Rejoins-nous!
Connecte-toi
Été 1761, Édimbourg, Écosse. Les vagues frappaient contre la rive en un bruit constant et répétitif, comme une douce berceuse chantée par la mer du nord, une caresse légère sur votre front, un tendre baiser rassurant de la nature. Tout indiquait un matin normal sur les quais du port de Leith, si ce n’étaient les corps inertes qui flottaient comme des billots de bois mou abandonnés. Six corps. [...] Lire plus.

Gazette d'Edimbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Dim 25 Juin - 22:47

n°1 Edinburgh
Tuesday - 30 juin 1761
Nécrologie
Alison Keith nous a quittés
à l'âge de 20 ans.

Blair Keith nous a quittés
à l'âge de 19 ans.

Maisie Grant nous a quittés
à l'âge de 24 ans.

Rhona McGregor nous a quittés
à l'âge de 22 ans.

Isobel Lennox nous a quittés
à l'âge de 27 ans.

Jinny MacNiven nous a quittés
à l'âge de 16 ans.
Six corps retrouvés près des quais du port de Leith.

Ce matin, six jeunes femmes ont été retrouvées décédées près du port de Leith. Il s'agit des sœurs Alison et Blair Keith, Maisie Grant, Rhona McGregor, Isobel Lennox et la jeune Jinny MacNiven. D'après les médecins, tout porte à croire que les six femmes se sont noyées. Cependant, les corps sont couverts de marques et s'ajoutent à la longue liste de morts inexpliquées. Les autorités tiennent à rassurer la population, ils trouveront la raison de ces décès et les coupables ne resteront pas impunis.
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Jeu 13 Juil - 16:14

n°2 Edinburgh
Saturday - 04 juillet 1761
Nécrologie
Aucun meurtre récent à signaler.
Scandale ! Heather Armour, une jeune femme issue du programme de l'institution Les Petites Filles dément la noblesse de l’institution.


Alors que l’institut fête ses 9 ans, la nouvelle fait tache. Les regards se tournent vers Lady MacLaren, la femme derrière ce projet voulant aider les jeunes femmes rejetées par leur famille lors d’une grossesse involontaire.

La jeune Lady Armour affirme que, en plus de mauvais traitements, le personnel de l’établissement aurait tout fait pour l’amener à faire une fausse couche. Les Petites Filles a démenti les propos de la jeune femme, assurant que rien de tel ne peut avoir lieu sous leur garde.

Calomnie ou vérité ? Les regards se tournent vers l’établissement et les questions sont sur les lèvres. Familles, gardez vos filles près de vous, même si elles portent un enfant non désiré, car il se pourrait que certaines institutions ne soient pas aussi bienfaitrice qu’elles puissent le sembler de prime abord.
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Lun 17 Juil - 22:10

n°3 Edinburgh
Friday - 17 juillet 1761
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT À SIGNALER.
Un récidiviste protégé par un chirurgien ? Est-ce la vérité ou seulement des calomnies ?

Le Caledonian Mercury aurait appris dernièrement que le respecté chirurgien MacGobhainn cacherait un dangereux récidiviste dans sa cour !  Selon la rumeur, ce relaps qui aurait vécu exclu de la communauté pendant longtemps serait de passage à Édimbourg pour des raisons inconnues. Ce ouï-dire est non confirmé, mais la source qui a contacté le Caledonian Mercury semble certaine.

Tout comportement suspect devrait être dénoncé à la police sans hésitation et aucune information supplémentaire ne devrait être négligée.

avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Dim 30 Juil - 13:04

n°4 Edinburgh
Sunday - 30 juillet 1761
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

L’amitié est-elle la seule chose qui unit ces deux hommes ou est-ce que leur relation va au-delà de ça ?


Tout semble indiquer qu'il ne s'agit là que d'une simple amitié entre deux hommes. Le jeune cousin de la marquise de Tweeddale, Robert Hay ainsi que son palefrenier, Alec Craft, se sont installés à Édimbourg. Cependant, certaines sources ont confié au Caledonian Mercury qu'il y avait une explication à cette installation. La proximité des deux hommes laisse à croire qu'ils ont quitté la demeure des Hay pour des raisons que certaines voisines pensent proche de l'indécence.

