort il se rabattra sur les femmes, la faim justifie la catin n'est-ce pas ?•Gout du sang : Grâce à son travail palier à ce besoin n'est pas un problème bien qu'il ai une nette préférence à observer son propre sang couler. Il a pris l'habitude de se lacérer les bras et les paumes et de s'enduire le visage de son propre sang.•Matérialisme exacerbé:  agile de ses doigts il est un excellent chapardeur. Lorsqu'il était embaumeur il arrivait que certains corps perdaient malencontreusement un bijoux précieux lors du transport du macchabée de son lieu de trépas à son lieu de ravalement de façade. Tel une pie attirée par les objets brillants au fil du temps il a peaufiner ses techniques de pickpocket.•Appel de la mer : s'il y a une chose qu'il aime sans modération, c'est la mer. Bien qu'il soit obligé de s'y rendre régulièrement ce n'est point un calvaire pour lui, calme ou orageuse il a toujours apprécié être à son bord, le vent marin caressant sa nuque.
Caractère
Il ne tient guère compte des rangs de ses interlocuteurs, il peut être le plus parfait des gentlemans avec une catin couverte de son propre dégueuli et de boue et être le plus rustres des hommes face au plus peigne sec des aristocrates. Il a un franc parlé (mêlé à un cynisme sarcastique) souvent déconcertant, a double sens, s'il est face à une personne appréciable cela a pour but d'être claire avec cette connaissance ou de l'amuser, face à un ennemi cela aurait pour but de blesser. Ses victimes vous le diraient si elles respiraient toujours, il est sadique. Ce n'est pas pour rien qu'il a un taux d'aveux élevé chez les condamnés qui croisent sa route, il est tellement imaginatif sur la façon de distordre et blesser le corps et l'âme, que beaucoup n'avoue pour que le supplice cesse. Fin manipulateur s'il n'arrive pas à ses fins il n'hésitera pas à mentir ou à user du charme. Séduire est un passe-temps délectable pour lui, d'autant plus avec son orientation sexuelle, il y a une sorte de jeu qui se met en place, des codes à décoder, la peur de l'interdit cela va de pair avec sa fâcheuse manie de provoquer. Sa trop grande confiance en lui-même est l'un de ses défauts majeurs, il lui arrive de ne savoir se modérer, ainsi il n'est pas rare de le voir avec le visage tuméfié suite à une conversation qui a fini a coup de poings ou de bouteilles sur la tête. D'aussi loin qu'il se souvienne il n'a jamais éprouvé d'affection pure et profonde pour quelqu'un, une légère sympathie tout au plus, ces concepts sont abstraits pour lui. Il se base surtout sur ses désirs, il a bien entendu parlé de cette chose niaise qu'est l'amour surtout par son géniard de père, s'il l'a ressenti un jour alors c'est bien plus banale et barbant qu'on ne lui avait décrit. Il a une grande imagination, surtout dans le morbide, ce sont des pensées qu'il ne peut et ne veut vaincre, il est parfaitement en accord avec ces idées sombres qui parcours sa caboche. Tel l'océan il peut être d'un calme hivernal et être plus hardent qu'un typhon, il y a cette dualité en lui qui rend son caractère particulier et difficile à cerner, il peut être un homme différent pour chacun.
Anecdotes
• Il possède diverses cicatrices sur l'intérieur de ses mains et sur ses avant-bras, jusqu'aux coudes. Il n'est pas question de quelques marques blanches perdues sur sa peau opaline, ses avant-bras sont plus vallonnés que les landes. Il élude toujours le sujet lorsqu'on le questionne sur la provenance de toutes ces marques, plus par convenance, pour ne pas effrayer son interlocuteur que par gène. •Il ne sort jamais désarmé, il a un couteau dans l'une de ses bottes, il a également un revolver à la ceinture, les armes blanche restent cependant son arme de prédilection, il est bien moins à l'aise avec d'autres type d'armes plus massives. • Seòras a eu une formation de médecine, bien qu'il ai choisit d'accepter de devenir bourreau l'étude du corps humain le fascine toujours autant, il est utile de savoir quel organe toucher ou quel muscle déchirer pour se débarrasser des gêneurs.•Lorsqu'un défunt n'avait aucune famille, qu'il n'était qu'un pauvre bougre décédé le plus futilement monde ... Seòras remplissait le cercueil avec des sacs de sables pour donner l'illusion du poids, ou échangeait le locataire avec un sans abris crevé trouvé cette nuit là et vendait le macchabé a quelques détraqués ou scientifiques fous. Mieux lui que moi, pensait-il, de plus il avait besoin de finir ses fins de mois, le mort aurait finit six pieds sous terres, inutile, au moins cette raclure servait à quelque chose, il se moquait bien de savoir ce qui arriverait au mort. Devenue bourreau il exécutait le triple tree, lui permettant de vendre les corps de ses victimes, bien que ce droit fut abducté depuis quelques années, il lui arrive de le faire encore à l’abri des regards.
Hors Jeu
pseudo MillinerXIII
ton âge 24 ans
comment as-tu connu le forum ? par une signature sur bazzart
depuis combien de temps fais tu du rp ? huit ans
quelles sont tes premières impressions du forum ? Il y a andrew scott sur la banière donc c'est forcement un super forum !
ta fréquence de rp ? Fluctuante à cause de mes études
désires-tu être parrainé par un membre ? oui pourquoi pas.
et un dernier mot ? Je n'ai jamais utilisé le système de dés ... donc pardon d'avance si je fais des bêtises au début.

_________________
•MY DARLING,  I'M YOUR NIGHTMARE•
Some nights are made for torture, or reflection, or the savoring of loneliness.If you want something, you don't wait for the world to deal it out for you. You take it. ©lazare.
avatar
Faileas

Messages : 131
Points : 198

Avatar : Richard Harmon
Crédit : Andahar & Lazare
Multicompte : Lindsay Underwood & Neacal Keer
Pseudo : MillinerXIII

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 25 ans
Métier : Bourreau
Pouvoirs : Charisme, beauté, fin limier, hydrokinésie, apnée longue durée
Inconvénients : Fort besoin affectif, Gout du sang, Matérialisme exacerbé, Appel de la mer

“Come on, say it again. I'm a perfect devil. Tell me how bad I am. It makes me feel so good!

Oh chéri, laisse moi peindre de ton sang mes lèvres. Cet accoutrement macabre me rendra divin pour mon amant. Il me faut être le plus romanesque pour ce cher Mort alors qu'il me menacera de sa faux acérée. Paradant, habillé de ton sang, je lui enverrai le message suivant : Pas ce soir bâtard

Is it desire or is it love that you feeling for me ? You'll want desire. Cause my love only gets you abused.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Seòras Ìomharach le Dim 24 Sep - 12:52

histoire
What is normal? Normal is only ordinary; mediocre. Life belongs to the rare, exceptional individual who dares to be different.

Mama’s scary, Mama hates you, Mama’s listening, Mama hates you, Mama’s waiting, Mama hates you

Dès le jour où elle l'à éjecté de ses entrailles elle haïe cet enfant, lui ... qui l'avait privé de sa petite fille ... celle dont elle avait tant rêvé ... Le cordon ombilicale du marmot s'enroula autour de la fine nuque de sa jumelle, laissant sa mère mettre a thermes un cadavres juvénile... Elle ne pouvait lui pardonner ... Le regard froid de cet enfant la persuada que, malgré son âge, l'enfant avait tout prémédité ... Il était foncièrement mauvais... Il leurs ferait du mal ... A elle et son aimé ... Si Taran, le géniteur de cette abomination aimait sans considération son enfant elle n'a jamais pu lui montrer ne serais-ce qu'une once d'affection... Pour préserver son héritier de la folie maternelle, Taran emmena son enfant très tôt avec lui à son agence de pompes funèbres, le petit restait assis sur l'établie, balançant ses pieds dans le vide, observant les objets amusants qui y était exposé. Il posait des questions, pourquoi faire cette scission là, comment ce macchabée était-il arrivé là, pourquoi transformer des gueux en paon après leurs trépas ? Cela ne faisait pas grand sens dans l'esprit du petit garçon, à quoi bon arranger un corps, le rendre présentable, si c'est pour le laisser pourrir, dévorer par les verres ensuite ?

Devant la curiosité de son enfant, malgré le bon sens, l'embaumeur lui appris avant même ses dix ans le plus de son savoir sur son métier. Avoir un successeur voilà une nouvelle qui lui réchauffait le cœur. Cela commençât par apprendre les noms des outils, pour qu'il puisse lui tendre lorsqu'il lui demandait, puis il se tenait debout sur un tabouret pour observer les gestes graciles, délicat et précis qui clouait éternellement le bec à la dépouille. Cependant, il n'était jamais exposé au corps les plus gravement atteint, alors il devait rester à la maison, avec sa génitrice. Il n'y avait rien de plus pénible, difficile à dire si c'était ses crises et sa violence envers lui ou ... juste elle toute entière qu'il détestait. Il ne supportait plus de l'entendre marmonner dans son dos alors qu'elle se brisait les ongles entre ses gencives, ce craquement mouillé lui faisait toujours raidir sa nuque un cours instant, plus elle le faisait, plus anticipé ce prochain craquement, elle avait dix doigts ... il pensa à lui en couper deux ou trois pour rendre ce supplice audible plus supportable. Quand Taran rentrait du travail et trouvait un reste de sang séché au coin de lèvres de Seòras, ou une teinte violacé à sa joue, la dégénérée bafouillait des inepties sur son démon de fils, qui complotait dans l'ombre pour lui faire perdre la raison ... Qu'elle pouvait être exaspérante ... Il l'a souvent imaginé le crane ouvert en deux... Jusqu'à ce que cette vision devienne plus qu'un fantasme. Il la revoie encore, dans sa position décadente, sa bouche béante ne pouvait plus rien dire à présent, ses cuisses exposé à la vue de tous, sa jupe étant remonté sur elle lors de sa chute, ses cheveux roux bruni par le sang séché. Elle qui détestait sa rousseur, la voilà brune !

Son paternel paniqua en découvrant le corps alors qu'il revenait de sa dure journée de travail ... Il crut à des intrus, il y avait plusieurs signes de luttes dans la maison. Pas un seul instant cet homme simplet ne soupçonna que sa femme finie par disjoncter et tenter de tuer son enfant d'à peine dix ans, ou bien l'a t il fait ? Au vu de ce qu'il a fait du corps, il devait surement être au courant au fond, au plus profond de lui-même. Il enlaçât son garçon les yeux plissés, toutes ses rides formant des valons tels les ondes dans l'eau, ses joues étaient humides de larme. Seòras ne trouva jamais son père plus laid qu'en cet instant. "Ne t'en fais pas, papa va tout arranger" il le laissa l'étreindre et noyer son épaule de ses jérémiades pendant longtemps, il se découvrit plus patients qu'il ne le pensait.

Leur petite ville fut surprise de voir les pompes funéraires se chlorent après une vente expresse des locaux, le fossoyeur pris à peine le temps de s'expliquer et de faire ses adieux, il mit tout ce qu'il put dans sa charrette et il parti sans se retourner. Comme si une action divine se préparait, ils n'eurent que de la pluie sur leur route, Taran pensa que le ciel tentait de laver leurs pêchers. Il enterra le corps de sa chère et tendre au pied d'un conifère sur leur route, tandis que son fils observait la mer au loin ... Il ne pouvait s'en éloigner trop a leur nouveau pied à terre ... Que cela soit pour lui ou sa progéniture ... Leurs natures leurs interdisaient de s'enfoncer dans les terres trop profondément ... Mais il peinait à y penser ... Alors qu'il recouvrait de terre boueuse et de verres le doux visage de sa femme ... déformé par la peur et la douleur. Il racontera qu'elle mourût sur le chemin, terrasser par le vent et la pluie ... Sans soin, elle ne pu finir la route avec eux jusqu'à Édimbourg . L'homme esseulé continua de pleurer cette femme qu'il aimait tant malgré la folie qui avait rongé son épouse depuis sa mise a bas. Seòras ne pleura pas une fois pour cette femme qu'il devait nommer mère, son père le crut, mais ce n'était qu'un grain de sable qui était venu mordre sa rétine ... Lui arrachant quelques gouttes salines. Il ne versa guère de larmes lorsque Taran succombât de fatigue, dévoré par le chagrin, devenir orphelin à quinze ans n'était pas un soucis pour lui. Si son père l'avait aimé de tout son être et sa mère détestée jusqu'au plus profond de ses entrailles viciées ... Lui n'a jamais éprouvé pour ses parents qu'une affection de fortune, ressentant principalement à leur égard une profonde indifférence.

Grabbed my hand, pushed me down, Took the words right out my mouth, Tag, you're it

L'ennuie le gagna, les journées se ressemblaient malgré ses petits chapardages et autres actions illicites qui lui permettaient de ne pas juste se laisser crever assis sur une chaise la bouche béante et remplie de mouches. C'est alors, comme une action divine (ou diabolique celons les points de vue) que vint cette proposition : , on cherchait un nouveau bourreau pour la ville. Bien-sûr, devant cette offre peu ragoutante la plupart plissèrent les lèvres en une moue peu flatteuse pour leurs minois ... La réputation était bien vite entachée lorsqu'on tuait, même si la loi était derrière-vous, posant ses mains opalines sur les votre alors que vous teniez la hache ou la corde qui allait occire un être déclaré coupable. Il fut frappé comme par l'évidence, devant l'absence de postulant, malgré son jeune âge il n'eut guère de difficulté à obtenir le poste.

Son sourire toujours un peu narquois malgré lui, collé aux lèvres, il venait annoncer la nouvelle à une connaissance qu'il aurait pu qualifier d'amie...Disons qu'elle était moins barbante que le reste ... "Henry m'a dit ce que tu es allé faire ! Tu es complètement malade !" Son rictus s'effaça bien vite ... laissant place à une expression hautaine "Ne commence pas avec ta morale de bas étages ! " "Veux-tu apporter le déshonneur sur ton nom et ta famille ?! Les bourreaux sont des parias" Un rire roque racle sa gorge devant le nombre d'ineptie que la femme balance en se pensant bien pensante. "Et quelle famille pourrais-je trainer dans la boue ? Petite annonce pour toi princesse, la boue, j'y vis depuis ma naissance" L'espace entre eux et fin, elle peut sentir leurs souffles se mêler alors qu'il susurrait entre eux ces derniers mots ... Ce rappel de ses origines. Elle est d'un rang plus élevé, mais jamais elle n'a perçut Seòras inférieur à elle, elle lui a déjà proposé divers plans pour la rejoindre dans sa tour d'ivoire ... Mais elle n'eut pour toute réponse qu'un rire cynique et cette affirmation qu'il y avait bien trop de règles et de chaînes chez la bourgeoisie pour lui ... Elle ne pouvait le contredire ... "Et tes héritiers ? Que feront-ils de ce nom crasseux que tu leurs léguera ?" Son rire se fit plus désabusé ... Presque enfantin. Il s'approche d'elle à nouveau, dominateur ... avec un subtil mélange d'érotisme et de menace ..."Nous savons tous les deux que je ne risque nullement de me coltiner une descendance" Sa langue quitte sa bouche décadente pour trouver son index et son majeur vallonnées de cicatrices, il les enfonce dans sa bouche les suçant comme s'ils étaient la plus douce des sucreries ... Elle sait très bien à quoi il fait allusion ... Ces deux doigts entre ses lèvres ... il les a utilisés pour lui faire atteindre le septième ciel ... Plusieurs fois ... Jamais il n'a utilisé sa verge pour la conquérir ... Elle n'est point sotte, il ne lui fallut que peu de temps pour comprendre ... Malgré tout ... Elle ne put se soustraire à son charme et au plaisir indécent qu'il lui donnait, elle la grande dame soumise au bon vouloir d'un rustre des bas fonds ... Ses ancêtres doivent se retourner dans leurs tombes "Tu es répugnant" Il plaque ses mains de chaque côtés d'elles, en un écho sourd et brusque "A moins que ma mémoire ne me fasse défaut il me semble que ça ne t'as pas toujours dérangé " Avant qu'elle ne puisse faire que quelque conques rhétoriques pour l'envoyer sur les roses, il colle ses lèvres aux siennes, l'entraine en un baiser torride. Elle oublie alors sa rancune ... Elle oublie tout son beau discours pour le dissuader de s'enfermer dans cette carrière révoltante ... Cette langue dansant avec la sienne comme s'il aspirait le peu de pureté qu'il lui reste ... Lui fait tout oublier, la fait s'abandonner. Seòras n'aime pas les femmes ...Mais il sait comment se faire aimer d'elles.

Welcome to the gospel of dismay

L'homme git misérablement dans son propre sang, l'ambiance sombre et humide de la pièce le rend d'avantage miséreux. Depuis combien de temps était il entre ces murs ? Il ne serait le dire, point de lumière extérieur ne passe en ces lieux, aucune effluve incandescente pouvant lui signifier l'heure actuelle, aucun mot de son bourreau ne trahissant un jour de la semaine, il aurait tout aussi bien put passer une heure en ces lieux qu'une année entière. Des pas résonnes au loin, son rythme cardiaque se calque à ce rythme angoissant. Il ne peut s'empêcher d'espérer naïvement qu'à l'ouverture de cette porte il ouvre les yeux et se rende compte que tout ceci n'était qu'un mauvais rêve, une fantaisie de son esprit embrumé par l'alcool. Seulement, comme à chaque fois que les gongs rouillé et grinçants tournent sur eux-même, ce n'est point un réveil libérateur qui l'accueil mais, un visage familier. Ce visage, qu'il avait couvert de baisers lors de leurs nuits d'ébats moites ... Ce visage qu'il haïssait à présent, ce visage qui le regardait hurler de douleur, supplier, avec un sourire satisfait collé a ce joli minois.

"Voyons si tu es plus apte a bavarder aujourd'hui"


Sans même lui laisser le temps de prononcer un mot Seòras se glisse derrière lui, avec sa démarche féline, sa main caresse la peau de son omoplate, remonte à sa nuque puis descend à sa clavicule d'une manière presque sensuel et tendre. Il ne peut s'empêcher d'apprécier ce geste, réminiscence de leurs nuits ensemble ... Cette fois ses lèvres ne s'ouvrent point pour confier son plaisir sodomite à la nuit étoilée, mais pour dégorger sa douleur à la pierre froide qui l'entour. Seòras a démantelé l'épaule de son ancien amant en un coup vif, ses études de médecines lui servent un peu plus chaque jour. Les chaînes retenant les poignets du prisonnier dans son dos, clique tiques mélodieusement, il soupire d'aise à cet opéra qui lui est offert.

"Pour la dernière fois, donne-moi le nom de tes amants, plus vite ta confession sera donnée, plus vite ta condamnation arrivera" Son pouce caresse la joue ensanglantée et humide de sa victime tandis qu'il s’accroupit face à lui observant son visage ravagé par le poids de la fatalité. "J'ai bien un nom à donné ..." répond il avec une haine véhémente "mais je ne le prononcerai que sur l'échafaud, pour que toute la foule puisse assister à cette triste mascarade ! Pour qui te prend tu ? Tu t'es insinué en mes cuisses, ton souffle c'est mêlé aux miens et tu t'es laissé bercé par le rythme de mon cœur sous la lune... Tu es comme m-" "tais toi, tais toi, tais toi ..." dit il exaspéré lui plaquant sa main sur les lèvres. "Il faut cesser cela Finlay, tes inepties ne te mèneront nul-part. Tu as était prit sur le fait d'acte sodomite, on m'a demandé de t'extorquer le nom de tes comparses pour procéder a leur arrestation et laver nos terres de leurs impuretés" Fin reste choqué face à la nonchalance de l'homme face à lui ... Face a cette délectation palpable qui se dégage de son être alors qu'il le torture ainsi, retourne ses membres et son esprit ... Ils étaient amants, Seòras et lui se sont donné du plaisir bon nombre de fois ... et pourtant ... le bourreau continue de prétendre que rien ne c'est passé, agis comme un parfait puritain ..."Tu n'es pas différent de moi ! Qui crois-tu être pour te comporter ainsi avec moi ?!" Le sourire malicieux s'élargit. "je suis celui se tenant au bout de la corde qui mettra un terme a ton insignifiante existence." Il sort de sa botte son couteau, venant caresser de la lame luisante le fin épiderme de sa paume, il s'enduit le visage de sa propre hémoglobine, ce geste semblant lui procurer un plaisir et une relaxation déconcertante ... Finlay l'observe la narine froncée...Est-ce donc cela l'origine des multiples cicatrices sur les mains et les bras de Seòras ? Lui-même en était l'auteur ? Il éludait toujours la question lorsqu'elle intervenait lors de leurs brèves et rares échanges labiaux. La lame caresse ensuite la nuque du supplicier, tranchant la peau là où le sang coulera généreusement, sans pour autant atteindre à la vie de Finlay. Seòras colle ses lèvres à cette plaie indécente, goûtant le jet de vie qui lui est offert. Alors, il n'a plus aucun regret quant à devoir exécuter le pauvre bougre. Jusqu'au goût de son sang, Finlay aura été une déception

_________________
•MY DARLING,  I'M YOUR NIGHTMARE•
Some nights are made for torture, or reflection, or the savoring of loneliness.If you want something, you don't wait for the world to deal it out for you. You take it. ©lazare.
avatar
Faileas

Messages : 131
Points : 198

Avatar : Richard Harmon
Crédit : Andahar & Lazare
Multicompte : Lindsay Underwood & Neacal Keer
Pseudo : MillinerXIII

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 25 ans
Métier : Bourreau
Pouvoirs : Charisme, beauté, fin limier, hydrokinésie, apnée longue durée
Inconvénients : Fort besoin affectif, Gout du sang, Matérialisme exacerbé, Appel de la mer

“Come on, say it again. I'm a perfect devil. Tell me how bad I am. It makes me feel so good!

Oh chéri, laisse moi peindre de ton sang mes lèvres. Cet accoutrement macabre me rendra divin pour mon amant. Il me faut être le plus romanesque pour ce cher Mort alors qu'il me menacera de sa faux acérée. Paradant, habillé de ton sang, je lui enverrai le message suivant : Pas ce soir bâtard

Is it desire or is it love that you feeling for me ? You'll want desire. Cause my love only gets you abused.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Seòras Ìomharach le Dim 24 Sep - 13:05



   
Recensement


   Mon profil est complété parce que j'ai ajouté les informations suivantes:

   Mon icone en format carré : [x ]
   Mon taux d'hybridation : [ x ]
   L'âge de mon personnage : [x ]
   Mon métier / ma profession : [ x ]
   Mes pouvoirs  : [ x ]
   Mon alignement: [ x ]
   Le lien vers ma fiche dans mon profil : [x ]
   Agrémenté mon Champ Libre : [x]



   Avatar
   
Code:
<li>Richard Harmon<span class="mnh_bottin_sep_list"> | </span>[url=http://marbhadh.forumactif.com/t508-seoras-tavish-iomharachoand-what-was-i-if-not-death-s-ghostwriter] Seòras T. Ìomharach[/url]</li>
    


   Métier / Profession
   
Code:
<li><div class="mbh_bottin_icon prit"></div>Bourreau<span class="mnh_bottin_sep_list"> | </span>[url=http://marbhadh.forumactif.com/t508-seoras-tavish-iomharachoand-what-was-i-if-not-death-s-ghostwriter]Seòras T. Ìomharach[/url]</li>
    


   

_________________
•MY DARLING,  I'M YOUR NIGHTMARE•
Some nights are made for torture, or reflection, or the savoring of loneliness.If you want something, you don't wait for the world to deal it out for you. You take it. ©lazare.
avatar
Faileas

Messages : 131
Points : 198

Avatar : Richard Harmon
Crédit : Andahar & Lazare
Multicompte : Lindsay Underwood & Neacal Keer
Pseudo : MillinerXIII

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 25 ans
Métier : Bourreau
Pouvoirs : Charisme, beauté, fin limier, hydrokinésie, apnée longue durée
Inconvénients : Fort besoin affectif, Gout du sang, Matérialisme exacerbé, Appel de la mer

“Come on, say it again. I'm a perfect devil. Tell me how bad I am. It makes me feel so good!

Oh chéri, laisse moi peindre de ton sang mes lèvres. Cet accoutrement macabre me rendra divin pour mon amant. Il me faut être le plus romanesque pour ce cher Mort alors qu'il me menacera de sa faux acérée. Paradant, habillé de ton sang, je lui enverrai le message suivant : Pas ce soir bâtard

Is it desire or is it love that you feeling for me ? You'll want desire. Cause my love only gets you abused.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Djaly Boyd le Dim 24 Sep - 13:23

Bienvenue mon cher
En tout cas c'est un perso qui envoie du pâté, j'aime beaucoup le métier et le groupe
ET SURTOUT QUELLE RAPIDITÉ T'as déjà fini ta fiche !
En tout cas c'est top de nous avoir rejoins et bonne future validation

_________________
beautiful hurt
Par toi je change l'or en fer et le paradis en enfer. Et sur les célestes rivages, je bâtis de grands sarcophages.©️lazare.
avatar
Marbhanta

Messages : 64
Points : 10
Ta tête Par défaut
Avatar : Nathalie Emmanuel
Crédit : Money Honey
Multicompte : /
Pseudo : blop

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : Le vingt-septième cycle s'est abattu sur l'échine lacéré.
Métier : Ce miroir écorché scintille par un bon nombre de facette. De cette intime épicerie que la monstrueuse tient, La douceur noircie, se nomme-t-elle. A l’arrière-boutique où il est ouïe-dire don de voyance entre ces murs et que sorcellerie, d'ailleurs, erre sous ses planchers.
Pouvoirs : Conteur écouté - Audition gratifiée
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Loup de mer






Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Earnan MacLeòd of Lewis le Dim 24 Sep - 13:26

Bienvenue avec ce personnage qui m'a l'air ma foi diablement interessant J'aime particulièrement la profession du petiot. A ce sujet d'ailleurs, il faudra que j'aille me renseigner, parce que je sais qu'en France, la profession de bourreau venait avec tout un tas d'obligation et d'inconvénient (comme celui de devoir porter du rouge pour être reconnaissable, de devoir porter des gants pour toucher des gens ou des objets qui n'étaient pas a lui, de pouvoir prélever comme une taxe une poignée de marchandise dans les échoppes de la ville et ce genre de trucs). Il faudra que je check si c'est pareil en Ecosse en 1761 Je reviens vers toi si je trouve quoi que se soit. Parce que je pense que ces détails peuvent être vraiment sympa a intégrer dans la vie de ton perso

Pardon pour le pavé, je me suis laissé emporté

Bienvenue sur Marbhadh !!! Si tu as la moindre question, n'hésites surtout pas à la poser à un admin ou a un membre, la plupart sont toujours ravi de pouvoir aider, au même tître qu'un staffien Ton futur parrain sera bien sur aussi un point de référence à toute épreuve.

Je te signale également qu'il te reste un point de pouvoir a dépenser encore, si jamais tu veux prendre apnée longue durée en plus Mais c'est bien sur pas obligatoire hein.

Et si tu as des questions d'ordre historique, n'hésite pas a aller les poserici, sait on jamais qu'un membre ait étudier le sujet. N'hésites pas non plus à contacter les membres de références, ils sont à disposition pour aider.

Bonne rédaction pour ta fiche !

_________________

UN VERTIGE PUIS LE SILENCE
avatar
I burn but am not consumed

Messages : 180
Points : 93
Ta tête Par défaut
Avatar : Hale Appleman
Crédit : XynPapple
Multicompte : Seaghdh Leamhnach
Pseudo : XynPapple

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 26 ans
Métier : Assistant du représentant du clan MacLeòd
Pouvoirs : Longévité accrue (1),  pleurs maudits (1), mutilation forcée (1), déprime d'autrui (1)
Inconvénients : Tendance au spleen & photophobie




Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Teàrlach Ó Ceallaigh le Dim 24 Sep - 13:33

Anh, j'ai pas encore eu le temps de tout lire mais... ça m'a foutrement l'air de schlingué la classe par ici

Bienvenue à toi sur Marbhadh ♥️ (décidément ces signatures rameutent du peuple )

Bonne fin de rédaction pour la suite de ta fiche. Je ne répète pas ce qu'Earnan a dit, j'appuie juste ses propos. Surtout n'hésite pas si besoin se fait sentir.

_________________
Single Malt Scotch Whisky
We fight every night for something. When the sun sets we're both the same. Half in the shadows, half burned in flames. We can't look back for nothin'. Take what you need say your goodbyes.I gave you everything and it's a beautiful crime.
avatar
A'bhiast as mutha ag ithe na beiste as lugha.

Messages : 520
Points : 16

Avatar : Eddie Redmayne
Crédit : NyxBanana
Multicompte : Ùisdean MacKenzie
Pseudo : NyxBanana

Taux d'abomination :
80 / 10080 / 100
Age : 27 ans
Métier : Co-gérant d'une distillerie de whiksy
Pouvoirs : Provoquer des cauchemars (1) - éveiller des peurs enfouies (1) - mensonge imparable (1)- agir sur les probabilités à niveau moyen (5)
Inconvénients : Ses blagues vont souvent trop loin - S'incruste chez les gens - Fascination pour la couleur rouge - Ochlophobie

Droch bhrògan air bean greusaiche, droch cruidhean air each gobha, droch bhriogais air gille tàilleir, droch chart aig saor.


llewyn - archibald - alec - family - alec & rob - katherine & llewyn


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Llewyn MacGobhainn le Dim 24 Sep - 13:36

C'est quoi ce perso qui pue la classe ?

Un bourreau en plus Je suis amoureuse, quoi

Bienvenue sur Marbhadh, j'espère que tu te plairas ici Si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas à contacter un staffien ou ton (futur) parrain

_________________

FILTH AND LIES
avatar
Pray for my lost soul

Messages : 497
Points : 335

Avatar : Andrew Scott
Crédit : Schizophrenic (ava) + XynPapple (signa)
Multicompte : Àdhamh MacKenzie + Eimhir Caoidheach
Pseudo : Koschtiel

Taux d'abomination :
80 / 10080 / 100
Age : 35 ans
Métier : Chirurgien et scientifique en quête de savoir, prêt à tout pour percer les secrets du corps humain.
Pouvoirs : Dents acérées, Discrétion naturelle, Agilité naturelle, Contrôle des éléments
Inconvénients : Cannibale, Agoraphobe, Déteste le son de la cornemuse, Sang froid


Grave digger, grave digger. Send me on my way. Bring me to my knees. Forget what i have done. Forgive me if you please. Save me if you can. The time for me has come. Let me be the one that got away.



Grave digger, grave digger. Slowly fill my grave. Whisper to your god. Allow me to be saved. Pray for my lost soul. Allow me to grow old. Save me if you can. The time for me has come. Let me be the one that got away.



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Evander Leamhnach 1 le Dim 24 Sep - 13:49

Ce perso qui a trop la classe Je n'ai pas encore tout lu mais ce que j'en ai lu me plaît vraiment beaucoup ! Bienvenu sur le forum en tout cas !

_________________
❝ monsters hiding behind your eyes ❞
I will be here When you think you're all alone, Seeping through the cracks I'm the poison in your bones. My love is your disease I won't let it set you free, Til I break you.
avatar
Marbhanta

Messages : 76
Points : 30
Ta tête Par défaut
Avatar : Dane Dehaan.
Crédit : ISHTAR (avatar) ASTRA (code signature)
Multicompte : Aucun.
Pseudo : MØRK (Margot)

Taux d'abomination :
80 / 10080 / 100
Age : 23 ans.
Métier : Etudiant en médecine.
Pouvoirs : Fin limier, charisme, hydrokinésie, empoisonnement.
Inconvénients : Fort besoin affectif, goût du sang, appel de la mer, matérialisme exacerbé.


There was a time when meadow, grove, and stream,
The earth, and every common sight
To me did seem
Apparelled in celestial light,
The glory and the freshness of a dream.
It is not now as it hath been of yore;—
Turn wheresoe’er I may,
By night or day,
The things which I have seen I now can see no more.





Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Ciàran Ogilvie le Dim 24 Sep - 13:59

Quel choix de métier ! Quelle plume ! J'ai hâte de voir cette fiche finie et de tout découvrir sur ton personnage qui m'a l'air fort intéressant

_________________
Derrière chaque type sans foi, ni loi, ni âme
Si vous cherchez le diable, vous trouverez la femme :
La gueuse la traîtresse la garce la sorcière

En attendant, je compte vos crimes et vos bassesses
Tous vos pieux mensonges et vos histoires de fesses
J'encourage le vice, je provoque des guerres
Je dirige le monde et Dieu me laisse faire !
avatar
Marbhanta

Messages : 512
Points : 639
Ta tête Par défaut
Avatar : Ben Whishaw
Crédit : Orphiel / somanyseals pour le profil
Multicompte : None
Pseudo : Orphiel

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 36 ans
Métier : Ex-pasteur (Tristan Dubh) / Travailleur.se du sexe (Aelig O'Hayre)
Pouvoirs : Charisme, beauté naturelle, conteur écouté, danseur de talent, transformation à volonté
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède la peau, trouble de déficit de l'attention, tendances artistiques, loup de mer, empathie pour les phoques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Gemma MacNiven le Dim 24 Sep - 14:01

Bienvenue :)

_________________


Spoiler:


avatar
Il était une fois un phoque qui s'ignorait ...

Messages : 765
Points : 1543
Ta tête Par défaut
Avatar : Alexandra Daddario
Crédit : Winter Soldier & Tumblr
Multicompte : Pas Encore
Pseudo : Sammix

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 27 ans
Métier : Femme au Foyer (Officieusement Ecrivaine)
Pouvoirs : Conteur Ecouté - Thermorégulation
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau - Tendances Artistiques
Parait que c'est ici qu'on dit des trucs intelligents, mais je sais pas c'est quoi ça

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Seòras Ìomharach le Dim 24 Sep - 15:15

@Djaly Boyd Merci beaucoup Le métier de ton perso est également très très sympa ! ah ah je peux être lente a écrire alors j'avance toujours le plus possible ma fiche avant de m'inscrire  

@Earnan MacLeòd of Lewis J'ai regardé quelques articles sur les bourreaux en France mais, je m'étais plus intéressé sur comment les bourreaux étaient choisis/comment le devenir. (je me suis aussi penché sur les tortures de l'époque) Je n'avais pas du tout vue tout ce que tu cites mais j'avoue que si les règles sont les mêmes en Écosse à cette époque c'est fort intéressant pour mon petit Seòras   Merci beaucoup pour ton accueil et tout ces renseignements !   Je m'en vais rajouter l'apnée longue durée ça peut toujours être utile !

@Teàrlach Ó Ceallaigh wesh c'est toi qui schlingue   (je m'excuse pour mon humour douteux ... ) Elles sont jolies et attirent bien l'attention double combo efficacité !   Merci beaucoup !  Je n'hésiterai pas si il y a besoin, je pense pouvoir finir mon histoire dans la journée ! J'ai juste besoin d'écrire une dernière période de sa vie et ça sera emballé/pesé  

@Llewyn MacGobhainn C'est toi qui dis ça en t'exhibant avec Andrew en vava ?!   QUI est plus classe que monsieur Moriarty ?!      Contente de voir que Seoras à déjà volé un cœur XD  Merciiii   Je ne me fais pas de soucis à ce sujet, je stalke le forum depuis une semaine j'ai pu voir qu'il y a une bonne ambiance et de très bon personnages ici    

@Evander Leamhnach Merci beaucoup !   J'espère que le reste de ta lecture continuera a te plaire xD

@Tristan Dubh Le meilleur métier du monde !   Merci beaucoup ! Ça me fait très plaisir de voir tout ces compliments sur mon perso et ça me motive encore plus pour finir ma fiche rapidement  

@Gemma MacNiven Merci  

Un grand merci générale pour votre accueil    Sur ce je retourne écrire la vie de mon dépravé  

_________________
•MY DARLING,  I'M YOUR NIGHTMARE•
Some nights are made for torture, or reflection, or the savoring of loneliness.If you want something, you don't wait for the world to deal it out for you. You take it. ©lazare.
avatar
Faileas

Messages : 131
Points : 198

Avatar : Richard Harmon
Crédit : Andahar & Lazare
Multicompte : Lindsay Underwood & Neacal Keer
Pseudo : MillinerXIII

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 25 ans
Métier : Bourreau
Pouvoirs : Charisme, beauté, fin limier, hydrokinésie, apnée longue durée
Inconvénients : Fort besoin affectif, Gout du sang, Matérialisme exacerbé, Appel de la mer

“Come on, say it again. I'm a perfect devil. Tell me how bad I am. It makes me feel so good!

Oh chéri, laisse moi peindre de ton sang mes lèvres. Cet accoutrement macabre me rendra divin pour mon amant. Il me faut être le plus romanesque pour ce cher Mort alors qu'il me menacera de sa faux acérée. Paradant, habillé de ton sang, je lui enverrai le message suivant : Pas ce soir bâtard

Is it desire or is it love that you feeling for me ? You'll want desire. Cause my love only gets you abused.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Robyn Hay le Dim 24 Sep - 16:17

@Seòras Ìomharach a écrit:

Un grand merci générale pour votre accueil    Sur ce je retourne écrire la vie de mon dépravé  

ON AIME LES VIES DE DÉPRAVÉS !

Bonne fin de rédaction ! ( Je fais court parce que je veux pas répéter que je suis déjà dlkfjaslkdfjaklsdj devant ta fiche et que si tu as des questions, tu sonnes le staff ( et les joueurs sont ultra amicaux, même si certain pue... ) ! )

_________________
avatar
The rose perishes beautifully

Messages : 197
Points : 189
Robyn Hay
Avatar : Evan Rachel Wood
Crédit : Moi-même
Multicompte : Ina MacNiven
Pseudo : TroisQuartsLicorne

Taux d'abomination :
60 / 10060 / 100
Age : 26 ans
Métier : Escrimeur de talent / Marquise
Pouvoirs : Beauté - Chance
Inconvénients : Fort besoin affection - Désastres nautiques – Goût du sang


I wonder beneath which star
I am destined to perish
I have not been granted
An ordinary life



But I have been entrusted with the destiny of the rose
To always live my life aflame with passion
The rose, the rose blooms nobly
The rose, the rose perishes beautifully





Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Iona Duff le Dim 24 Sep - 18:24

Bienvenue dans le coin. J'aime beaucoup le choix d'avatar, au plaisir de se croiser en RP =)
avatar
Marbhanta

Messages : 40
Points : 45
Ta tête Par défaut
Avatar : Holland Roden
Crédit : Blue Comet
Multicompte : Non
Pseudo : Horliana

Taux d'abomination :
30 / 10030 / 100
Age : 19 ans
Métier : Catin/Fille de joie/ Pute...
Pouvoirs : Beauté naturelle et audition gratifiée
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau et Loup de mer

Pute, catin, putain...C'était elle qu'on appelait comme cela maintenant, totalement contrôlée par la mère maquerelle Iona était obligé d'obéir à ses ordres. Elle avait d'abord abandonné son nom, puis sa virginité et finalement sa dignité. Mais elle finirait par se venger, elle redeviendrait celle qu'elle était et peu importe si pour y arriver il lui faut brûler la totalité d'Edimbourg.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Seòras Ìomharach le Dim 24 Sep - 18:49

@Robyn Hay YEAH DEPRAVE TEAM Merci beaucoup ! (j'en profite pour dire que ton vava a vraiment la classe ... damn )

@Iona Duff Merci beaucoup jolie rousse je suis trés fan de ton choix d'avatar j'adore holland

_________________
•MY DARLING,  I'M YOUR NIGHTMARE•
Some nights are made for torture, or reflection, or the savoring of loneliness.If you want something, you don't wait for the world to deal it out for you. You take it. ©lazare.
avatar
Faileas

Messages : 131
Points : 198

Avatar : Richard Harmon
Crédit : Andahar & Lazare
Multicompte : Lindsay Underwood & Neacal Keer
Pseudo : MillinerXIII

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 25 ans
Métier : Bourreau
Pouvoirs : Charisme, beauté, fin limier, hydrokinésie, apnée longue durée
Inconvénients : Fort besoin affectif, Gout du sang, Matérialisme exacerbé, Appel de la mer

“Come on, say it again. I'm a perfect devil. Tell me how bad I am. It makes me feel so good!

Oh chéri, laisse moi peindre de ton sang mes lèvres. Cet accoutrement macabre me rendra divin pour mon amant. Il me faut être le plus romanesque pour ce cher Mort alors qu'il me menacera de sa faux acérée. Paradant, habillé de ton sang, je lui enverrai le message suivant : Pas ce soir bâtard

Is it desire or is it love that you feeling for me ? You'll want desire. Cause my love only gets you abused.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Fingall Munroe le Dim 24 Sep - 18:58

Ô bordel

je n'ai rien d'autre à ajouter

_________________
EVERYBODY KNOWS

everybody knows that the dice are loaded, everybody rolls with their fingers crossed. everybody knows the war is over, everybody knows the good guys lost.
©ziggy stradust
avatar
Faileas

Messages : 91
Points : 38

Avatar : Caleb Landry Jones
Crédit : esumal
Multicompte : /
Pseudo : skaapy

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 24 ans
Métier : Bookmaker, croupier, joueur et arnaqueur professionnel. Gérant d'un tripot
Pouvoirs : mensonges imparables - éveiller les peurs enfouies - agir sur les probabilités à faible niveau
Inconvénients : leurs blagues vont souvent un peu trop loin - fascination pour la couleur rouge - incapable de laisser passer une défaite


“Food to eat and games to play.
Tell me why, tell me why.
Serve it out and eat it up.
Have a try, have a try.”

Fire.



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Seòras Ìomharach le Lun 25 Sep - 0:01


_________________
•MY DARLING,  I'M YOUR NIGHTMARE•
Some nights are made for torture, or reflection, or the savoring of loneliness.If you want something, you don't wait for the world to deal it out for you. You take it. ©lazare.
avatar
Faileas

Messages : 131
Points : 198

Avatar : Richard Harmon
Crédit : Andahar & Lazare
Multicompte : Lindsay Underwood & Neacal Keer
Pseudo : MillinerXIII

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 25 ans
Métier : Bourreau
Pouvoirs : Charisme, beauté, fin limier, hydrokinésie, apnée longue durée
Inconvénients : Fort besoin affectif, Gout du sang, Matérialisme exacerbé, Appel de la mer

“Come on, say it again. I'm a perfect devil. Tell me how bad I am. It makes me feel so good!

Oh chéri, laisse moi peindre de ton sang mes lèvres. Cet accoutrement macabre me rendra divin pour mon amant. Il me faut être le plus romanesque pour ce cher Mort alors qu'il me menacera de sa faux acérée. Paradant, habillé de ton sang, je lui enverrai le message suivant : Pas ce soir bâtard

Is it desire or is it love that you feeling for me ? You'll want desire. Cause my love only gets you abused.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Earnan MacLeòd of Lewis le Lun 25 Sep - 10:54

Fàilte gu Dùn Èideann
Bienvenue

Seòras Ìomharach

Tu vas bientôt pouvoir te jeter à corps perdu dans la ville d’Édimbourg. Cependant, nous avons encore besoin que tu t’affranchisses de deux trois formalités avant d’aller RP. Si tu es encore un peu perdu sur le forum, je t’invite à jeter un œil au guide du débutant. Tu y trouveras tout ce qu’il y a à savoir sur le forum pour un début réussi.

Pour ne pas tarder à te lier aux autres joueurs, ne tarde pas trop à aller poster ta fiche de liens ou encore ta fiche de RP pour garder une trace de tous tes écrits. N'hésite pas à venir faire ta demande de rang ou de lieu si tu en as besoin. Si un cycle s'apprête à commencer, n'hésite pas à jeter un œil aux rôles disponibles, voir à postuler par MP chez ton admin référent.

Ce qu'on a pensé de ta fiche

Et bien, my god, cette fiche, ce personnage !            
J'aime particulièrement son coté connard détaché qui prends ce qu'il peut des gens avant de les jeter   Ça va être particulièrement interessant en rp je crois   Faut dire aussi qu'il a pas eu un début de vie facile, le petit chou.   Rien que le fait d'être responsable de la mort de sa soeur jumelle à la naissance,
ça n'aide pas à devenir un être sain de corps et d'esprit, c'est sur. Alors si la mère s'en mêle en plus hein  
Il y a juste un mini soucis avec ta fiche, mais je ne vais pas retenir ta validation pour ça non plus. Je ne suis pas certain que les bourreaux étaient autorisés à porter une lame à la ceinture en tout temps. Les gens du communs ne le sont pas en tout cas. Par contre, il est tout à fait possible qu'il soit en possession d'une arme à feu à la ceinture, et conserve la dague dans sa botte.
Je ne te retiens pas plus longtemps, bienvenue sur Marbhadh ! Amuse toi bien avec ce morceau de perfection


_________________

UN VERTIGE PUIS LE SILENCE
avatar
I burn but am not consumed

Messages : 180
Points : 93
Ta tête Par défaut
Avatar : Hale Appleman
Crédit : XynPapple
Multicompte : Seaghdh Leamhnach
Pseudo : XynPapple

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 26 ans
Métier : Assistant du représentant du clan MacLeòd
Pouvoirs : Longévité accrue (1),  pleurs maudits (1), mutilation forcée (1), déprime d'autrui (1)
Inconvénients : Tendance au spleen & photophobie




Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Seòras Ìomharach le Lun 25 Sep - 12:15

Merci beaucoup Je prend note quand au couteau j'ai voulu modifier mais je m'y suis prit trop tard je n'ai plus accès a la fonction édition Merci encore pour tes conseils ça beaucoup aidé pour compléter ma fiche

_________________
•MY DARLING,  I'M YOUR NIGHTMARE•
Some nights are made for torture, or reflection, or the savoring of loneliness.If you want something, you don't wait for the world to deal it out for you. You take it. ©lazare.
avatar
Faileas

Messages : 131
Points : 198

Avatar : Richard Harmon
Crédit : Andahar & Lazare
Multicompte : Lindsay Underwood & Neacal Keer
Pseudo : MillinerXIII

Taux d'abomination :
70 / 10070 / 100
Age : 25 ans
Métier : Bourreau
Pouvoirs : Charisme, beauté, fin limier, hydrokinésie, apnée longue durée
Inconvénients : Fort besoin affectif, Gout du sang, Matérialisme exacerbé, Appel de la mer

“Come on, say it again. I'm a perfect devil. Tell me how bad I am. It makes me feel so good!

Oh chéri, laisse moi peindre de ton sang mes lèvres. Cet accoutrement macabre me rendra divin pour mon amant. Il me faut être le plus romanesque pour ce cher Mort alors qu'il me menacera de sa faux acérée. Paradant, habillé de ton sang, je lui enverrai le message suivant : Pas ce soir bâtard

Is it desire or is it love that you feeling for me ? You'll want desire. Cause my love only gets you abused.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seòras Tavish Ìomharach•And what was I if not death's ghostwriter?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum