Marbhadh
Marbhadh

Grassmarket

 
An Minnseàg Ruididh (la Chèvre Fringante, ou aussi la Chèvre Rieuse) était anciennement une quincaillerie et de cette époque il en reste quelques pans de murs recelant centaines de tiroirs, une arrière-cour comme égide des stocks et les traits d'une chèvre sur le tympan en pierre de la porte cochère au deux vantaux en bois, noble bestiole ayant offert son nom à l'établissement. Rachetée et actuellement occupée par l'héritier MacLeód of Lewis, sa fratrie, celle des MacKenzie et un locataire isolé, l'étroite bâtisse est pourvue de quatre étages, camouflant grenier escarpé, modestes chambres, salles de bains capricieuses ainsi qu'un large salon et un bureau au bois éreinté où l'ont reçoit les rares invités ou partenaires des affaires judiciaires aux mains des deux hôtes. Il y fait toujours chaud, chaque âtre devant être entretenu sans répit par le domestique de maison, un vieil homme à moitié sourd et au plus délectable des haggis au whisky de la capitale. Malgré le confort somme toute pittoresque et efficace, les pièces sont remplies de moult objets qui n'ont d'utilité que celle de prendre de la place, à l'exception du rez-de-chaussée dont le locataire fait vie à part. Le propriétaire étant quelque peu syllogomane sur les bords — il n'a toutefois aucune pitié pour l’insalubrité et s'en fait intransigeant adversaire — de nouveaux murs se sont créés au fil du fourbi amassé, quémandant prudence de la part des habitants pour ne pas s'écorcher le flanc contre un métal contondant ou rester piégé dans les galeries de livres dressant la carte de couloirs inédits.
Pas de nouveaux messages
L'hôtel qui appartient aux Munroe est une bâtisse de pierre montée sur 3 étages après le rez-de-chaussée. Des grandes fenêtres parent la façade de leurs éclats étincelant sous les rayons solaires. Les pierres blanches sont polies pour une apparence lisse et belle. Sa posture majestueuse prend l'angle d'une rue à la croisée des chemins. Quel meilleur endroit pour un hôtel ? Entourée des marchés, des boutiques et du centre urbain, l'emplacement idéal. La devanture en belles arabesques laissent deviner le mobilier luxueux du hall. Tout n'est que bois vernis et matériaux d'apparat. Le service impeccable est tenu par des personnes impliquées dans leur travail. Le gérant Blair McIntyre orchestre tout de son regard pénétrant et sa perfection innée, soupirant face à son patron fainéant. Les chambres de draps propres à l'odeur de lessive, s'élèvent dans la pièce, alors que des grandes fenêtres, une lumière chaude envahit l'espace. Un bouquet de fleurs traînant sur le haut d'une cheminée d'un marbre veiné. Dans le coin, un peu plus sombre, un baquet caché d'un paravent se targue de son eau pure et de son savon florissant. Le lit trône fièrement contre le mur de la pièce avalant l'espace, narguant les yeux de son moelleux. Appel tentant aux vices des chairs ou simplement à la paresse des matins.
Osez pousser la porte. Epicerie peu commune, mais pas pour autant moins populaire. Il y a les plus vaillants, qui bombent le torse; les habitués dont le chemin est devenu routine et finalement, les intimidés au pas tâtonnant. Mais tous intrigués. Avec ces vastes baies vitrées grisées et sombres palissades où le bleu nuit rappellent les horaires nocturnes, accueillant les noctambules jusqu'aux plus matinales. Une fois le seuil passé, c'est une atmosphère intimiste qui se dessine. Ouvrez vos mirettes, tendez l'oreille, rien n'est semblable à la veille. S'y dégage de l'étrange une fascinante chaleur. Les bougies roussies, le bois bariolé, les parfums suaves, les ombres dansant sur les milles et unes étagères. Bocaux pleins et paquets gonflés de toutes sortes de richesses en guise de décoration, vous trouvez de tout. De tous les horizons, de toutes les saveurs. Principalement des aliments secs, du salé au sucré, des féculents aux épices, des sucreries à la viande séchée. Et en s'enfonçant dans la jungle des allées, les produits deviennent des trouvailles. Des richesses plus particulières : poisons, herbes médicinales, aphrodisiaques... Tandis que l'arrière-boutique n'est pas seulement destinée à la réserve. Car à l'envers des planches voilées, se chante d'autres activités plus obscures.
Pas de nouveaux messages
La devanture à la couleur de prune est ornée d'une enseigne en bois joliment travaillé et de grandes vitrines donnant sur l'intérieur cosy de la boutique. Certaines créations sont exposées pour appâter le client, lui donner envie de pousser la lourde porte et de faire chanter la clochette annonçant leur arrivée. L'intérieur de la boutique est tapissé de la couleur lie-de-vin, avec des ornements en or, de nombreux chapeaux trônent sur les meubles, derrière le comptoir séjourne une immense étagère avec les boites recelant certains trésors de chapellerie. L'arrière est interdit aux clients, elle renferme son bureau, l'atelier de couture et enfin, l'atelier où les préparations destinées à travailler les peaux sont concoctés dans de grandes cuves. Cette partie de l'atelier est bien différente du petit écrin de tapisserie et de bois luisant composant le reste de la bâtisse, les murs grisâtres sont tachés par les vapeurs, les fenêtres doivent rester constamment ouvertes pour expulser les effluves, sans parler de la chaleur plus insupportable que celle d'un four. Définitivement un endroit que les clients ne sont pas prêt de voir.
Pas de nouveaux messages
Vous ne pouvez manquer l'étalage et les bureaux Grawn. Les plus fins des textiles ou les plus modestes, tout le bonheur de chaque bourse se tient ici. Des bateaux déchargent bien souvent des matériaux venant de Londres et d'ailleurs, pour renflouer le lieu. A l'étage, au bureau, se trouve souvent la propriétaire de Grawn Textile. On murmure à demi-mot, que si vous cherchez du tissu interdit, voir une confection interdite, il se pourrait que vous vous trouviez à la bonne place.
Pas de nouveaux messages
Annonce globale:

Les rôles

par Niseagle Ven 24 Nov - 22:34
Niseag Voir le dernier message
928 lecture(s) | 4 réponse(s).
Pas de nouveaux messages

ft. Deirdre
par Katherine Garnierle Mer 17 Jan - 22:41
Deirdre Fairbairn Voir le dernier message
92 lecture(s) | 3 réponse(s).
Pas de nouveaux messages
par Lindsay Underwoodle Jeu 28 Déc - 23:20
Lindsay Underwood Voir le dernier message
31 lecture(s) | 0 réponse(s).
Pas de nouveaux messages

ft. Peadrus
par Ùisdean MacKenziele Mar 26 Déc - 15:58
Ceann-Uidhe Voir le dernier message
99 lecture(s) | 7 réponse(s).
Pas de nouveaux messages
par Abhainn Ó Súilleabháinle Dim 10 Déc - 1:01
Robyn Hay Voir le dernier message
106 lecture(s) | 5 réponse(s).
Pas de nouveaux messages
par Seòras Ìomharachle Dim 12 Nov - 21:35
Àdhamh MacKenzie Voir le dernier message
143 lecture(s) | 5 réponse(s).
Pas de nouveaux messages

(ft Seòras Ìomharach)
par Peter Ó Rivenle Mar 24 Oct - 22:08
Peter Ó Riven Voir le dernier message
180 lecture(s) | 6 réponse(s).


Revenir en haut 
 

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun
Modérateurs

Aucun

Permission de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Légende
  • Nouveaux messages Nouveaux messages
  • Nouveaux messages [ Populaire ] Nouveaux messages [ Populaire ]
  • Nouveaux messages [ Verrouillé ] Nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
  • Pas de nouveaux messages [ Populaire ] Pas de nouveaux messages [ Populaire ]
  • Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ] Pas de nouveaux messages [ Verrouillé ]
  • Annonce Annonce
  • Note Note
  • Annonce globale Annonce globale