En effet, rares sont les fois où les deux hommes ne sont pas vus ensemble. Leur bonne entente laisse supposer une relation moins conventionnelle que ce qu'on imagine. Véritable relation homosexuelle ou rumeurs infondées, le Caledonian Mercury ne peut se prononcer, mais c'est une affaire à suivre.
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Dim 3 Sep - 13:02

n°5 Edinburgh
Sunday - 3 septembre 1761
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

Nos morts sont-ils encore en sécurité ?


En ces temps troublés, il ne restait de sacré que le repos des âmes. Cependant, il semblerait que même nos morts ne soient pas à l’abri des crimes des vivants. Dans la nuit du samedi 15 juillet 1761, l’impensable s’est produit. Un fier garde d’Édimbourg affirme avoir vu deux hommes profaner les tombes du cimetière de Greyfriars. Son témoignage a été recueilli par les autorités et il clame haut et fort que les responsables de cette ignominie sont le pasteur de Meadows Kirk et le directeur des maisons funéraires McBain.

Après une telle révélation, comment faire de nouveau confiance à ces personnes n’ayant aucun respect pour nos défunts ? Pourtant, on aurait pu s’attendre à un minimum de décence de la part d’un pasteur et d’un embaumeur, propriétaire d’une maison funéraire. Dans notre belle ville d’Édimbourg, ni les morts ni les vivants ne sont épargnés par la folie des criminels qui salissent nos rues.
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Sam 23 Sep - 13:51

n°6 Edinburgh
Tuesday - 23 septembre 1761
Nécrologie
Ina MacNiven nous a quittés
à l'âge de 21 ans.
Courrier des lecteurs n°1

« À qui de droit,
Le Tueur d'Edimbourg frappe depuis des jours avec une violence inouïe. Il a récemment tué la jeune Ina MacNiven, apothicaire de son état, sœur d'une des précédentes victimes. Le protégé du chirurgien MacGobhainn a été vu quittant la demeure de la demoiselle à une heure indue. Et votre journal n'en fait pas mention ! Rien n'est dit sur le tueur, sur ses actes, sur les horreurs que notre pauvre ville supporte !
Doit-on croire que l'assassin est protégé par des grands de ce monde ? Par MacGobhainn lui-même ? Peut-on encore faire confiance aux journalistes qui sont censés nous informer de ce qui se passe en ville ? Ce n'est pas assez que la garde ne fasse rien, faut-il en plus que votre respectée publication garde un tel silence sur les actions d'un fou ?
Avec amertume,
Un citoyen inquiet. »
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Mar 26 Sep - 10:56

n°7 Edinburgh
Friday - 26 septembre 1761
Nécrologie
Ina MacNiven nous a quittés
à l'âge de 21 ans.
Courrier des lecteurs n°2

« Il fait nul doute qu’expérience ne fut plus dangereuse que de m’en aller séjourner à l’auberge de la Sirène échouée. Si je vous passe l’état passablement propre de l’établissement, et l’odeur intérieure prenante et désagréable, la vision des rats aux cuisines m’a permis d’être sûr, voire certain, que je ne recommanderais l’établissement à personne. Bien entendu, en prononçant le nom de l’établissement tenu par George Forbes, on sait par avance que l’on se rend dans un lieu de médiocre qualité et d’hygiène douteuse.

J’aurais cependant apprécié d’être prévenu des potentielles punaises de lit qui m’ont dévoré les jambes toute la nuit, sans parler des rongeurs aux cuisines, passant et repassant sur la nourriture. Outre cette compagnie animale des moins charmantes, il faudra vous déconseiller le poisson quand il est servi en plat du jour, car nul doute que celui-ci a été péché aussi échoué que la sirène ! En vous passant les détails de l’empoisonnement alimentaire qui a failli me tuer !
Un citoyen qui a survécu. »

Courrier des lecteurs n°3

« C’est avec le plus grand souci du monde que je vous écris ces mots, malgré les rapports scandaleux de votre presse sur notre bienveillant pasteur Tristan Dubh. Il ne fait aucun doute que le parti pris de votre journal est de passer sous silence certain fait ! J’espère que vous me contredirez en publiant ma lettre !

Il y a quelques jours, notre bienveillant père Dubh fut la victime de ce sinistre individu qui a eu raison de la pauvre Ina MacNiven. Et s’il n’en est pas mort, il n’y a eu aucun mot sur sa personne, rien. Pourtant le pauvre homme a été affreusement défiguré et a disparu de son lit de convalescence. Ses paroissiens inquiets lancent un appel à témoin, dans l’espoir qu’il revienne à sa paroisse, là où notre Seigneur a eu bienveillance de le faire survivre à ce diable venu des profondeurs !

Car oui, je vous le dis mes amis, ce tueur est le diable venu lui-même prendre la vie des plus pures créatures de ce monde que ce soit notre bienveillant père Dubh ou la jeune apothicaire MacNiven ! Mon père, revenez ! Nous avons plus que besoin de vous en ces temps troubles ! Si ni la justice, ni la garde ne peut nous protéger, vous survivant vous le pouvez, car Dieu vous a gardé en vie et c’est le signe que vous êtes notre symbole pour survivre.

Soyez béni.
Une fidèle de la paroisse Meadows Kirk. »
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Mer 27 Sep - 22:19

n°8 Edinburgh
Saturday - 27 septembre 1761
Nécrologie
Ina MacNiven nous a quittés
à l'âge de 21 ans.
Protections contre le tueur : de quoi être sain et sauf !?

Un nouvel objet semble faire son bonhomme de chemin dans les rues d’Edimbourg. D’abord lancé comme une rumeur à laquelle on ne croit pas trop, il s’avère que le gri-gri a fait ses preuves. Vendu sans honte par un jeune homme dans les rues de la ville, à un stand respectable, il vous faudra débourser une petite somme pour acquérir cet étrange cercle tressé de fil, pas plus gros que la paume de la main, où trois plumes brunes se retrouvent accrochées.
Efficace ?Tous ceux qui le portent disent n’avoir subi aucune attaque, qu’ils peuvent sortir tranquillement la nuit ! On prétend qu’il faut le porter sur soit, contre la peau, d’autres dans la poche. Si le mode d’emploi fait défaut à la vente, l’on raconte que les plus inquiets ont fait l’achat de cet étrange objet. Sans être inquiet, un témoin affirme avoir été protégé, alors qu’il aurait pu tomber sous l’assaut du tueur, en passant cinq minutes plus tard, à l’endroit où une MacNiven –encore- a failli y perdre la vie.

Mieux vaut se prémunir d’une protection, peut-être plus efficace, que nos gardes !
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Jeu 12 Oct - 11:41

n°9 Edinburgh
Thursday - 10 octobre 1761
Nécrologie
Ina MacNiven nous a quittés
à l'âge de 21 ans.
La Sirène Échouée, un établissement qui coule à pic ?

Il y a quelques semaines, l’agitation secouait l’un des bars de la ville. De mauvaise réputation à la base, personne n’aurait cependant pu prévoir l’horreur qui a enserré le lieu. D’après les témoignages que le Caledonian Merucry a pu vous récupérer, un corps entier en pièce détaché aurait été jeté sur le bar de la Sirène Échouée, établissement déjà tristement célèbre pour ses problèmes d’hygiènes et ses mauvaises fréquentations.

Nous n’en parlerions pas si la suite n’était pas tout aussi inquiétante. Après tout, des morts dans les bouges de ce genre, il y en a toutes les semaines. Cependant, l’événement de la Sirène Échouée a cela de fascinant qu’il a déclenché un mouvement de foule alors que les gens fuyaient le lieu. Résultat des courses, un marin et un ouvrier mort. Depuis, George Forbes, le propriétaire arbore une longue cicatrice dans le cou. Que s’est-il donc passé dans cet établissement ? Le Caledonian Mercury porte un regard inquiet dans ce coin fort animé de la ville. Mais que fait la garde ?

avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Mer 14 Mar - 14:00

n°10 Edinburgh
Sunday - 14 mars 1762
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

L’Ombresol : nouveau salon de philosophie

Un nouveau salon, une nouvelle maîtresse philosophique, le salon de l’Ombresol est jeune mais se gonfle déjà d’une réputation qui parcours les lèvres des connaisseurs. La réputation jeune de l’endroit situé à Canongate, à la maison Grawn, n’aura pas pris énormément de temps pour se faire sa place dans les salons de notre ville, pourtant agitée par d’autres préoccupations. Comme quoi, rien n’arrête les penseurs et leurs idées !

Tenue par une maîtresse de salon prônant le matérialisme il parait, l’on peut y croiser David Hume, ami de la dame, grand esprit de notre siècle, comme Thomas Reid. Le nom de Kenno’Cha MacKenzie parcoure les lèvres des penseurs, et dans l’intimité de sa demeure, il devient possible de débattre et converser sur énormément de sujet.

Le salon de l’Ombresol parait s’imposer dans la ville d’Edimbourg comme le nouveau salon philosophique. Reste à savoir s’il continuera à avancer dans ce sens à travers le temps !
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Mer 14 Mar - 17:06

n°11 Edinburgh
Sunday - 14 mars 1762
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

Courrier des lecteurs :
Sheena Matheson : était-elle coupable ?


C’est bien la question que l’on se pose, alors que la nuit même de son arrestation un nouveau meurtre a eu lieu, tout aussi sanglant que les précédents ! Est-ce que la justice a choisi de cibler une jeune femme au hasard, profitant de l’absence de son époux pour s’assurer de ne recevoir aucun retour, ou bien le hasard fait-il mal les choses ?

Comment porter crédit à la sois disant justice anglaise, quand on constate que la mort frappe encore, malgré l’arrestation de la jeune femme. Je commence à me poser bien des questions sur la crédibilité de tout ceci ! Et j’invite mes comparses à éveiller leur pensée sur la possibilité de l’innocence de cette jeune femme, probablement enfermée injustement !

Si la mort a encore frappé alors qu’elle était au cachot, est-elle notre coupable ? Avez-vu donc vu sa carrure ? Comment pourrait-elle porter atteinte à qui que ce soit, alors que sa carrure ne lui permet probablement pas de maîtriser qui que ce soit de plus épais qu’elle !

Voilà, la question que je me pose, Sheena Matheson était-elle coupable ?

Un lecteur.
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Jeu 15 Mar - 21:19

n°12 Edinburgh
Thursday - 15 mars 1762
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

Inauguration d’un nouvel hôpital à Edimbourg : Le Galileo’s Hospital ! Une utopie voit le jour.


En ce jeudi 15 mars 1762, tous les regards des scientifiques sont tournés vers Edimbourg. En effet, suite à l’investissement de nombreux médecins, chirurgiens ou encore professeurs connus et reconnus, l’accès aux soins est désormais possibles à tous. Que vous soyez aristocrates, petites gens ou dans le besoin, le Galileo’s Hospital vous prodiguera l’attention dont vous avez besoin.

Cela ressemble à un rêve et pourtant, c’est une réalité ! Le Caledonian Mercury a recueilli le discours prononcé par Monsieur Wilfried Erskine, le directeur. « Ce qui se passe aujourd’hui est une avancée sans précédent. Grâce à nos généreux donateurs, tous les habitants d’Edimbourg pourront recevoir les soins dont ils ont besoin. Plus que jamais, notre ville a besoin d’aide et j’espère que le Galileo’s Hospital pourra être un premier pas vers un avenir meilleur pour tout le monde. Aujourd’hui, nous célébrons la science, dans ce qu’elle nous a permis d’accomplir jusqu’ici et ce qu’elle nous permettra d’accomplir un jour ! »

avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Lun 19 Mar - 20:25

n°13 Edinburgh
Monday - 19 mars 1762
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

Les affaires reprennent ! Rachat du plus vieux pub de la ville !


Le pub le plus ancien d'Edimbourg, cher à nos coeurs, change de propriétaire et rouvre ses portes à une toute nouvelle clientèle. Le voisinage sera ravi d'apprendre que le nouvellement Silver Pub est désormais un club privé. Oubliez les rumeurs de rats aux quatre coins de la salle et les risques de bagarre générale, le Silver Pub est devenu un lieu mystérieux qui ne tardera pas à faire palpiter d'envie les plus réservés de nos lecteurs.

Si vous avez soif de de chic et bonnes boissons, il vous faudra vous frayez un chemin à l'intérieur. Nous avons pour vous les indices laissé par le nouveau propriétaire qui a assuré que le Silver était « un lieu à l'image des plus seuls d'entre nous, heureux ou non, qui veulent seulement retrouver la pièce d'argenterie qu'ils ont perdu en chemin » .

De quoi régaler Edimbourg de mystère !

avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Lun 2 Avr - 13:39

n°14 Edinburgh
Monday - 02 avril 1762
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

La Sirène Échouée s’est aussi noyée !

Nous savons de source sure que l’établissement fermait ses portes. Il semblerait que le propriétaire doit partir sur l’autre continent pour affaires importantes prochainement. Il n’est pas impossible que La Sirère Échouée trouve un nouveau propriétaire ; les rumeurs vont de bon train avec le rachat soudain du Silver Pub. Ce possible acheteur arrivera-t-il à redorer la réputation ce bar à l’hygiéniene douteuse ?

N’oublions pas les derniers évènements marquants : un corps entier en pièce détachée aurait été jeté sur le bar de la Sirène Échouée, en octobre dernier, ce qui a causé un mouvement de foule important, causant la mort d’un marin et d’un ouvrier. Dans tous les cas, nous espérons que cette fermeture temporaire sera bénéfique pour les lieux.

avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Mer 6 Juin - 22:18

n°15 Edinburgh
Sunday - 06 juin 1762
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

Exclusif ! Une lettre du tueur !

Chère Edimbourg,

Je ne cesse d'entendre des rumeurs sur moi. Suis-je donc l'objet de toutes les attentions? Le secret de mon identité vous fascine, et ce, tueur ou non. Edimbourg me vénère désormais et je ne saurais en être plus ravi. Tu m'aimes, chère ville. Mais maintenant tu vas payer pour tes infamies et tes crimes. Le devoir de ta garde, ta police, tes héros. Ils ne me feront jamais peur. J'ai hâte de vous trouver, vous décimer jusqu'au dernier.

From Hell

avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Sam 16 Juin - 10:58

n°16 Edinburgh
Wednesday - 16th june 1762
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

Le tueur d'Édimbourg s'explique !

Je suis toujours là, je vous observe. Je vais expliquer, parce que clairement vous ne comprennez pas mon oeuvre. Tuer. Tuer est la seule chose qui donne une clarté à cette ville. L'apparition jeune de cette lumière vous aveugle. Femmes avilies, coeurs dévoyés.

La soit-disant lumière qui amène les coutures de la ville, la si jeune et dévorante nouveauté. Clairement, elle va vous tromper. Quelle peine que de mourir ainsi aveuglé. Tremblez car j'arrive.

From Hell
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Lun 2 Juil - 11:39

n°17 Edinburgh
Monday - 02nd jully 1762


Mystérieux poème anonyme

Le problème est que je suis probablement le
dernier à traquer l'animal qui hante nos rues
pas que je doute, mais l'inverse serait fabuleux
verre a moitié vide ou plein, demandez aux familles des disparus

la ville se noircit de jour en jour,
liberté que nous n'avons plus qu'à remballer
réside dans les tambours guerriers,
dans vos cœurs pourtant, vous le savez
cette citée n'en viendra pas seule à bout,
daté de ce jour, citoyen, battez vous
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Niseag le Sam 14 Juil - 12:14

n°18 Edinburgh
Wednesday - 14th july 1762
Nécrologie
AUCUN MEURTRE RÉCENT A SIGNALER.

La Sirène nous révèle ses secrets !

Cher Caledonian Mercury,

Je me présente, je suis, la sirène d’Edimbourg et j’ai un jeu. Il n’est nullement macabre, encore moins funeste, ni même terrible. Chaque fois que j’apprendrais des choses intéressantes, je vous enverrais une lettre. Voyez-vous, je trouve que vos pages manquent de légèreté et il est clair, même certain, que cela doit être rectifié. Ainsi donc, puisque je n’ai aucune prédiction mortuaire à vous faire, ni de poème délicieux, je vais vous offrir les petits secrets de nos concitoyens. Celui de ce mois, concernera Ùisdean MacKenzie, garde au château et veuf de son état. Voyez-vous, il semblerait qu’une bâtarde de ce clan illustre a fait irruption, je peux même vous confier qu’elle s’est présentée à la demeure de sa sœur Kenno’Cha MacKenzie et qu’elle s’est donc avouée sa fille, issu d’une tromperie passée et qu’il a choisi de la reconnaître. La chose est non-officieuse, mais je me devais de changer cela. Voyez-vous, il est important que les secrets se dévoilent.

Et ce ne sera qu’un, parmi tant d’autre.

Avec tout mon amour pour l’Ecosse.

La Sirène d’Edimbourg.
avatar
You are the monster I claim

Messages : 207
Points : 328

Avatar : Scotland
Crédit : Marbhadh
Multicompte : /
Pseudo : Marbhadh

Taux d'abomination :
100 / 100100 / 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gazette d'Edimbourg

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum