Marbhadh
Marbhadh

Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Robyn Hay le Dim 16 Juil - 1:39

Fiche de présentation
Tá fáilte romhat
Robyn
Hay
Marquise de Tweeddale
“ Through difficulties - Per Ardua”
About me
details & shit
Âge 26 ans
Nationalité Écossaise
Origine East Lothian
statut civil Célibataire
orientation Compliquée / Mostly Hétéro
métier Marquise de Tweeddale / Escrimeur émérite
finance Riche / Descendante de famille noble
race Ceasgs
Alignement Neutre Neutre
Abomination 60%
PouvoirsBeauté (1pt) – Chance (5Pts)
Inconvénients Fort besoin affectif – Désastres Nautiques – Goût du sang
Caractère

Active – Brave – Charismatique – Charmante – Décidé – Enthousiaste – Ingénieuse – Méthodique – Passionnée – Solide.

Accro – Casse-cou – Compliquée – Désinvolte – Entêté – Extravertie - Menteuse – Obstinée - Secrète - Sarcastique
Anecdotes
I Robyn est la dernière et unique descendance de John Hay 4e marquis de Tweeddale qui décède en lui laissant tout cet héritage.

II Son prénom unisexe semble avoir été donné seulement pour rappeler que le marquis aurait préféré un garçon et qui entretiennent la ligné noble d’importance militaire de la famille.

III La jeune femme se développe vite des goûts bornés sur des activités atypique pour une femelle de son rang : équitation, élevage de chevaux et escrime avec un précepteur privé.

IV Avec son frère de lait Alec, fils du maitre palefrenier, elle jouit d’une éducation parfaite de marquise, apprend les mathématiques, les langues, géographie, l’histoire, ect. Elle parvient surtout à améliorer ses talents de combattante.

V Très tôt, parce que plus pratique, Robyn s’habille en garçon et refuse de porter jupe et corset.

VI Son côté Ceasg ce fait vite ressentir à l’adolescence quand cette soif d’activités risqués, de se battre et sa beauté et son charisme naturel ce dégage de plus en plus.

VII Le marquis décède pour ses 24 ans, ce qui lui donne enfin la liberté de faire ce qu’elle veut, comme elle veut quand elle veut.

VIII Elle arrive facilement à se faire passer pour un homme grâce à sa puberté latente et sa virginité entretenue. Elle se fait appeler « Rob » la plupart du temps.

IX Robyn et Alec, inséparable, débarquent à Edimbourg pour s’amuser. La jeune femme se fait passer pour le cousin de la famille, prétextant s’occuper des détails au nom de la jeune marquise qui préfère rester au manoir. Son diminutif nominal fait qu’on présume qu’elle s’appelle Robert ou Robin.

X Un contact mystérieux fait que Robyn découvre les combats d’escrime illégaux en ville. La soif de sang et de prouver sa valeur fait de cette activité dangereuse son nouveau passe-temps. Elle doit faire attention de ne pas être dévoilé malgré sa popularité montante.

Hors Jeu
pseudo TroisQuartsLicorne
ton âge Infini
comment as-tu connu le forum ? Je suis une Licorne
depuis combien de temps fais tu du rp ? Très longtemps
quelles sont tes premières impressions du forum ? Beau
ta fréquence de rp ? AU gré de mon IRL
et un dernier mot ? LICORNE !
avatar
The rose perishes beautifully

Messages : 145
Points : 174
Robyn Hay
Avatar : Evan Rachel Wood
Crédit : Moi-même
Multicompte : Ina MacNiven
Pseudo : TroisQuartsLicorne

Taux d'abomination :
60 / 10060 / 100
Age : 26 ans
Métier : Escrimeur de talent / Marquise
Pouvoirs : Beauté - Chance
Inconvénients : Fort besoin affection - Désastres nautiques – Goût du sang


I wonder beneath which star
I am destined to perish
I have not been granted
An ordinary life



But I have been entrusted with the destiny of the rose
To always live my life aflame with passion
The rose, the rose blooms nobly
The rose, the rose perishes beautifully





Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Robyn Hay le Dim 16 Juil - 1:39

histoire

1. You shall avoid lies.

- Je suis désolé, Monsieur. Votre femme... Votre femme a perdu trop de sang. Elle a donnée ses dernières forces pour l’enfant.

Le médecin qui était arrivé aussi vite que possible essuyait ses mains couvertes d’hémoglobine dans un chiffon en piteux état. Il n’osait pas lever son regard sur le marquis de Tweeddale. Il savait que l’homme aimait éperdument sa femme, malgré l’écart d’âge qui les séparait.

John Hay, 4e Marquis de Tweeddale, se releva sans un mot, contenant sa tristesse du mieux qu’il pouvait. Il s’approcha du médecin et appuya sa main lourdement sur son épaule. Un signe de remerciement et de sollicitude qui pouvait se passer de mot pour l’instant.

Une interrogation rauque et murmurée :

- Est-ce que mon fils est vivant et bien portant ?
- L’enfant est vigoureux, mais…
- … quoi ?
- C’est une fille, sir.

Une fille ? C’était impossible. Il avait besoin d’un fils pour s’assurer de la lignée ! Qui le remplacerait en tant que marquis ? Il avait un grade militaire important, qu’il avait hérité de son père, et de son grand-père avant lui. À l’âge qu’il avait, jamais il n’aurait le temps de se remarier et de continuer à procréer. Le temps le rattrapait trop rapidement. Si seulement leur couple avait été béni par la fertilité.
Le règne Hay de Tweeddale allait maintenant s’éteindre avec le dernier souffle de sa femme.


2. You shall not kill the innocent.

La femme de leur fidèle maitre palefrenier avait donnée naissance à petit garçon, Alec dans la même année du décès de la femme du marquis et de la fin de tous ses espoirs. Face à la dépression du marquis qui se faisait de plus en plus présente, les domestiques s’inquiétaient de la situation, surtout celle de la petite marquise à en devenir : Robyn.

Le prénom de l’enfant créa scandale au manoir ; elle portait un nom d’homme. Le marquis inconsolable et n’arrivant pas à faire son deuil avait eu un excès de folie pendant quelque temps après le décès de sa femme. Personne n’osa s’obstiner sur le choix du nom de son unique fille. De plus, l’enfant fut vite éloignée de l’homme durant cet épisode psychotique et hors de contrôle. Une vieille nounou, plusieurs fois grand-mère et adorable fut recommandé pour s’occuper de l’enfant et s’assurer qu’elle ne manquerait de rien.

Bébé Robyn était jolie comme un cœur. La beauté de sa mère, comme ses caractéristiques Ceasg semblaient couler dans le sang de l’enfant. Le marquis n’avait jamais été très près de son unique enfant et pour le bien de l’héritière, la famille du maitre palefrenier s’établir sur le domaine. Ainsi, les deux enfants profiteraient des privilèges de l’un et de l’autre en échange, ce que la famille moins bien nantie ne refusa pas.

C’est ainsi que même seule, partiellement renié par ce qui lui restait de famille, Robyn se retrouvait bien entourée et aimée malgré tout.


 3. You shall not murder.

- Elle a encore le bras cassé ? Mais qu’est-ce qu’elle fait cette enfant ?
- Mademoiselle Robyn est tombée à cheval…
- Encore ? Elle ne pourrait pas s’intéresser aux robes et aux poupées comme toutes les gamines de son âge !
- Elle s’obstine à dresser son propre cheval avec le jeune maitre Alec et…  
- Quoi !?
- Je vais faire chercher le médecin, sir.
- Cette fillette n’a que 11 ans !


4. You shall help the needy if such action aids yourself.

Du fond de la cour, un son distinct s’élevait. Parfois un cri brutal entre coupait le bruit des lames vives qui s’entrechoquaient. C’était ainsi, tous les jours, pendant des heures depuis quelques années. Une fois le matin, avec un maitre d’armes, un escrimeur venant d’Espagne, un enseignant maniéré, mais extrêmement doué donnait la leçon aux deux jeunes gens. Le soir, juste avant que le soleil se couche, après les cours ennuyants avec le vieux précepteur grincheux, qui se déroulaient juste après l’équitation, Alec et Robyn profitaient des dernières lueurs du soleil.

Les deux jeunes gens étaient presque identiquement habillés : Pantalon foncé et botte haute de cuir brun, une veste longue sur un chemisier de lin léger. Leurs épées dégainées, ils échangeaient des ripostes avec un sourire satisfait, frisant la violence et le danger de la situation.

Les coups se faisaient plus rapides et vifs. La sueur perlait sur leur front.

- Est-ce que tu serais en train de te fatigué, Rob ?
- Non ? Et toi Alec ? Je te sens mou de la poigne : as-tu trop mangé pour souper ?

Un rire moqueur et de justesse, la fille du marquis habillée comme un garçon évita une entaille au bras. Légèrement déstabilisée, elle ne réussit pas à présenter sa lame assez rapidement et son opposant glisse son épée sur le gant de Robyn et lui fait sauter son épée de la main. Le fil du maitre palefrenier pointe sa propre épée à la gorge de la jeune femme.

Entre deux souffles courts, victorieux, Alec s’exclame :

- Je savais que tu étais fatiguée ! Pauvre petite marquise, ce fut une grosse journée épuisante ?

Un cri enragé, Robyn n’allait certainement pas se laisser faire ainsi ! Elle repousse la lame d’un bras et fonce tête première vers Alec. Elle s’empare de ses cheveux et lui offre une droite puissante à la mâchoire tandis qu’ils s’écroulent au sol. Une bataille au corps à corps et échange de coups qui les laissent sans voix s’échange rapidement puis Robyn réussit à se dégager, échevelée, son chemisier déplacé. Un dernier coup de pied dans le flan d’Alec, elle récupère son épée et la pointe vers le jeune homme :

- Tu te bats comme une fille et ne m’appelles plus jamais « petite marquise » !

Du revers de la manche, elle essuie un filet de sang qui lui coule lentement du nez, rengaine son épée et tourne les talons, frustré.

Elle ne serait jamais une marquise !
Jamais !

5. You shall honor those who honor you.

Les cloches de la petite chapelle du domaine sonnaient lentement pendant que la procession sortait lentement. Tous habillé sombrement, l’air débité, les domestiques du manoir Yester House se suivaient, essuyant une dernière larme où reniflaient leur tristesse cachée derrière leurs chapeaux. Un à un, ils venaient au-devant de Robyn et offraient à la Marquise leurs sincères condoléances. Aucune larme sur les joues de la descendance John Hay, 4e et dernier marquis mâle de Tweeddale. Comment pleurer sur le sort d’un être qui vous a déprécié toute sa vie et qui a été seulement qu’un pourvoyeur ? Certains ne s’étonneront même pas qu’elle soit restée en habit masculin au lieu de mettre une robe de cérémonie noire. Il y a longtemps que Robyn ne portait presque plus de tenue pour femme, préférant de loin s’habiller en homme pour vaquer à ses occupations quotidiennes. Alec se tenait un pas derrière comme le ferait un écuyer et restait silencieux. Même si Robyn n’aimait pas son géniteur, elle avait tout de même eu la chance de profiter de tous les avantages d’être sa fille…

- Merci, Monsieur et Madame Craig, votre sincérité était particulièrement appréciée du marquis.

Une petite tape affectueuse sur la main, un geste de compassion, elle était peut-être habillée comme un garçon, mais elle n’avait pas moins un mot rassurant pour chacun d’eux jusqu’à ce que la procession se termine.

Les cloches s’étaient tues. Demain à l’aurore, le corps de son père irait rejoindre le tombeau familial. Une bourrasque de vent vint faire plaquer quelques mèches de cheveux sur son visage et claquer son brocart. Elle soupira et leva le menton vers le ciel, un sourire radieux sur son visage.

- Qu’est-ce qui te fait sourire ? Demande son meilleur et unique ami à ses côtés.
- Tu ne le sens pas ?
- Sent quoi ? Je me suis lavé avant de venir…
- Ma liberté. Je suis enfin libre, Alec.


6. You shall not betray others unless your life is in jeopardy.

L’appartement était luxueux. Rien à voir avec les logis miteux qu’on leur avait déconseillés chaudement. La famille Tweeddale avait un bâtiment à eux, quand ils venaient pour affaire ou politique à Édimbourg. Son géniteur avait souvent abandonné le manoir pour loger ici quand on demandait de prendre sa place comme conseiller militaire. Ça sentait la poussière, mais l’endroit était propre, meublé et rien qu’une domestique ou deux ne pouvait venir à bout.

- Va falloir engager un cuisinier et une femme de ménage.
- Probablement deux, pour la première semaine et peut-être une servante, quelqu’un de débrouillard, qui rangera le linge. Tu n’as pas une cousine en ville ou quelqu’un de confiance ?
- Oui. Je vais écrire une lettre à ma tante.
- Et demande à ce qu’on me trouve un coiffeur.

Alec se retourna vers Robyn et la jugea de haut en bas. Elle était toujours habillée en homme maintenant cela ne le dérangeait pas vraiment, mais ses cheveux longs étaient quand même très beau. Elle les portait sur sa nuque, nouée par un long ruban de couleur qui s’agençait avec ses vêtements.

- Tes cheveux sont parfaits comme ça… tu n’as pas besoin d’un coiffeur !
- Oh que oui ! Crois-moi, répondit-elle avec un sourire satisfait et mystérieux. Je ne m’installe pas à Édimbourg pour faire joli ! J’ai bien l’intention de m’amuser !


7. You shall not promote an extreme viewpoint.

Le souffle court, mais incroyablement satisfaite, Robyn se tenait assise sur un tabouret dans un coin, entouré d’hommes et de femmes qui hurlaient leurs mécontentements ou leurs félicitations. Des tapes sur ses épaules, des points relevés et menaçants, elle s’en balançait ; elle voguait sur l’adrénaline du moment. On lui passa une chopine remplie de bière qu’elle accepta sans remerciement pour la boire d’un trait, laissant le liquide délicieux et alcoolisé coulé le long de son menton.

Du revers de la main, elle s’essuya la bouche dans la cohue de sa victoire et remarqua ensuite le sang frais qui devait venir de sa lèvre. Grisée, elle tira légèrement la langue pour y gouter et frissonna d’un étrange plaisir. Un soupir, une douleur soudaine l’emporta et la tira de cet instant magique et délicieux.

Au-delà des cris du groupe qui s’était massé autour d’eux, elle entendit Alec lui hurler à l’oreille :

- Rob ! La coupure est profonde. Il va falloir des points de suture !
- J’ai gagné…
- Quoi ?!
- J’ai remporté le défi !

Sa poitrine comprimée sous des bandages l’empêchait de respirer sous l’enthousiasme. Ne sachant pas trop quoi faire, hilare et dans un autre monde, Rob passa une main dans sa chevelure courte mouillée par sa sueur et baissa son regard vers l’entaille sur son bras fait par son opposant en bien pire état qu’elle. Elle aurait aimé voir comment il se portait après cet estoc victorieux. Est-ce qu’il était en train de se vider de son sang, est-ce que l’hémoglobine se rependait sur le sol dallé ? Est-ce que cela laisserait des traces ?

Peu importe – On l’avait averti du risque. Les combats d’escrime illégaux n’étaient pas propres, mais pouvaient vous permettre d’être très riche si vous étiez doué. Et doué, c’est ce qu’elle était. Ainsi, l’appel du combat s’était plus fort que tout : ce besoin de montrer que même si on l’avait doté d’un corps de femme, Robyn pouvait gagner tous les combats qu’on lui demandait de relever !

8. You shall not betray others unless your life is in jeopardy.

Ce matin-là, un autre messager été passé avec une offre alléchante. Depuis qu’elle gagnait ses combats, bien que tout le monde croyait qu’elle était un homme, elle recevait des offres dérisoires pour gagner des paris ou combattre pour mettre fin à divers conflits, devant une foule endiablée par l’illégalité de ce court instant meurtrier.

Sa soif de sang était aussi grande que le risque d’être découverte. Si jamais son secret était dévoilé probablement qu’elle ferait de la prison ou serait expulsée de la ville. Robyn n’était pas sans moyen ; l’argent ne l’intéressait pas vraiment considérant ses qualités de marquise, mais jamais elle n’arriverait non plus à jouer le jeu des grandes dames. Les robes, les coiffures compliquées, le maquillage et les propos ennuyants d’une vie de femme sans activité autre que calomnie et médisance !

Elle n’avait pas eu de mère pour l’éduquer comme une dame et un père qui aurait préféré qu’elle soit un garçon avait scellé son destin.

Pourtant, parfois, elle se demande ce qu’aurait été sa vie si elle avait accepté d’être simplement ce qu’elle est et ne pas aller contre vent et marrée sur sa condition féminine. On l’aurait probablement marié avec un bon parti, qui aurait repris le manoir Tweeddale en son nom, elle aurait eu quelques enfants et aurait fait des soirées mondaines une fois par mois pour se désennuyer ?!

L’image que Rob se faisait de cette autre vie était négative, glauque et caricaturale.

Au même moment, Alec arriva dans la salle à manger, les cheveux en bataille, le torse à peine couvert de sa chemise de lin ouverte sur sa peau. Il bâilla et s’étira avant de ramasser un petit pain frais et l’enfourner dans sa bouche. Du bout du doigt, il pointa le paquet de lettres sur la table et demanda, la bouche pleine :

- D’autres contrats ?
- Hum hum.
- Quelque chose d’intéressant ?

Sur ces dernières paroles, son acolyte de toujours s’étira longuement, un soupir satisfait s’évada de sa bouche. Comme si elle le voyait pour la première fois, Robyn le détailla avec précision, sentant le rouge monté à ses joues et son ventre se contracter d’un étrange sentiment… puis il se retourna quand vers le corridor quand des petits pas discrets se fit entendre.

- Mademoiselle Blain, vous partez si tôt ?

La jeune femme, jolie, gênée et souriante, pouffa comme une ingénue et se leva sur la pointe des pieds pour embrasser sur la joue Alec, lui murmurer quelque chose à l’oreille, ce qui le fit rire, puis s’éclipsa juste à temps pour éviter une claque sur son arrière-train. La porte se ferma derrière elle et il revint à la salle à manger, avec son pain.

Robyn fit comme si de rien était ; ce n’était certainement pas la première fois qu’une jolie jeune dame passait la nuit avec son frère d’armes, et ni certainement la dernière, mais, pour la première fois, elle vint à se demander… qu’est-ce que cela ferait de… enfin…

- Hey ? Rob ! Quelque chose d’intéressant ?
- Euh. Oui ! Ya deux ou trois contrats qui pourraient me couter la vie.
- Ne dis pas ça.

D’un bon, sans explication, elle se leva, puis lui fit dos, sortie de la pièce en hurlant :

- Tu as deux minutes pour bouffer et rejoins mois dans la cour arrière avec ton épée et tes poings ! Je sens que tu as besoin de pratique !



avatar
The rose perishes beautifully

Messages : 145
Points : 174
Robyn Hay
Avatar : Evan Rachel Wood
Crédit : Moi-même
Multicompte : Ina MacNiven
Pseudo : TroisQuartsLicorne

Taux d'abomination :
60 / 10060 / 100
Age : 26 ans
Métier : Escrimeur de talent / Marquise
Pouvoirs : Beauté - Chance
Inconvénients : Fort besoin affection - Désastres nautiques – Goût du sang


I wonder beneath which star
I am destined to perish
I have not been granted
An ordinary life



But I have been entrusted with the destiny of the rose
To always live my life aflame with passion
The rose, the rose blooms nobly
The rose, the rose perishes beautifully





Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Robyn Hay le Dim 16 Juil - 1:39



Recensement


Mon profil est complété parce que j'ai ajouté les informations suivantes:

Mon icone en format carré : [X ]
Mon taux d'hybridation : [X]
L'âge de mon personnage : [ X]
Mon métier / ma profession : [ X ]
Mes pouvoirs  : [ X ]
Mon alignement: [ X ]
Agrémenté mon Champ Libre : [ X ]



Avatar
Code:
<li>Evan Rachel Wood<span class="mnh_bottin_sep_list"> | </span>[url=http://marbhadh.forumactif.com/t218-robyn-hay-the-rose-perishes-beautifully]Robyn Hay[/url]</li>


avatar
The rose perishes beautifully

Messages : 145
Points : 174
Robyn Hay
Avatar : Evan Rachel Wood
Crédit : Moi-même
Multicompte : Ina MacNiven
Pseudo : TroisQuartsLicorne

Taux d'abomination :
60 / 10060 / 100
Age : 26 ans
Métier : Escrimeur de talent / Marquise
Pouvoirs : Beauté - Chance
Inconvénients : Fort besoin affection - Désastres nautiques – Goût du sang


I wonder beneath which star
I am destined to perish
I have not been granted
An ordinary life



But I have been entrusted with the destiny of the rose
To always live my life aflame with passion
The rose, the rose blooms nobly
The rose, the rose perishes beautifully





Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Ùisdean MacKenzie le Dim 16 Juil - 13:46

Robyyyyyyyn ! ♥️

Re-Bienvenue darling ! J'aime déjà ce perso d'amour vrai

_________________
Eye of the Storm
No sign of shore. The moment when the sails were torn, we reached the end. Eye of the storm. For all that it cost, in the end there was no price to pay. For all that was lost, that storm carried it away.
avatar
I cannae keep calm. I am a MacKenzie.

Messages : 411
Points : 283
Fassbender
Avatar : Michael Fassbender
Crédit : ÐVÆLING le magnifique
Multicompte : Teàrlach Ó Ceallaigh & Shawn Underwood
Pseudo : NyxBanana

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 41 ans
Métier : Premier Lieutenant du château d'Édimbourg
Pouvoirs : Beauté (1) - Charisme (1) - Apnée longue durée (1) - Fin limier (1)
Inconvénients : Fort besoin affectif - Goût du sang

I told you lies and said what you were meant to hear just as you wished, my dear. To reach the eye of the storm. So we began to float and drifted out into the tide for every wave to swallow us alive.

Sómhairl - Famille - Ælpein


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Àdhamh MacKenzie le Dim 16 Juil - 13:48

C'est quoi ce personnage qui dépote tout là ?

Re-bienvenue dans le coin darling ♥️

_________________
KEEP GOING
© FRIMELDA
avatar
Look around at how lucky we are to be alive right now !

Messages : 93
Points : 130
Ta tête Par défaut
Avatar : Brendon Urie
Crédit : Mad Hattress (ava) + Frimelda (signa)
Multicompte : Llewyn MacGobhainn
Pseudo : Koschtiel

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 24 ans
Métier : Orfèvre et Gérant d'une bijouterie au bord de la faillite
Pouvoirs : Charisme, Empoisonnement
Inconvénients : Appel de la mer, Matérialisme exacerbé


Welcome to the end of eras. Ice has melted back to life. Done my time and served my sentence. Dynasty decapitated. You just might see a ghost tonight. And if you don't know, now you know.



If it feels good, tastes good. It must be mine. Heroes always get remembered. But you know legends never die. And if you don't know, now you know



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Eilionoir Ramsay le Dim 16 Juil - 13:50

Oh my, je kiffe ton perso ... Re-bienvenue !!

_________________

Eilionoir
« It's funny how I blind myself. I never knew if I was sometimes played upon, afraid to lose. Oh, I'd tell myself: what good do you do? Convince myself ! Well, It's my life ! Don't you forget ! Oh, It's my life ! It never ends. » ©️ Joy
avatar
Marbhanta

Messages : 72
Points : 45
Eilionoir Ramsay
Avatar : Winona Ryder
Crédit : Kmou
Multicompte : //
Pseudo : Kmou

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 21 ans.
Métier : Serveuse.
Pouvoirs : Charisme, chanteuse de talent, empathie animale avec animaux des rives et les mammifères marins.
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède sa peau, tendance artistique, trouble de déficit de l'attention.


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Ciàran Ogilvie le Dim 16 Juil - 13:54

Si j'étais pas déjà gay, cet avatar me rendrait gay
Rebienvenue, j'ai hâte de te croiser en rp again

_________________
Derrière chaque type sans foi, ni loi, ni âme
Si vous cherchez le diable, vous trouverez la femme :
La gueuse la traîtresse la garce la sorcière

En attendant, je compte vos crimes et vos bassesses
Tous vos pieux mensonges et vos histoires de fesses
J'encourage le vice, je provoque des guerres
Je dirige le monde et Dieu me laisse faire !
avatar
If I burn, so will you.

Messages : 547
Points : 639
Ta tête Par défaut
Avatar : Ben Whishaw
Crédit : Orphiel / somanyseals pour le profil
Multicompte : None
Pseudo : Orphiel

Taux d'abomination :
90 / 10090 / 100
Age : 36 ans
Métier : Ex-pasteur (Tristan Dubh) / Travailleur.se du sexe (Aelig O'Hayre)
Pouvoirs : Charisme, beauté naturelle, conteur écouté, danseur de talent, transformation à volonté
Inconvénients : Obéissance à celui qui possède la peau, trouble de déficit de l'attention, tendances artistiques, loup de mer, empathie pour les phoques


"December people are temporary."
Half my life went by wondering
if my effervescent nature will bring pestilence,
and sadness to the ones in my life.
But today - I realized,
December people are only temporary when you chain them
When you give them the wrong material things,
And expect them to grow Roots.

Give us December people,
And you'll find us - the Temporary People,
Weeping over cities, that we have
Hardly even lived in at all.
Anindita Das, Fernweh


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Robyn Hay le Dim 16 Juil - 16:53

@Ùisdean MacKenzie - Amour vrai sur toi. On ira boire une ... bière, dans ... un bar... en espérant que tu sois assez souls et bisexuel pour te rendre compte de rien !

@Àdhamh MacKenzie -

@Eilionoir Ramsay - iiiii ! Merci ! On essayera d'avoir un lien !

@Tristan Dubh - Le genre et l'orientation de Robyn est tellement trouble ! J'espère troubler TOUS EDIMBOURGH !

_________________
avatar
The rose perishes beautifully

Messages : 145
Points : 174
Robyn Hay
Avatar : Evan Rachel Wood
Crédit : Moi-même
Multicompte : Ina MacNiven
Pseudo : TroisQuartsLicorne

Taux d'abomination :
60 / 10060 / 100
Age : 26 ans
Métier : Escrimeur de talent / Marquise
Pouvoirs : Beauté - Chance
Inconvénients : Fort besoin affection - Désastres nautiques – Goût du sang


I wonder beneath which star
I am destined to perish
I have not been granted
An ordinary life



But I have been entrusted with the destiny of the rose
To always live my life aflame with passion
The rose, the rose blooms nobly
The rose, the rose perishes beautifully





Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Archibald Ferguson le Dim 16 Juil - 17:28

Avec un faciès pareil tu perturberais même Archi, c'est dire

_________________
avatar
Marbhanta

Messages : 200
Points : 261
Ta tête Par défaut
Avatar : Peter Capaldi
Crédit : Koschtiel
Multicompte : Tristan Dubh, Fionnaghal MacFhiongain
Pseudo : Orphiel

Taux d'abomination :
50 / 10050 / 100
Age : 57 ans
Métier : Herboriste
Pouvoirs : Probabilités (faible), Mensonge, Cauchemar
Inconvénients : Incruste, Ochlophobie, Incapable de laisser passer une défaite


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Ùisdean MacKenzie le Dim 16 Juil - 21:04

T'inquiète, tant qu'il y a à boire, Ùisdean remarquera sans doute rien

_________________
Eye of the Storm
No sign of shore. The moment when the sails were torn, we reached the end. Eye of the storm. For all that it cost, in the end there was no price to pay. For all that was lost, that storm carried it away.
avatar
I cannae keep calm. I am a MacKenzie.

Messages : 411
Points : 283
Fassbender
Avatar : Michael Fassbender
Crédit : ÐVÆLING le magnifique
Multicompte : Teàrlach Ó Ceallaigh & Shawn Underwood
Pseudo : NyxBanana

Taux d'abomination :
40 / 10040 / 100
Age : 41 ans
Métier : Premier Lieutenant du château d'Édimbourg
Pouvoirs : Beauté (1) - Charisme (1) - Apnée longue durée (1) - Fin limier (1)
Inconvénients : Fort besoin affectif - Goût du sang

I told you lies and said what you were meant to hear just as you wished, my dear. To reach the eye of the storm. So we began to float and drifted out into the tide for every wave to swallow us alive.

Sómhairl - Famille - Ælpein


Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Llewyn MacGobhainn le Dim 16 Juil - 21:52

Fàilte gu Dùn Èideann
Bienvenue

Robyn Hay

Tu vas bientôt pouvoir te jeter à corps perdu dans la ville d’Édimbourg. Cependant, nous avons encore besoin que tu t’affranchisses de deux trois formalités avant d’aller RP. Si tu es encore un peu perdu sur le forum, je t’invite à jeter un œil au guide du débutant. Tu y trouveras tout ce qu’il y a à savoir sur le forum pour un début réussi.

Pour ne pas tarder à te lier aux autres joueurs, ne tarde pas trop à aller poster ta fiche de liens ou encore ta fiche de RP pour garder une trace de tous tes écrits.

Ce qu'on a pensé de ta fiche

Nan, mais c'est quoi ce personnage ? Je ne te valide pas, voilà



Robyn est incroyable J'aime ce personnage de tout mon petit coeur et elle va en faire voir de toutes les couleurs à Alec et aux habitants d'Edimbourg. J'aime son caractère et ta façon de relater son histoire sous forme de commandement est très bien trouvé    Je ne te retiens pas plus longtemps, Robyn est géniale et j'ai hâte de la voir évoluer sur Marbhadh


_________________

A WOLF IN SHEEPISH CLOTHING
avatar
Pray for my lost soul

Messages : 430
Points : 309

Avatar : Andrew Scott
Crédit : Schizophrenic (ava) + XynPapple (signa)
Multicompte : Àdhamh MacKenzie
Pseudo : Koschtiel

Taux d'abomination :
80 / 10080 / 100
Age : 35 ans
Métier : Chirurgien et scientifique en quête de savoir, prêt à tout pour percer les secrets du corps humain.
Pouvoirs : Dents acérées, Discrétion naturelle, Agilité naturelle, Contrôle des éléments
Inconvénients : Cannibale, Agoraphobe, Déteste le son de la cornemuse, Sang froid


Grave digger, grave digger. Send me on my way. Bring me to my knees. Forget what i have done. Forgive me if you please. Save me if you can. The time for me has come. Let me be the one that got away.



Grave digger, grave digger. Slowly fill my grave. Whisper to your god. Allow me to be saved. Pray for my lost soul. Allow me to grow old. Save me if you can. The time for me has come. Let me be the one that got away.



Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Robyn Hay | The rose perishes beautifully

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum